Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/02/2017

Théologie(s) de la prospérité: au-delà des caricatures

visual.jpgLes Eglises n’entretiennent pas toutes le même rapport au succès, de même face à certains enseignements bibliques. Des exemples? Pensez à «Bien-aimé, je souhaite que tu prospères à tous égards et sois en bonne santé, comme prospère l’état de ton âme» (3 Jn 1, 12), ou encore: «Je suis venu afin que mes brebis aient la vie, et qu’elles l’aient en abondance» (Jn. 10, 10).
Dans certaines Eglises évangéliques, ces versets de la Bible sont peu lus, et encore plus rarement prêchés. Dans d’autres, ils sont appris par cœur et commentés très régulièrement. Pourquoi ce décalage? Il tient à une approche différente de la prospérité. Certaines Eglises la prônent, la souhaitent pour leurs membres. Quitte parfois à en faire une exhortation centrale, presque obsessionnelle.

D’autres se méfient de ce qu’elles appellent la «théologie de la prospérité», suspectée de détourner les fidèles du véritable Evangile, porteur d’un «Royaume» qui «n’est pas de ce monde» (Jn 18, 36). Mais que veut dire exactement cette théologie de la prospérité dans l’espace évangélique francophone?

Petit décryptage pour aller au-delà des caricatures (dans Christianisme Aujourd'hui, lien).

24/12/2016

Le travail, une grâce ? (Réforme)

offre-emploi.jpgA l'heure où les foules s'apprêtent à lever le pied pour le Réveillon de Noël, n'est-ce pas friser la provocation de s'interroger sur la grâce du..... travail? Tout le monde concèdera que le travail peut être un fardeau lourd à porter, une aliénation. Et que le repos, c'est bien!

Mais à l'heure où des millions de "demandeurs d'emploi" aspirent à trouver un job, il n'est pas inutile de rappeler que le travail peut AUSSI se vivre comme une bénédiction, un privilège.

Dans ce registre, la tradition protestante, avec son accent sur la dimension vocationnelle du travail, joue sa petite musique.... qu'on réentend de plus en plus en France, à quelques mois des Présidentielles 2017.

Lien.

23/06/2016

Economie et spiritualité: François Clavairoly (FPF) s'exprime

976ef6ad23.jpgCréé en 1957, le Centre des Professions Financières est une association régie par la loi de 1901, présidée par Michel PÉBEREAU. Cet organisme d'intérêt général a pour objet de regrouper, directement ou indirectement, toutes les personnes physiques ou morales concernées par l’exercice d’une profession financière, afin de mettre en valeur leurs activités et de contribuer à leur formation.

Il a reçu tout dernièrement le président de la Fédération Protestante de France (FPF), le pasteur François Clavairoly, qui a effectué une intervention articulant finance et vocation, justice et responsabilité, notions ancrées dans l'histoire et l'identité protestante.

Un aperçu de cette intervention via le site protestants.org (lien).

20/07/2015

Libre de le dire dans l'espace public, 3e opus du CNEF

protestantisme, convictions, libre de le dire, france, cnef, liberté, liberté dexpression, laïcité, travail, blf europe, espace public, évangéliquesLa liberté religieuse ne se cantonne pas à la vie privée. Bien au contraire, la liberté d’expression implique par définition la possibilité de s’exprimer dans l’espace public et de diffuser ses convictions. Dans quel cadre se vit cette liberté sur la voie publique, dans les lieux publics ? Ce manuel pratique guide tous ceux (Églises, associations, individus) qui veulent exprimer leurs convictions dans l’espace public : leurs droits, leurs devoirs, mais aussi les restrictions et les opportunités.

 C'est par cette accroche que le CNEF (Conseil National des Evangéliques de France) présente le 3e volet de sa série "Libre de le dire", dernièrement publiée par les éditions BLF.

Poursuivant sans tapage un travail de fond sur les conditions de la liberté et du témoignage chrétien dans la France laïque du XXIe siècle, le CNEF nourrit ainsi débat, réflexion et dynamiques convictionnelles. 

20/03/2015

"Libre de le dire au travail", volet 2 de la campagne du CNEF

Libre de le dire au travail.jpgSelon la Constitution française du 27 octobre 1946 Préambule (alinéa 5) "Chacun a le devoir de travailler et le droit d’obtenir un emploi. Nul ne peut être lésé, dans son travail ou son emploi, en raison de ses origines, de ses opinions ou de ses croyances." Mais quelle est ma liberté de manifester mes convictions, notamment religieuses, au travail", s'interrogent les protestants évangéliques représentés par le CNEF?

