Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/09/2015

Eglises de Réveil à Kinshasa: un reportage de 7 à Huit (TF1)

Maman 100 jours.jpgC'est un reportage qui n'échappe pas à certaines caricatures, au risque de nourrir une condescendance néo-coloniale à bon marché vis-à-vis de chrétiens africains jugés trop crédules.

Mais l'étude de terrain est remarquablement bien faite, et plusieurs dérives montrées, bien réelles, invitent à réflexion.

Séance de "délivrance", guérisons miracle, transes collectives: une équipe de Sept à Huit (TF1) a pu filmer le travail singulier des prédicateurs de Kinshasa (RDC). Ils sont des milliers à oeuvrer en République démocratique du Congo, d'où je suis moi-même revenu de mission de recherche cette semaine (lien).

Un "marché religieux" des Églises de Réveil aussi foisonnant que "décoiffant", méritant regard attentif et analyse. 

Lire la suite

13/07/2015

Cameroun: "megachurches", "églises portatives" et défi sorcellaire

4675284_7_ec0f_une-eglise-catholique-a-maroua-au-nord_fe85edacd10ceeee91415fe1eadbd034.jpgIl est temps de signaler le cinquième et dernier volet de la série publiée ces derniers jours par Le Monde Afrique sur les nouveaux christianismes, en partenariat avec la revue Afrique Contemporaine:

Signé par la chercheure Sariette Batibonak, il reprend de larges éléments d'un article publié dans Afrique Contemporaine, et traite de la concurrence entre megachurches (églises géantes) et "églises portatives", sur fond de stratégie anti-sorcellaire.

Lien.

26/06/2015

Représentants protestants français à Bangui (RCA)

centrafrique-.jpg

Vu sur les sites de la FPF et du DEFAP, l'annonce d'une visite, en cours, de responsables protestants français à Bangui, capitale de la République Centrafricaine (RCA). La Fédération protestante est représentée par François Clavairoly, Christiane Enamé, vice-présidente, et Marc Deroeux, secrétaire général de la FEEBF; le Défap est représenté quant à lui par Jean-Arnold de Clermont.

L'occasion de rappeler que la RCA, dont une large moitié de la population est protestante (essentiellement évangélique), a connu une histoire religieuse complexe où la cohabitation islam-christianisme s'inscrit sur fond de croyances sorcellaires et de tensions ethniques, comme l'illustre notamment l'excellent livre, déjà évoqué dans ce blog, d'Andrea Ceriana Mayneri (lire recension sur Afrique Contemporaine).

06/11/2014

Burkina Faso : les protestants et les "mangeuses d'âmes"

txt_13_sorciere_presumee_photo_koaci.com_.jpgAu Burkina Faso, l'espace politique est plus conflictuel que l'espace religieux. Les événements actuels qui secouent ce pays d'Afrique sub-saharienne nous le rappellent. Est-ce à dire que les discriminations religieuses n'existent pas?

Le prétendre serait oublier la question du traitement de la sorcellerie, où les protestants de diverses étiquettes n'ont pas toujours le beau rôle...

Les protestants d'aujourd'hui ont oublié cette page peu glorieuse de leur histoire: depuis le XVIe siècle, les Églises issues de la Réforme ont fait du zèle pour éradiquer les sorcières... 

Lire la suite sur Regardsprotestants.com

 

28/02/2014

Parution de Sorcellerie et prophétisme en Centrafrique

Sorcellerie et prophétisme en Centrafrique.jpegAndrea Ceriana Mayneri est anthropologue, membre de l’Institut des Mondes Africains (IMA).

Spécialiste de la Centrafrique, il poursuit ses recherches sur les représentations de la sorcellerie en Afrique centrale et les violences sociales qui y sont associées, et nous propose, dans cet ouvrage qui vient de paraître aux éditions Khartala, une analyse en profondeur de l’histoire de l’entreprise missionnaire en RCA. Il illustre, à la lumière de la trajectoire de mouvements prophétiques de la région, les changements intervenus dans les représentations de la sorcellerie, des débuts de la rencontre coloniale à l’insécurité et à la violence qui règnent aujourd’hui en Centrafrique.

Soulignons aussi tout l'intérêt, sur le thème d'étude de la sorcellerie, des travaux en cours de l'ANR EINSA, l'Etat et les institutions face à la sorcellerie dans l'Afrique contemporaine: http://einsa.hypotheses.org/

24/02/2014

Centrafrique (RCA): le drame oublié des femmes "sorcières"

afrique,centrafrique,bangui,république centrafricaine,catherine samba-panzaAlors que les feux des projecteurs continuent à se braquer sur le cycle des violences/représailles qui embrase la République Centrafricaine depuis deux ans, un drame oublié continue, dans l'indifférence, à se jouer: la "chasse aux sorcières".

Si la peine de mort pour sorcellerie a été abolie en RCA, le code pénal de 2009 stipule toujours que la sorcellerie ou la magie constituent un crime passible de cinq à 10 années d'emprisonnement, et d'une amende de 200 à 2.000 dollars (de 100.000 à 1 million de francs CFA). 

De facto, les femmes, surtout célibataires et d'un certain âge, payent un très lourd tribut. L'accusation de "sorcellerie" ne repose pas sur des critères normalisés et objectivés. Dès lors, les dérapages sont légion, jusqu'à l'horreur (lien). L'arrivée à la tête de l'Etat d'une femme, Catherine Samba-Panza, permettra-t-elle de ralentir ces dérives? 

Lire la suite

05/02/2014

Quand un grand sorcier du Ghana conseille des pasteurs pentecôtistes...

sorcier.jpg

Un séminaire de l'Institut des Mondes Africains organise, en 2013-14, un passionnant cycle (auquel j'aimerais assister...) sur la sorcellerie africaine au travers d'une approche anthropologique. Vaste sujet! 

Qui croise les terrains protestants, comme l'illustre cette savoureuse vidéo fournie par Saharatv, où l'on voit Nana Kwaku Bonsam, un grand sorcier ghanéen traditionnel, raconter en anglais ses relations avec la concurrence pentecôtiste.... 

Lire la suite

26/03/2011

Mosaïque religieuse réunionnaise

yannick fer,ile de la réunion,france d'outre-mer,france,jean baubérot,jean-marc regnault,pluralisme,hindouisme,islam,religion chinoise,sorcellerie,jacques bougault,rachel cardenasJusqu'au seuil des années 1960, voire au-delà dans certains cas, la norme catholique était incontestée sur l'île de la Réunion. Les réunionnais originaires d'Inde (souvent appelés Malbars) étaient ainsi baptisés d'office.

Depuis, le paysage religieux s'est considérablement diversifié, comme l'illustrent, ci-dessous, les quelques brefs aperçus photographiques proposés....

Histoire de rappeler que "Réunion" ne veut pas dire "Uniformité", mais au-contraire la plus remarquable diversité (en cohabitation paisible) qu'il soit donné d'observer en France.

Lire la suite