Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/04/2017

Marine Le Pen et l'idolâtrie de la nation

FN_MLP_5.jpg

Dans des commentaires récents à la fois sur l'histoire des juifs de France et celle des protestants de France, Marine Le Pen, qualifiée pour le Second Tour des élections présidentielles 2017, a tenu des propos d'une remarquable cohérence.

A chaque fois, c'est la nation française qui se trouve exemptée de reproche, comme si, en quelque sorte, cette "nation de France" constituait une divinité parfaite à servir par dessus tout. Quels que soient les contenus des programmes que l'on peut, par ailleurs, discuter (sur les forums spécialisés, pas ici), cette quasi divinisation de la nation renvoie à l'histoire du nationalisme en Europe.

Beaucoup d'historiens l'ont rapprochée d'un néopaganisme qui voit "LA nation" remplacer tantôt Dieu, tantôt le socle de valeurs qui fonde la République.

Réflexion à lire à ce sujet dans l'hebdomadaire protestant Réforme de cette semaine (lien).

Commentaires

Il est tout de même remarquable que ces protestants, "évangéliques" ou pas, veulent nous mettre en garde contre les dangers d'un vote FN. Mais personne pour dénoncer d'autres idoles que sont le consumérisme, le transhumanisme, le multiculturalisme dont la chancelière allemande a dit qu'il était un échec.
Si le FN est considéré comme un danger pour le pays, on peut aussi considérer que les "valeurs" portées par le macronisme sont plus que douteuses. Un homme qui culpabilise son pays devant un aréopage algérien en raison de la colonisation mais qui omet de mentionner parallèlement l'esclavagisme musulman et les barbaresques qui ont duré pendant des siècles, un tel homme ne peut avoir ma confiance.
On continuera l'immigration de masse alors qu'il n'y a déjà pas assez de travail pour ceux qui vivent en France et on renforce l'islam qui finira par nous dominer, ne serait-ce que par la démographie galopante. On continuera à brader nos entreprises et notre patrimoine aux Saoudiens, aux Quataris et aux Chinois. Et tout cela pour servir une autre idole que la Bible appelle Mamon.

Écrit par : Patrick B | 26/04/2017

Cher Patrick B
Cette campagne échauffe les esprits. Quand la tension sera retombée, vous verrez que votre appréciation ne correspond pas à la réalité. Vous dite que "personne", parmi les évangéliques, ne dénonce le tanshumanisme, le consumérisme etc.... C'est inexact. Il existe 1000 et 1 preuves du contraire.
Quant au "macronisme", il n'existe pas en tant que doctrine constituée (au contraire du nationalisme très construit de MLP). En revanche, Emmanuel Macron est bon en économie (ce qui est très rare en France, où le personnel politique bat des records en matière d'incompétence économique), et il veut relancer le travail. Par ailleurs, il a déclaré à "Réforme" qu'il n'était pas là pour apporter le bonheur, ce qui m'apparaît plutôt sain, car c'est ailleurs qu'en politique que le bonheur se trouve. MLP se pose en continuatrice de Hollande sur ce point précis : tous les deux ont une approche "enchantée" de la politique, supposée changer la vie. Face à eux, l'approche plus modeste de Macron, qui me rappelle un peu celle de Rocard, n'est pas si mal. Gérons mieux la maison France, mais laissons les Français la liberté de chercher leur bonheur ailleurs que dans la politique, où ils le souhaitent. Cordialement,
SF

Écrit par : SF | 27/04/2017

Monsieur Patrick B.: "ne serait-ce que par la démographie galopante"..., dites-vous, à raison.
Mais alors, que faire? promouvoir le natalisme des "chrétiens" endormis dans leur "confort"? promouvoir la contraception chez ceux qui ne cesseraient, selon vous, de faire des enfants?
Et si, un jour – ce que je n'appelle aucunement de mes vœux – l'islam s'imposait, dominait, ne pensez-vous pas que la logique de témoignage chrétien serait appelée à être plus claire? Par ailleurs, au lieu de fantasmer, ne devrions-nous pas, nous tous, nous rappeler qu'une hégémonie idéologique et/ou religieuse signe généralement le début d'un déclin? la "chrétienneté" n'a pas tenu la distance...