Pour apporter des repères présentés comme utiles pour concilier la réalité collective et économique du travail avec les libertés individuelles de conscience et d'expression, le CNEF vient de publier un second livret, Libre de le dire au travail (BLF éditions 2015), qui fait suite à Libre de le dire à l'école, dans le cadre de la campagne "Libre de le dire" (lien).

30/01/2014

Esclavage en France: un phénomène en expansion

l'harmattan,esclavage,travail,esclavage moderne,ccem,christelle bougard,femmes,droit des femmes,capitalismeL'esclavage moderne, c'est ailleurs?

Mais c'est aussi en France. L'association CCEM milite, depuis des années, pour venir en aide aux victimes de ce phénomène longtemps sous-étudié. Pour enrichir notre compréhension, saluons désormais le travail pionnier de la sociologue Christelle Bougard (ci-contre), qui vient de publier Etre esclave en France, un phénomène social en expansion (Paris, L'Harmattan, 2013).

Issu d'un mémoire de recherche, basé sur de nombreux entretiens, ce travail très bienvenu gagne à être lu et diffusé. A noter que l'auteure présente son travail dans une vidéo publiée par l'éditeur (lien ici). 

13/12/2013

Débat autour du dimanche: le précieux recul d'une synthèse historique

dimanche-histoire-europe-occidentale-1600-1830-1276473-616x0.jpgAlors que la presse généraliste et spécialisée revient très régulièrement sur cet "empoisonnant dossier" du travail du dimanche (cf. Les Echos), il est bon de se donner le recul de l'historien pour réévaluer, sur la longue durée, ce que représente, dans une culture européenne imprégnée de christianisme, le repos dominical (premier jour de la semaine, chômé).

Nul n'est plus qualifié pour cela que l'historien Alain Cabantous (professeur émérite à l'Université Paris I). Notamment auteur d'une Histoire du blasphème en Occident, il a publié cette année Le dimanche, une histoire (Europe occidentale), 1600-1830, aux éditions du Seuil (2013).

Recension ici dans le mensuel Sciences Humaines.

10/03/2012

Le métier le plus heureux du monde: clerc?

hapi.jpgLe magazine internet francophone Gentside nous l'apprend: d'après le magazine Forbes, qui s'appuie sur une enquête réalisée par le National Organization for Research (Université de Chicago), le métier qui génère le plus de joie aujourd'hui serait... celui de clerc (pasteur, curé...).

En second apparaît le métier de pompier, devant celui de physothérapeute (3e). Viennent ensuite les auteurs et... les enseignants.

Lire la suite

29/02/2012

Maurice André (1933-2012), mort d'un travailleur

musique,jean-sébastien bach,maurice andré,cévennes,alès,vulgarisation,culture,art,trompetteMaurice André (1933-2012), considéré comme le plus grand trompettiste du XXe siècle, nous a quittés le 26 février dernier.

Ce cévenol, fils de mineur, était un génie, mais aussi un travailleur acharné, et un homme qui savait réunir "culture" et "peuple". On lira la dépêche AFP et les multiples hommages qui lui sont consacrés, mais aussi le site dédié, en collaboration avec le Ministère de la Culture, où l'on découvre notamment des citations fort savoureuses, loin de tout "culturellement correct". 

A la question, posée par Jacques Chancel, de savoir s'il aimait la musique contemporaine, Maurice André répondait par exemple: "Ah non, pas du tout... C'est un bruit qui me rappelle trop la mine".

Lire la suite

16/05/2011

N'oublions pas la femme de ménage africaine

90558-Royalty-Free-RF-Clipart-Illustration-Of-An-Indian-Or-African-Maid-Carrying-Pillows.jpgOutre l'analyse du désastre politique (avant tout pour le FMI lui-même) que représente l'arrestation de Dominique Strauss-Kahn, suite à une agression sexuelle présumée sur une femme de ménage, il n'est pas inutile de se pencher sur les réactions que suscite l'affaire, particulièrement en France.

Je ne citerai pas de nom ici.

Chacun les reconnaîtra.

Lire la suite

24/06/2010

Retraites: Michel Rocard n'a pas oublié son "parler vrai"

rocard.jpgOn connaît la phrase de Charles Péguy: «les protestants sont des gens qui font eux-mêmes leurs poteaux indicateurs».

