Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/03/2016

Kamel Daoud, défaite du débat et misère de la sociologie française

france,cologne,monde arabe,réfugiés,le monde,kamel daoud,hugues lagrange,eric fassin,arte,droit des femmes,femmes et religion,immigration,interculturalitéKamel Daoud est journaliste et écrivain, fin connaisseur de l'Afrique du Nord. Dans une chronique engagée publiée en version papier le 5 février (Le Monde), de haute tenue littéraire et réflexive, il publiait sur les violences de Cologne durant la nuit du Nouvel An, impliquant notamment un "rapport malade à la femme, au corps et au désir" dans le monde arabo-musulman.

On a le droit de ne pas être d'accord. Mais Kamel Daoud s'est proprement fait lapider par écrit dans une tribune cinglante, publiée dans le même journal, par 19 chercheurs, qui le taxent, entre autres, d'islamophobe.

Kamel Daoud, écoeuré, a depuis décidé d'abandonner le journalisme. Le Monde, après avoir publié la chronique incendiaire des chercheurs, s'en est inquiété (lien). Parmi les soutiens à Kamel Daoud, le chercheur Hugues Lagrange (CNRS), victime il y a quelques années d'une cabale en partie nourrie des mêmes sources.

Lire la suite

04/02/2016

Une excellente mini-série sur Thomas Cromwell (Arte)

CM Capture 1.jpgArtisan d'un Commonwealth républicain controversé, moteur de la Première Révolution anglaise (qui décapita le roi despote Charles 1er un siècle et demi avant que les Français fassent de même avec Louis XVI), Olivier Cromwell (1599-1658) est une des figures les plus méconnues des Français. Minutieusement étudié en France par Bernard Cottret (lien), puis, auparavant, par Olivier Lutaud (lien), il n'est pas à confondre (comme je l'ai fait moi-même en postant trop vite cette blognote, maxima culpa) avec Thomas Cromwell (1485-1540), un artisan de la Réforme en Angleterre, et ministre de roi Henri VIII. 

Ce Cromwell-là a fait l'objet, le mois dernier, d'une excellente mini-série sur Arte, en 6 épisodes. Intitulée Wolf Hall, elle est de toute beauté, et solidement documentée. On peut toujours la trouver en vidéo à la demande sur le site d'Arte (lien).

03/10/2012

Censure d'une affiche par la RATP et débat sur la liberté d'expression

fpe_5065ca000ff29_231929.jpg
La chaîne de télévision franco-allemande ARTE va diffuser à partir du 11 octobre 2012 une série TV portant sur de jeunes séminaristes. Une série au ton moderne, sans tabous ni volonté anticléricale.

Mais voilà que la RATP (régie autonome des transports de Paris) a refusé l'affiche ci-contre, sous prétexte d'une "allusion sexuelle".

Or, l'affiche, très soft, ne fait que renvoyer à un thème de la série, qui soulève l'enjeu affectif et celui du célibat pour de futurs jeunes prêtres. Cette interdiction par la RATP a suscité un débat intéressant sur les enjeux de la liberté d'expression en France.  

Lire la suite