Vos deux autres "arguments" – manque de travail et vente d'armes – seraient à modérer! Le manque de travail dépend aussi (pas seulement) d'une relation défectueuse emploi-formation, qui fait que nombre de postes offerts ne sont pas pourvus (vieux problème economico-politique).
Quant à la vente d'armes, combien de fois n'a-t-elle pas été dénoncée avec virulence dans ce blog!
De plus, si l'on peut (diffficilement) disculper Mme Le Pen de ne pas avoir eu le temps de nuancer sa "sortie" sur les Protestants devant Gilles Bouleau, l'on devrait faire de même pour M. Macron, qui ne peut faire un long cours d'Histoire de l'esclavagisme 'il est très fort en Histoire) ET donner sa position sur certains faits militaires de la colonisation initiale en Algérie, quand l'armée de l'époque [ ce qui ne stigmatise pas l'armée d'aujourd'hui) a enfumé jusqu'à la mort quantité de "locaux" dans des grottes, par exemple. Et de le rappeler est-ce enjoliver l'esclavage musulman, que vous rappelez avec raison? je ne crois pas.
De même que je ne crois pas qu'il acquiesse à la politique algérienne en général.
C'est à nous de compléter par devers nous les analyses et raisonnements juste lancés, alertés dans un blog.
La Bible condamne Mamon (pas Macron, dont je ne suis pas "fan", mais sans doute électeur critique et vigilant): oh que oui! Vous le rappelez à juste titre.
Mais la Bible promeut aussi l'ouverture à l'autre et montre une grande sensibilité à l'"étranger", à l'"exil", qu'il soit "exode" ou phénomène migratoire en général, et à l'intégration de l'étranger à certaines conditions.
Un jour, une certaine Ruth, quoique moabite, suivit sa belle-mère et entra dans la généalogie de... Jésus. mais vous me direz que c'est sans rapport, qu'elle n'a pas piqué le travail des autres, mais juste "glané"... N'empêche, elle était étrangère et a fait souche.
Restons calmes et vigilants, fgh

Écrit par : fgh | 27/04/2017

Salut Séb,

Peut-être pas la meilleure contribution à ce débat, mais voici un point de vue venu d'Amérique sur un aspect que l'angélisme forcené de nos élites omet de mentionner. On ne peut PAS l'ignorer.

Merci de le lire, 7,7 millions de personnes ont soutenu Mme Le Pen en partie à cause de cela. M. Fillon avait un point de vue assez similaire...

J'en ai assez du Gauchisme omniprésent. On n'entend plus rien d'autre, nulle part. Or, une frustration qu'on n'écoute pas, c'est comme un abcès qu'on ne vide pas ou un cancer qu'on qualifie de rhume des foins. Lire l'article in extenso avant de hurler chers amis.

Je sais que ce n'est pas ce que vous avez l'habitude d'entendre et que plusieurs ricaneront. L'Histoire jugera.

https://www.infochretienne.com/le-choix-de-la-france-vu-damerique-le-pen-ou-la-charia/

Écrit par : nicolas | 27/04/2017

Nicolas,

Cet article traduit de l'américain est d'une malhonnêteté intellectuelle et d'une ignorance crasse. C'est à vomir de dégoût tellement c'est laid et mensonger. J'ai honte qu'un site francophone publie cela et en fasse la promo.

Je pourrais en démonter tout l'argumentaire point par point (notamment la référence à Raspail, aïe aïe aïe) mais je n'ai pas le temps et ce n'est pas le lieu non plus.

En un mot, ce texte plein de haine et de peur mélange TOUT et promeut sans vergogne une candidate hostile aux Églises, favorable au principe d'inégalité selon l'origine, fortement soupçonnée de détourner l'argent des institutions européennes, et boostée par DAECH qui n'attend que son élection pour passer à l'étape "guerre civile", que les djihadistes espèrent tant.

C'est du grand n'importe quoi.

On peut être hostile à une certaine gauche pourrie (c'est complètement mon cas et ce blog l'a plusieurs fois énoncé) sans ouvrir une avenue à la droite néopaïenne la plus démago et la plus malfaisante.

