Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/02/2016

Une excellente mini-série sur Thomas Cromwell (Arte)

CM Capture 1.jpgArtisan d'un Commonwealth républicain controversé, moteur de la Première Révolution anglaise (qui décapita le roi despote Charles 1er un siècle et demi avant que les Français fassent de même avec Louis XVI), Olivier Cromwell (1599-1658) est une des figures les plus méconnues des Français. Minutieusement étudié en France par Bernard Cottret (lien), puis, auparavant, par Olivier Lutaud (lien), il n'est pas à confondre (comme je l'ai fait moi-même en postant trop vite cette blognote, maxima culpa) avec Thomas Cromwell (1485-1540), un artisan de la Réforme en Angleterre, et ministre de roi Henri VIII. 

Ce Cromwell-là a fait l'objet, le mois dernier, d'une excellente mini-série sur Arte, en 6 épisodes. Intitulée Wolf Hall, elle est de toute beauté, et solidement documentée. On peut toujours la trouver en vidéo à la demande sur le site d'Arte (lien).

Commentaires

Il me semble y avoir méprise : la mini-série de la BBC diffusée sur Arte présente la vie de Thomas Cromwell, un des principaux ministres d'Henri VIII et promoteur de la Réforme en Angleterre, et non celle d'Oliver Cromwell qui fut sur le devant de la scène 120 ans plus tard. Un peu comme Jules et Luc Ferry qui furent tous deux ministres de l'enseignement à un siècle et demi d'intervalle ! Il n'y a a priori pas de lien de parenté entre les deux Cromwell. A noter que les descendants de Thomas ont été des soutiens résolus du parti royaliste de Charles Ier pendant la guerre civile.

Écrit par : Jean-François Lutz | 04/02/2016

je crois qu'il a confusion entre Oliver et Thomas ?

JL

Écrit par : Loncke | 04/02/2016

Un très grand merci pour ce signalement. La série d'Arte, dont j'ai lu les commentaires élogieux par Bernard Cottret, porte en effet sur Thomas Cromwell, au XVIe siècle, et non sur Olivier son homonyme du XVIIe siècle. J'ai modifié la note. MERCI

Écrit par : SF | 04/02/2016

Les commentaires sont fermés.