Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/05/2017

Scandales. Les défis de l'Eglise catholique

scandales-les-defis-de-leglise-catholique.jpgAlors que dans l'entre-deux tours des présidentielles 2017, les évêques catholiques de France se sont plutôt distingués par.... leur silence, refusant de faire barrage à l'extrême-droite xénophobe, il faut signaler le livre courageux, intelligent et documenté de Christian Delahaye sur les silences et radicalisations de l'Eglise catholique de France, confrontée à une crise sans précédent.

Qu'on partage ou non ses thèses, il faut reconnaître à ce livre important, publié aux éditions Empreinte, la vertu d'ouvrir un espace de parole sur des enjeux trop souvent "mis sous le tapis".

Recensé pour l'instant dans le Quotidien du médecin (lien), ce livre évoque notamment une dérive droitière et nostalgique d'un clergé rappelé à ses devoirs dans une tribune incisive publiée dans Le Monde, dans l'entre-deux tours des Présidentielles.

Christian Delahaye y pointe le manque de réaction des évêques catholiques face au néopaganisme nationaliste du Front National. Lien.

 

26/04/2017

Marine Le Pen et l'idolâtrie de la nation

FN_MLP_5.jpg

Dans des commentaires récents à la fois sur l'histoire des juifs de France et celle des protestants de France, Marine Le Pen, qualifiée pour le Second Tour des élections présidentielles 2017, a tenu des propos d'une remarquable cohérence.

A chaque fois, c'est la nation française qui se trouve exemptée de reproche, comme si, en quelque sorte, cette "nation de France" constituait une divinité parfaite à servir par dessus tout. Quels que soient les contenus des programmes que l'on peut, par ailleurs, discuter (sur les forums spécialisés, pas ici), cette quasi divinisation de la nation renvoie à l'histoire du nationalisme en Europe.

Beaucoup d'historiens l'ont rapprochée d'un néopaganisme qui voit "LA nation" remplacer tantôt Dieu, tantôt le socle de valeurs qui fonde la République.

Réflexion à lire à ce sujet dans l'hebdomadaire protestant Réforme de cette semaine (lien).

20/02/2016

Le retour de Pan, néopaganisme et écologie radicale

image.jpgJe le dis tout net, Stéphane François fait partie des chercheurs "nouvelle génération" que j'admire. Doté d'une puissance de travail peu commune, d'une érudition considérable et d'une authentique liberté intellectuelle, il alimente depuis quelques années la réflexion commune sur les droites radicales, les sub-cultures jeunes et l'ésotérisme.

Après un livre en 2012, aux éditions du Cerf, sur l'écologie politique et ses relations avec l'extrême-droite (lien),il nous propose cette fois-ci un essai percutant de 80 pages intitulé Le retour de Pan, Panthéisme, néo-paganisme et antichristianisme dans l'écologie radicale (ed. Arché Milano, 2016).

Lien.

19/11/2012

Colloque "Ecologie et ésotérisme" (1er décembre 2012, EPHE)

arton7229.jpgA noter très prochainement le beau colloque organisé à l'EPHE (Paris) par la revue Politica Hermetica, sur le thème "Ecologie et ésotérisme".

Sous la présidence d'Emile Poulat, il donnera la parole à d'excellents spécialistes du sujet, parmi lesquels mon collègue Stéphane François (ci-contre), chercheur associé au GSRL, qui interviendra sur le sujet suivant:

"Panthéisme et néopaganisme dans l'écologie radicale"

Programme cliquable ici (lien).

25/02/2009

Pour comprendre l’émergence d’une nouvelle contre-culture de droite

660456903.jpgLe programme GSRL Religions et religiosités minoritaires en ultramodernité a repris ses réunions, dans cette année de transition 2008-2009 (Un plan quadriennal terminé, un nouveau plan quadriennal pas engagé avant septembre 2009).

 

Le 23 février 2009, nous avons eu droit, au GSRL, à une réunion particulièrement stimulante autour des travaux de Stéphane François.

Lire la suite