Il est navrant de voir la désinformation en arriver aussi bas. C'est le fruit, notamment, d'un déclin de l'école et de la culture générale aux Etats-Unis et en France, et de la multiplication de pseudo experts qui ne retiennent, des faits, que ce qui les arrangent, se moquent des enquêtes sérieuses et jouent sur les peurs pour faire du buzz. Consternant.

J'ajoute que lorsqu'on voit certains évangéliques se préoccuper davantage de politique et d'élections que du témoignage de Jésus (qui n'a cessé de rappeler que son "Royaume n'est pas de ce monde") il y a vraiment de quoi s'inquiéter sur l'état de l'évangélisme en France.

Toutes les enquêtes montrent que TRUMP a été propulsé au pouvoir par un gros pack d'évangéliques peu pratiquants, peu connaisseurs de la Bible, qui placent le nationalisme très au-dessus de Jésus.

J'ai le sentiment qu'on commence à évoluer vers cela en France, en tout cas dans certains milieux évangéliques, et info-chrétienne, qui se présentait comme a-politique, semble désormais prêter main forte à cette évolution.

A suivre....

Écrit par : SF | 27/04/2017

Bonsoir Sébastien,
Nicolas est chroniqueur sur Info Chrétienne, à ce titre il jouit d'une grande liberté d'expression.
Info Chrétienne est a-politique et a-dénominationnel et le restera, pas de crainte à avoir de ce côté-là ! Nous soutenons la liberté d'opinion, d'expression, de conscience, le débat et la confrontation de points de vue contradictoires. Nous avions d'ailleurs relayé ton excellent texte sur Marine Le Pen et son dérapage sur les protestants, je te remercie de laisser les médias reprendre tes écrits qui sont toujours très pertinents.
Les français, et les chrétiens sans doute davantage, sont devant une situation très complexe et difficile, et lourde de conséquences.
Je considère que le vote blanc ou l'abstention reste la seule option d'une conscience chrétienne digne. C'est mon opinion personnelle, je la partagerai peut-être sur Info Chrétienne, étant moi-même chroniqueur.
Que le Seigneur te bénisse,
Guillaume

Écrit par : Guillaume Anjou | 27/04/2017

Ah tient, Marine ne trouve personne d'autre pour lui succéder à la tête du FN qu'un négationniste qui considère Mr Faurisson comme un type intéressant....

Elle a dû rétropédaler, d'accord. Sous la pression des médias. Mais on a eu le temps de voir son jeu. Elle a choisi un négationniste.

Pffff, plus le FN veut paraître un parti comme un autre, plus le naturel revient au galop!
Que des chrétiens appellent à voter pour un tel parti, sur infochrétienne, c'est fou. Cela révèle, soit un antisémitisme refoulé (ou pas), soit... A vous de deviner

Écrit par : Elisabeth | 28/04/2017

Bonjour.

Vous avez raison, Nicolas : ce n’est « pas la meilleure contribution à ce débat ». C’est même la pire et on peut l’ignorer, pour toutes les bonnes raisons données par Sébastien Fath et Fgh.
Ceci dit, une première chose m’interpelle: Marine Le Pen est au second tour, mais nous sommes désormais bien loin du choc ou de la dramatisation du 21 avril 2002. Le FN, banalisé, ne fait plus vraiment peur. C’est inquiétant. Surtout quand des chrétiens (ou supposés tels) manifestent de plus en plus ouvertement leur vote pour ce parti, et ce, de manière décomplexée, par naïveté, calcul ou cynisme. Plus inquiétant encore: le climat actuel (tendu)empêche une réflexion commune, saine et sage, pour ne pas dire spirituelle et bibliquement fondée, sur la justification du vote (ou du non vote) FN. Une nouvelle "pensée unique" se mettrait-elle en place, sous prétexte d'en chasser une autre?

D’autre part, contrairement à votre optimisme, M. Fath, j’estime que le choix n’est pas si simple: car face à Le Pen, il y a Macron, le candidat (objectif et explicite) de « Mammon » et du néo-libéralisme «décomplexé», sous un visage «cool», à la politique économique problématique (http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/emmanuel-macron-et-la-finance-plus-qu-un-probleme-personnel-652325.html ).

