Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/06/2019

Catholicisme et immigration: RELIMIG, un ANR en cours

anr, migration, immigration, catholicisme, sisr, barceolone, valérie aubourgCoup de chapeau à Valérie Aubourg et son équipe, qui conduit le magnifique projet ANR RELIMIG «Migrants catholiques dans une société plurielle. Ancrage religieux et social» (2018-2020).

Dans le cadre des dynamiques de recherche ainsi engagées, une session de travail sera organisée au prochain congrès de la SISR à Barcelone, sous le titre "Catholic Migrants in France/Politiques religieuses de l’altérité: migrants catholiques en France".

Lien.

28/02/2014

Parution de Sorcellerie et prophétisme en Centrafrique

Sorcellerie et prophétisme en Centrafrique.jpegAndrea Ceriana Mayneri est anthropologue, membre de l’Institut des Mondes Africains (IMA).

Spécialiste de la Centrafrique, il poursuit ses recherches sur les représentations de la sorcellerie en Afrique centrale et les violences sociales qui y sont associées, et nous propose, dans cet ouvrage qui vient de paraître aux éditions Karthala, une analyse en profondeur de l’histoire de l’entreprise missionnaire en RCA. Il illustre, à la lumière de la trajectoire de mouvements prophétiques de la région, les changements intervenus dans les représentations de la sorcellerie, des débuts de la rencontre coloniale à l’insécurité et à la violence qui règnent aujourd’hui en Centrafrique.

Soulignons aussi tout l'intérêt, sur le thème d'étude de la sorcellerie, des travaux en cours de l'ANR EINSA, l'Etat et les institutions face à la sorcellerie dans l'Afrique contemporaine: http://einsa.hypotheses.org/

27/08/2007

Agence de Nivellement de la Recherche? (ANR)

f392ece8638d23b2bd2b13911c4a98d9.jpgJe sais, je sais, «on» va m’en vouloir de critiquer ainsi l’Agence Nationale de la Recherche, nouveau juge de paix en matière de financement des gros projets scientifiques.

Mais si j’ai choisi de faire de la recherche, c’est en large partie pour des raisons de liberté intellectuelle auxquelles je tiens.

Or, l’ANR, qui a recalé au début de cet été le projet Dieu Change à Paris, projet sur lequel j’ai investi deux ans de travail, ne m’inspire pas confiance.

Lire la suite