En termes plus sociologiques, cela revient à souligner qu'en matière d'autorité, "du point de vue protestant, rien n'est sacré", et qu'il "n'y a que des autorités intra pares" (Jean-Paul Willaime, La précarité protestante, 1992, p.20).

 

Ce qui tend à impliquer, par exemple en politique, que le "parler vrai" doit idéalement primer sur les logiques d'appareil et les soumissions partisanes.

Michel Rocard, ancien premier ministre, en aurait-il donné un exemple au sujet des retraites?

Lire la suite

01/05/2008

La bataille du dimanche

CM Capture 1.jpgOn se souvient de Juliette Gréco, qui scandait en 1952 «Je hais les dimanches»...

Ce «dimanche prétentieux qui veut paraître rose» (dixit Gréco), notre président Nicolas Sarkozy lui règle-t-il son compte?

Lire la suite

09/11/2007

La gauche la plus bête du monde?

ebc11b9d65da40032071ea61e364afa7.jpgLa situation française aujourd’hui est assez simple: nous sommes confrontés aux effets des rééquilibrages internationaux inévitables produits par la globalisation:

-entrée dans l’Europe de pays comme la Roumanie, où la main d’œuvre coûte 4 fois moins cher qu’en France,

-concurrence de nouveaux géants manufacturiers comme la Chine,

-avec en prime, l’allongement inexorable de la durée de la vie qui allourdit d’autant le fardeau des retraites.

Lire la suite

03/10/2007

Question de point de vue...

dd524dcebfc793c0cf837fa3eec15c63.jpgL'ambiance est au boulot! L'été est loin, les vacances de Noël aussi (même la Toussaint, pour ceux qui font un vrai break à ce moment-là).

Et avec le boulot vient le resserrement du champ de vision: on a tendance à oublier qu'à côté aussi, ça bosse... Et qu'il faut toujours relativiser.

Visez donc ce dessin, que j'ai accroché depuis plusieurs années sur mon frigo! Il fait le tour du sujet. Bosseuses, bosseurs, nous avons tous en nous quelque chose de Hagar...

 
2da4444afbdf5972e8725c20a37d48bc.jpg

  Télécharger Haute résolution

27/08/2007

Agence de Nivellement de la Recherche? (ANR)

f392ece8638d23b2bd2b13911c4a98d9.jpgJe sais, je sais, «on» va m’en vouloir de critiquer ainsi l’Agence Nationale de la Recherche, nouveau juge de paix en matière de financement des gros projets scientifiques.

Mais si j’ai choisi de faire de la recherche, c’est en large partie pour des raisons de liberté intellectuelle auxquelles je tiens.

Or, l’ANR, qui a recalé au début de cet été le projet Dieu Change à Paris, projet sur lequel j’ai investi deux ans de travail, ne m’inspire pas confiance.

Lire la suite

13/04/2007

«Travailler plus pour gagner plus», vu des Etats-Unis

medium_Beehive.jpgMe voici pour quelques jours aux Etats-Unis, dans l’état de l’UTAH. Connaissez-vous l’emblème de l’Utah ? C’est la ruche, en référence à l’ardeur infatiguable des abeilles. Cet emblême convient très bien à une terre de pionniers où on sait ce que c’est que de travailler dur. Par mon parcours, mon milieu et ma sensibilité personnelle, je suis volontiers «en phase» avec cette culture américaine du travail, que je trouve à bien des égards admirable.

Lire la suite

02/05/2006

Crise générationnelle

Dans le dernier numéro de l'hebdomadaire Réforme, j'ai écrit un article intitulé "Génération Raskolnikov" (du nom d'un héros de Dostoïevski, jeune précaire qui tue une vieille nantie, avant l'expiation et la rédemption).


Je ne reviendrai pas ici sur cette analyse, si ce n'est pour signaler l'excellent dernier article du sociologue Louis Chauvel, dans Le Monde. Il actualise des travaux et des analyses sur lesquels je me suis appuyé dans l'article de Réforme, pour dire, en substance: la génération des enfants de babyboomers est mal partie.

Lire la suite

30/03/2006

France, la fin d’un monde

Dans son dernier ouvrage, Danièle Hervieu-Léger a titré sur le «catholicisme, la fin d’un monde». On pourrait sans peine la paraphraser, et souligner qu’aujourd’hui, nous assistons, en France, à la « fin d’un monde ». Avec cette crise du CPE qui n’en finit pas, deux modèles semblent arriver à bout de souffle.
(...)

Lire la suite