Dès lors, par calcul ou stratégie (encore), dégoût ou désintérêt, les électeurs pourraient bouder le second tour ou donner leur voix au FN. Avec quelles conséquences ? Sachant que la partie est loin d’être jouée pour M. Macron (souvenons-nous de la leçon Fillon, qui se voyait déjà président de la république, sous prétexte d’avoir remporté la primaire « de la droite et du centre »), qui contribue à banaliser le FN. Dés lors, on ne voit pas pourquoi il serait « urgent » et « vital » de le soutenir face à Le Pen.

Bref, quoi faire ? Pour ma part, pour des raisons bibliques (soulevées à juste titre par fgh), je reste convaincu qu’il est impossible pour un chrétien de voter FN car l’accueil de l’étranger est une préoccupation transversale de l’Ancien Testament (Voir, par exemple, ces passages clairs que l’on ne saurait ignorer : Deut.10v17-19, Ps.146v9, Lévit.25v23, Ex.22v21, Deut.27v19….) et parce que la non stigmatisation des personnes (ou des groupes de personnes) est une préoccupation permanente du Nouveau Testament. Ainsi, par exemple, comme nous l’enseigne la généalogie de Jésus en Matt.1, le Messie qui contient en lui les semences et la concorde de peuples hostiles se déclare ainsi loin de toute pureté de sang. Dans ce message d’accueil, le Nouveau Testament colle à l’Ancien et honore notamment Tamar et Ruth [bien vu, fgh !], filles de l’étranger, en les nommant à l’entrée de sa maison. (Voir https://pepscafeleblogue.wordpress.com/2017/02/15/peut-on-etre-chretien-et-etre-obsede-par-la-purete-de-la-race/ ). Voir aussi Luc 9v51-56, 10v25-37 ; Eph.2v11-18…..

Alors oui, Macron est objectivement (et explicitement) le candidat de «Mammon», ce qui a le mérite d’être clair, tandis que Le Pen avance masquée, tout en séduction, alors que la réalité est autre [voir ce qui se passe dans les municipalités FN et scruter les votes des députés FN au parlement européen, par exemple].

Le mieux qui nous reste à faire, sachant que le vote est une question de choix personnel, responsable(devant Dieu), dans le respect de la liberté de conscience, est de 1) refuser la polarisation, les discours partisans et clivants pour encourager et veiller à l’unité en Jésus-Christ 2) « lever le nez » des discours/programmes politiques et unes haineuses de certains périodiques et se replonger dans les Ecritures, Parole de Dieu, 3) prier et 4) exercer notre discernement, dans l'humilité.

En Christ,
"Pep's"

Écrit par : Pepscafe | 28/04/2017

Merci Guillaume pour votre contribution.

Vous êtes trop aimable, mes textes ne sont pas forcément excellents, ni appelés à être partagés.
A ce sujet, je ne validerai plus désormais qu'Infochrétienne, qui a publié par le biais de Nicolas Ciarapica cet appel direct à voter pour un parti xénophobe, rempli de haine de l'autre et vérolé par l'antisémitisme (cf. l'éphémère successeur de Marine, négationniste!), publie ou relaie mes textes.

Je ne peux en aucune manière m'associer avec un site qui prend la responsabilité, dans le contexte gravissime actuel, de publier un appel aussi direct à piétiner les valeurs de justice et d'amour du prochain.

Sur le soi-disant apolitisme de votre site, vous n'êtes pas crédible. L'apolitisme se prouve et se pratique. Il ne suffit pas de se déclarer apolitique pour l'être. SHALOM !
SF

Écrit par : SF | 28/04/2017

Le niveau des évangéliques me peine
Promouvoir la haine politique du FN, et son antisémitisme... C'est rappelé encore cette semaine!!!! (négationniste nommé à la tête du parti)
Heureusement, je suis chrétienne mais pas évangélique
Jésus pardonne leur ils ne savent pas ce qu'ils font

Écrit par : Marie Th. | 28/04/2017

Coucou Seb, Dupont-Aignan aussi il est nauséabond?
Tiens, comme t'as parlé de prof super excellent, tu penses qu'il avait le niveau de Nicolas DA?

