13/08/2011

Un leader évangélique conservateur applaudit l'Iftar d'Obama

images.jpegL'islamophobie de certains cercles évangéliques n'est pas un mythe, tant dans ses extrêmes (affaire Terry Jones) que dans ses manifestations ordinaires (joie d'activistes évangéliques après l'institution d'une discrimination anti-minarets en Suisse).

Mais cette islamophobie n'est pas générale, ni en Europe, ni aux Etats-Unis, comme l'illustre, le 10 août dernier, le soutien apporté par un grand leader évangélique à la participation de Barack Obama à un dîner d'Iftar, à l'occasion du lancement du jeûne du mois de RAMADAN.


Le leader en question n'est autre que Richard Land, président de la Ethics & Religious Liberty Commission de la très puissante Convention Baptiste du Sud.

Il s'agit d'un des principaux ténors évangéliques américains, réputé très conservateur, ardent soutien, à l'époque, de la guerre Bush en Irak....

 

images.jpgIftar à la Maison Blanche

On ne peut le soupçonner de "molesse libérale"! C'est pourtant lui qui a chaudement félicité Obama pour sa participation au dîner de RAMADAN à la Maison Blanche, au nom du "respect pour toutes les fois religieuses".

En ceci, il illustre un attachement séculaire des baptistes au pluralisme religieux. Il témoigne d'aussi un intérêt largement partagé, dans les cercles évangéliques, pour la liberté religieuse pour tous.

Il marque enfin la différence entre islamophobie (que j'ai définie, dans une note précédente, comme une aversion prononcée à l'encontre de toute expression identitaire musulmane) et compétition des offres religieuses.

 

Compétition sans islamophobie

Par sa prise de position sans ambiguité, Land s'affirme comme non islamophobe... tout en rappelant que le principe fondamental du respect d'un égal pluralisme religieux pour tous ne veut pas dire qu'à ses yeux, toutes les religions se valent....

En d'autres termes, comme beaucoup de ses coreligionnaires, Richard Land refuse la logique du "tous les moyens sont bons contre l'islam", mais revendique le droit de souhaiter "que le meilleur gagne", sur la base d'une règle du jeu pluraliste où les religions bénéficient des mêmes libertés.

Commentaires

Merci pour cette note qui montre combien le monde évangélique conservateur américain est infiniment plus complexe que l'image que nous pouvons en avoir de ce côté ci de l'Atlantique. Richad Land en est un bon exemple : à la fois très ferme sur ses positions conservatrices, prêt à soutenir sans aucune retenue le gouvernement de Bush (flirtant avec le pouvoir quitte à jouer dangereusement avec le sacro saint principe de séparation des religions et de l'Etat), allant jusqu'à justifier théologiquement la "guerre préventive"... mais aussi attaché à la liberté de religion.
Ceci dit, sur un sujet proche il s'était fortement prônons" contre le projet d'une mosquée à côté de Ground Zero...

Écrit par : PdM | 13/08/2011

C'est vrai, le légendaire attachement à la liberté de religion des baptistes est exemplaire. Par ailleurs, les Eglises concordataires d'Alsace-Moselle font aussi preuve d'une grande ouverture à leur égard.
Seulement voilà, on aimerait voir la même chose chez les musulmans. Mais on peut rêver ! Voici par exemple ce qui se passe au Maroc : des enseignes de restaurants bien connus chez nous privent les musulmans de repas sur place pendant le ramadan. Comme la religion n'est pas mentionnée sur les pièces d'identités, c'est selon votre prénom que l'on décidera de vous servir ou non : si vous vous appelez Mohammed ou Fatima, par exemple, on vous refoulera. Voir ici : http://www.slateafrique.com/21401/maroc-ramadan-comment-mcdo-reconnait-les-non-musulmans
Tant que de telles attitudes subsisteront (et je ne parle pas des persécutions au nom de l'islam), il ne faudra pas s'étonner de la montée de l'islamophobie.

Écrit par : Patrick B | 13/08/2011

Réponse à Patrick

Merci pour l'info sur le Maroc, et pour votre réflexion.

Le non-respect de la liberté religieuse dans beaucoup de pays musulmans est une réalité que vous avez raison de souligner, même s'il faut nuancer le tableau (le Mali musulman est très tolérant vis-à-vis des chrétiens, l'Indonésie aussi malgré une montée de l'extrémisme dans certaines régions). Il est important de ne pas se voiler la face sur ces questions, comme l'ont fait, trop longtemps, beaucoup d'intellectuels français.

Mais toute la question est ensuite de savoir, du côté chrétien, s'il faut "faire pareil" (intolérance instituée, islamophobie) ou marquer sa différence.

Rappelons aussi que beaucoup de "terres chrétiennes" ne sont pas très ouvertes non plus à la différence religieuse. Je pense notamment à certains pays orthodoxes (Grèce), voire catholiques, en tout cas jusqu'à très récemment.

Même si je conviens qu'il peut y avoir des décalages de degré d'une religion à l'autre dans la manière de pratique l'ouverture et la tolérance, je rappellerai pour finir que le tableau d'un islam intolérant en bloc, face à un christianisme tolérant en bloc, ne résiste pas au regard de l'historien.

Écrit par : SF | 13/08/2011

Vous avez raison de dire, Monsieur Fath, que les chrétiens doivent balayer devant leur porte avant de vouloir balayer celle des autres. Toutefois, ce leader évangélique remercie avant tout le président américain pour son geste envers la communauté musulmane. Je ne sais ce qui faut en conclure. Geste diplomatique, d'autorité à autorité?? Est-ce un geste réel d'un représentant de la communauté évangélique envers la communauté musulmane?
Vous avez raison de souligner l'aspect de la question de "tolérance". Comment définir ce concept de "tolérance"? Jusqu'où faut-il tolérer?
Même si je suis convaincu de la modération d'un certain nombre de musulmans modérés, je m'inquiète de la montée de l'intégrisme au sein de l'Islam actuel. On déclare souvent qu'ils ne représentent que 2 ou 3% de l'ensemble des musulmans. D'accord mais c'est 2 ou 3% de 1 300 000 000 de musulmans. C'est énorme.
Toutefois, il est important de ne pas se laisser aller à la haine ni à l'intolérance. Que Dieu nous aide au discernement.

Écrit par : Olivier Peel | 14/08/2011

Bonjour,
-A propos de modération et de tolérance : savez-vous que les commentaires sur les blogs du site du « quotidien de référence français » du soir sont systématiquement censurés dès que des faits pourtant vrais concernant des persécutions de chrétiens dans les pays musulmans sont évoqués ? Cette censure s’effectue sans aucune justification, aucune réponse n’est donnée aux demandes d’explication. Les modérateurs sont surtout des étrangers de la religion islamique de pays d’Afrique , ceci expliquanr cela.
-Concernant l’intolérance ou l’islamophobie : Il est insensé de stigmatiser la France comme islamophobe quand les chrétiens des pays musulmans voudraient bien avoir les mêmes conditions de vie que les Français musulmans.
-Exemples de persécutions des chrétiens par les musulmans : « Dhimmitude ou l'oppression des chrétiens d'Egypte » de Magdi Sami ZAKI - Editions L'Harmattan.
-Le nombre grandissant de chrétiens qui quittent contraints et forcés les pays musulmans témoigne à lui seul de l’incapacité de l’islam a accepter d’autres religions.
-Le comportement des musulmans en France reproduit cette mentalité, imaginez l’avenir…
cordialement,
Abel ZYRISCH

Écrit par : Abel ZYRISCH | 21/08/2011

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.