Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/06/2016

BREXIT: une chance pour refonder l'Europe

europe,brexit,royaume uni,grande bretagne,construction européenne,autorité,démocratie,subsidiarité,michel rocardLa construction européenne a été marquée, dès les années 1950, par une tension entre deux logiques. Une logique centralisatrice, technocratique et fort peu démocratique (celle qui l'a emporté), et une logique marquée par le principe de subsidiarité, qui signifie: traiter politiquement les questions au plus près des problèmes. Ne pas faire trancher à Bruxelles ce qui peut l'être à Noyon.

Au sujet de cette décevante Europe dominée par le triomphe d'un modèle d'autorité top-down, Michel Rocard déclarait, en novembre 2015: "l'Europe c'est fini, on a raté le coche" (lien).

Ne soyons pas sévères avec les Britanniques, qui viennent de trancher pour le BREXIT. Il y a certes une part d'égoïsme dans leur démarche, mais aussi une saine manifestation démocratique d'un rejet de cette Europe top-down qui a échoué et perdu sa légitimité populaire. L'Europe n'est pas morte. En rejetant l'Europe bruxelloise actuelle et ses clergés technocratiques, les Britanniques invitent même plus que jamais leurs amis européens à  refonder un "vivre-ensemble" marqué par moins d'obésité institutionnelle, plus de respect de la volonté des citoyennes et citoyens, et une capacité de décision renforcée car plus légitime.

13/02/2016

Religion in Britain (2015), par Grace Davie

1405135964.jpgVoici ce qu'on appelle un livre de référence: vingt ans après son classique Religion in Britain Since 1945 (Blackwell, 1994), la sociologue britannique Grace Davie nous propose une édition complètement remaniée, et mise à jour, de sa synthèse, intitulée Religion in Britain, a persistent paradox (Wiley-Blackwell, 2015).

Le paradoxe est aujourd'hui que jamais la religion n'a socialement mobilisé aussi peu de gens, au proprata de la population britannique, et pourtant, rarement la religion s'est trouvée autant discutée, débattue, invoquée dans la sphère publique et médiatique.

Lien.

04/02/2016

Une excellente mini-série sur Thomas Cromwell (Arte)

CM Capture 1.jpgArtisan d'un Commonwealth républicain controversé, moteur de la Première Révolution anglaise (qui décapita le roi despote Charles 1er un siècle et demi avant que les Français fassent de même avec Louis XVI), Olivier Cromwell (1599-1658) est une des figures les plus méconnues des Français. Minutieusement étudié en France par Bernard Cottret (lien), puis, auparavant, par Olivier Lutaud (lien), il n'est pas à confondre (comme je l'ai fait moi-même en postant trop vite cette blognote, maxima culpa) avec Thomas Cromwell (1485-1540), un artisan de la Réforme en Angleterre, et ministre de roi Henri VIII. 

Ce Cromwell-là a fait l'objet, le mois dernier, d'une excellente mini-série sur Arte, en 6 épisodes. Intitulée Wolf Hall, elle est de toute beauté, et solidement documentée. On peut toujours la trouver en vidéo à la demande sur le site d'Arte (lien).

12/03/2015

Christine Majolier, les mémoires de la première "pasteure" française

Majolier-Mémoires-couv1.pngQuelques jours après la Journée de la femme, qui fut l'occasion, pour les protestant(e)s, de rappeler la part féminine ô combien majeure de leur engagement, signalons cette curiosité: la toute première femme pasteure française n'est pas Madeleine Blocher-Saillens, même si cette dernière est bien la première pasteure française de plein droit sur le territoire français (dès 1929).

Au siècle précédent, c'est à Christine Majolier, expatriée en terre britannique, qu'il revient d'être la toute première "pasteure française", dans les milieux quakers d'outre-Manche. Son extraordinaire parcours nous est restitué par son journal publié par les éditions Ampelos en 2012. 

Une curiosité à découvrir et savourer (lien).

13/09/2014

Ian Paisley (1926-2014), mort d'un géant

PAISLEY.jpgIan Paisley, leader religieux et politique nord-irlandais décédé hier, n'était pas seulement un géant par la taille. Fondateur d'une Eglise presbytérienne libre (fondamentaliste) et leader politique de tout premier plan, il a marqué de sa haute taille l'horizon britannique durant plus d'un demi-siècle.

Cet homme de caractère, intransigeant et viscéralement anticatholique, laisse derrière-lui un héritage contrasté. "For God and Ulster!" Témoin du poids persistant de la religion sur la scène politique en Europe, ce protestant fondamentaliste, d'orientation réformée (calviniste), a commencé par fédérer l'unionisme nord-irlandais dans une haine tenace à l'encontre du catholicisme. 

Lire la suite

07/09/2014

Vive l'Ecosse libre? Un creuset protestant tenté par l'indépendance

europe,grande bretagne,royaume uni,angleterre,ecosse,calvin,calvinisme,fréquence protestante,protestantisme,églises protestantes,religion et politique"Vive l'Ecosse libre"? 

Ce grand pays de culture et d'héritage calviniste, qui a en quelque sorte rattaché l'Angleterre au Royaume-Uni en 1603 (le roi d'Ecosse devenant roi d'Angleterre, et non l'inverse!), va voter le 18 septembre prochain sur l'éventualité de son indépendance. Pour éclairer le contexte de ce séisme politique britannique, trois invités discutent, sur Fréquence Protestante, au micro d'Antoine Kowalski. 

Une émission de février 2014, signalée sur Regardsprotestants (lien), et rediffusée ici (lien).