Écrit par : De pire en pis | 28/04/2017

J'aimerais revenir sur l'épineuse question du vote FN.
Sur le site évangélique de "Croire et Vivre", plus précisément ici :http://www.publicroire.com/cahiers-ecole-pastorale/relation-avec-le-monde/article/lettre-ouverte-a-nos-freres-et-soeurs-evangeliques-qui-votent-front-national , je lis entre autres ceci: "Vous avez peur aussi de l’islam radical, peur de l’afflux de réfugiés qui semble pouvoir mettre en cause notre mode de vie, notre culture. Nous aussi, nous savons que la situation actuelle est difficile et pleine de possibilités dangereuses. Mais nous ne voterons pas FN pour autant."
OK, je veux bien, mais il n'est pas proposé de réponse à ceux qui ont cette peur.
Je sais aussi que l'Ancien Testament contient de nombreux textes concernant l'accueil de l'immigré. Mais ce qu'on ne dit presque jamais, c'est que ce même Ancien Testament dit que l'étranger ou le migrant est tenu, comme l'autochtone, de respecter les lois du pays d'accueil, y compris même le sabbat en Israël. Quant à Ruth, citée plus haut, bel exemple d'intégration, elle a dit : "ton peuple sera mon peuple et ton Dieu sera mon Dieu. (Ruth 1.16).
Or que voit-on aujourd'hui? Beaucoup de gens issus de l'immigration musulmane conspuer notre pays (nique la France et j'en passe.) sous l'oeil complaisant de la gauche au pouvoir.
L'école se délite de plus en plus avec des élèves qui estiment qu'il ne vaut pas la peine d'apprendre le français, langue du "mécréant", qui rejettent les cours d'Histoire et de sciences, alors qu'on a enlevé toute autorité aux enseignants. On commet des attentats, on met le feu aux poubelles et aux voitures, les policiers doivent se laisser caillasser, voire se faire brûler vif sans pouvoir réagir. Et que dire de la polygamie de certains, non officielle, mais réelle par des "mariages" religieux sans passer d'abord par la mairie, ce pourquoi tout prêtre irait en prison, mais que les imams font impunément. Que dire du droit des femmes non respecté par ces populations, femmes ne pouvant sortir sans leurs maris, voilées de la tête au pieds parce qu'à leurs yeux une femme en robe ou en jupe est forcément une p...
Alors que nous sommes en "état d'urgence", il y a des manifestations violentes, non réprimées dans lesquelles on entend "mort aux juifs", en français ou en arabe sans que cela n'émeuve grand monde. La plupart du temps la presse passe cela sous silence parce qu'il ne "faut pas stigmatiser".
L'extrême-gauche laïcarde à l'endroit des chrétiens, mais islamophile est l'alliée objective de l'islamisme qui monte dangereusement en France. Avec Macron, cela a toutes les chances de continuer. MLP veut lutter contre cela en proposant des solutions contestables, mais elle séduit beaucoup de monde car elle est la seule qui ose évoquer ces sujets. Macron fait l'impasse sur ces problèmes qui font vraiment peur à beaucoup de monde.
Le moindre propos qui pourrait être interprété comme raciste, prononcé par un "de souche" (je réfute le mot "souchien") est monté en épingle par la presse bien-pensante, alors que des propos racistes anti-blancs prolifèrent sur les plateaux de TV ou ailleurs. Ceux qui les dénoncent sont traités de racistes !
Voilà donc un aperçu de la situation actuelle qui fait que de plus en plus d'électeurs votent FN.
Pour ma part, je ne dirai pas pour qui je vote. Il y a quatre possibilités : voter MLP, voter EM, voter blanc, voter nul. Et il y a aussi l'abstention, ce que je déconseille à qui veut bien l'entendre.

