Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/02/2017

Localiser le religieux dans les sciences sociales

Affiche_Localiser le religieux_9 mars.jpgA noter au calepin des chercheurs et étudiants, ce beau séminaire organisé le 9 mars 2017 prochain au GSRL, intitulé "Localiser le religieux dans les sciences sociales".

Dans le cadre de ce séminaire organisé par des doctorants, il s’agit de contribuer à une réflexion collective de long-terme sur les conditions, les contours et les enjeux de chantiers de recherches sur des objets «religieux».

La métaphore du centre et des périphéries, prise comme une problématique de recherche, permet de penser un renouvellement du regard sur des objets historiquement privilégiés par les politistes et les sociologues, des institutions religieuses aux formes de prise en charge politique du religieux.

Cliquer ci-contre pour agrandir l'affiche du programme.

17/08/2016

"Communauté musulmane": halte aux raccourcis (Hicham Benaïssa)

hicham_benaissa.jpgRattaché au laboratoire GSRL dans le cadre duquel il effectue une thèse de doctorat EPHE, Hicham Benaïssa est un jeune intellectuel brillant et pertinent, qui apporte de l'air frais dans les débats, souvent viciés voire nauséabonds, qui tournent aujourd'hui autour de l'islam et de la laïcité en France. Il se spécialise sur les entrepreneurs musulmans en France, nous apprenant au passage qu'au contraire des clichés, les musulmans sont plutôt surreprésentés dans le monde de l'entreprise en France. Il a donné un interview qui vaut le détour au quotidien Le Monde.

Lien.

05/04/2016

Entreprises et religions

20160331_150800.jpgC'est assez rare pour être signalé: à noter que le n°81 de la revue Entreprises et Histoire (daté de décembre 2015) a consacré un dossier spécial à "Entreprises et religions".

Entrepreneurs musulmans en France (Hicham Benaissa), entrepreneurs adventistes à Madagascar (Claudine Ratsimbazafy et Lucien Ranaivolarisoa), Bouddhistes à Shangaï (Weishan Huang), moines catholiques entrepreneurs (Isabelle Jonveaux), ciématographies catholiques en France (Mélisande Leventopoulos), mennonites aux Etats-Unis (Martin Lutz) et dentelle sioniste en Palestine à la Belle époque (Vincent Vilmain)...

Voilà un passionnant menu socio-historique à se mettre sous la dent. Lien.