Écrit par : Patrick B | 28/04/2017

Cher Patrick B,
Je ne peux répondre sur l'ensemble (ce blog est un "à côté" de mon activité professionnelle que je fais à mes heures perdues, peu nombreuses). Il y aurait beaucoup à dire....
Je choisis un point: l'antisémitisme.
Tout indique que le FN reste infréquentable sur ce sujet. Cette semaine, l'éphémère successeur de MLP à la tête du parti avait tenu.... des propos NEGATIONNISTES.
Par ailleurs, la rhétorique haineuse contre le "banquier Rotschild" renvoie directement, à mes yeux d'historien, à l'extrême droite antijuive qui avait fait condamner Dreyfus. Comme dit Annette Wieviorka, le FN n'attaquerait pas à ce point le "banquier" Macron s'il avait travaillé au Crédit Agricole. Mais Rotschild, une 'banque juive', on tire à vue! Même d'autres partis d'extrême droite, en Europe, se tiennent encore parfois à une certaine distance du FN à cause de l'antisémitisme régulièrement réactivé par ce parti. C'est le cas de l'UKIP, en Grande Bretagne, très bien informé sur la veine antisémite persistante au FN. A peser, parmi d'autres critères, avant d'aller voter...

Écrit par : SF | 29/04/2017

Je suis d'accord avec Sébastien Fath au sujet de l'antisémitisme du FN .... il ressurgit, comme chez "papa", même si fifille a passé beaucoup de temps à essayer de donner au Front National un visage plus civilisé ... chassez le naturel, il revient au galop !!!

et moi aussi je suis inquiète de voir que certains évangéliques, en France, commencent à suivre les positions de certains évangéliques américains sans aucun recul : on le voit par rapport au populisme, mais aussi lorsqu'il s'agit des problèmes environnementaux, du réchauffement climatique, etc .. ça me fait assez peur, car, contrairement à Marie Th, moi je suis chrétienne ET évangélique ....

Et les arguments donnés en faveur du vote FN sont parfois affligeants : je viens de voir, sur un site chrétien ( évangélique ) un article, écrit sans doute par quelqu'un qui se considère comme un prophète, disant que pendant une réunion de prière il a eu une vision, et il a vu Marine Le Pen avec une courone et Macron avec des cornes !!! rien que ça !! heureusement que le ridicule ne tue pas ... et il n'hésite pas à dire que pour la France Dieu à choisi Marine Le Pen ; c'est aussi ce genre d'argument qu'on trouve chez certains évangéliques américains ( Dieu a choisi Trump ) ..... pfffff

Écrit par : Françoise | 07/05/2017

Je partage l'inquiétude e Françoise quant aux "prophètes" dont les visions sont, comme par hasard, l'illustration de leurs inclinations de vote préalables.
Il y a pour eux des consultations en ville. Les visions dans la Bible ne sont pas l'oblitération/confirmation des fantasmagories déjà installées chez le sujet qui les reçoit et les exploite, mais elles sont toujours bouleversantes pour lui-même et nécessitent une interprétation bien plus nuancée et forte (plus dense, spirituellement) que ces clichés manichéens.
Mais c'est très inquiétant de voir l'audience de ce genre de simplifications élémentaires. Si ce "prophète" autoproclamé mérite ce terme, on peut l'engager à prier pour l'orientation spirituelle de nos dirigeants, pas pour leur garde-robe et leurs déguisements qui font l'économie de la réflexion. Vous avez raison de souligner ces dérives, F. merci, AncheK6

Écrit par : AncheK6 | 08/05/2017

Bonjour.

A quand des responsables "évangéliques" vraiment formés : Théologie, Langues anciennes, Exégèse, Herméneutique, Histoire et tant d'autres disciplines.
Ce qui n'est absolument pas le cas, la plupart du temps.

Alors, bien évidemment, chacun "enseigne" ce qu'il veut, qui plus est comme émanant du divin.....
Avec tous les dégâts qui s'ensuivent, dans la vie des personnes elles-mêmes, mais aussi au regard du domaine de la politique : méconnaissance, parce qu'entre autres :"à rejeter" "rien à voir avec Jésus" "les chrétiens n'ont pas à faire de politique", ni même pour certains à aller voter. C'est "Jésus seul que l'on attend".
La théologie de la plupart des évangéliques s'arrête là.

C'est grave.
Et doit même nous interroger très sérieusement.
Devenir un impératif.
Ouvrir les yeux sereinement, mais aussi très clairement.

Écrit par : LeeberT | 08/05/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.