19/12/2011

Incendie de l'Institut d'Egypte (Le Caire): un désastre culturel majeur

ALeqM5hV1O188CJ8IGWxCay2wFzWRkNNFQ.jpg

Situé au Caire, non loin de Midan At Tahrir (la place principale),l'Institut de géographie d'Egypte (Institut d'Egypte) doit sa naissance de l'Expédition d'Egypte de Bonaparte, en 1798.

Ce lieu d'érudition, de savoir et d'échange a été incendié et dévasté ce week-end, dans le contexte des affrontements entre l'armée (qui s'accroche au pouvoir et freine le processus de démocratisation) et manifestants exaspérés. Des milliers de documents inestimables ont disparu à jamais.

C'est un désastre culturel majeur.


Reste, non loin de là, l'IFAO, dont j'ai cru, à tort, qu'il avait été visé lui aussi. Par décret de Jules Ferry signé le 28 décembre 1880, l'IFAO (Institut Français d'Archéologie Orientale) a nourri, durant plus d'un siècle, le meilleur de la présence française en Egypte.

Comme beaucoup de chercheurs, j'ai eu moi-même l'occasion de bénéficier de l'accueil de l'IFAO, après avoir eu l'occasion, entre 1993 et 1995, de le fréquenter de temps à autres, à l'époque de ma coopération en Egypte (professeur au lycée jésuite du Caire).

2010081111182226582.jpgVoici ci-dessous, en hommage, quelques photos que j'avais prises au début du mois d'avril 2008, à l'occasion d'un séjour de recherche en Egypte où j'avais été invité pour un séminaire doctoral, animant notamment une table ronde avec Jean-Pierre Filiu.

Hamdullilah, ce que l'on voit sur ces photos a aujourd'hui n'a pas été endommagé, ou détruit, par les flammes, contrairement à ce qui vient d'arriver à l'Institut d'Egypte.

Souhaitons que l'ambassade de France au Caire ait pris les mesures exceptionnelles qui s'imposent pour protéger ce fleuron. C'est le coeur même de l'histoire passionnelle entre l'Egypte et la France, depuis l'Expédition d'Egypte et Jean-François Champollion, qui est en jeu.

IMG_2249.jpg

L'IFAO propose des logements temporaires tout à fait accueillants et fonctionnels, dont j'avais pu bénéficier moi-même en 2008, photo SF

IMG_2265.jpg

Un Institut comme l'IFAO concentre beaucoup d'archéologues....qui ont besoin de 4X4 pour circuler dans le désert (photo SF)

IMG_2267.jpg

Ainsi se présentait l'entrée de l'IFAO au printemps 2008. Havre de paix... à l'époque, photo SF

IMG_2269.jpg

Celui par qui les hiréoglyphes ont repris vie: Jean-François CHAMPOLLION (1790-1832), photo SF

IMG_2271.jpg

Plaque commémorative apposée à l'entrée de l'IFAO, photo SF

IMG_2272.jpg

A l'ombre du portique d'entrée de l'IFAO, photo SF

IMG_2274.jpg

La salle d'entrée.... Que de boiseries ouvragées! (risque incendie majeur); photo SF

IMG_2279.jpg

Pour prendre un "Chai" (thé); photo SF

IMG_2280.jpg

Le grand escalier monumental de l'IFAO (photo SF)

IMG_2281.jpg

... Et votre serviteur (2008), pour donner l'échelle du fameux escalier

P1050216.JPG

L'IFAO comporte aussi imprimerie et atelier de reliure, comme l'illustre cette photographie qui vient d'un autre blog, cliquer ici

08-biblioth-2.1189983312.JPG

Cette photo de la somptueuse bibliothèque de l'IFAO de 82500 volumes (qu'on espère sous haute protection) vient aussi d'un autre blog, intitulé PROTEGYPTE

Commentaires

C'est pour cela que la numérisation est si capitale. Imaginez ce que serait le bonheur des historiens aujourd'hui si Google avait existé à l'époque de la bibliothèque d'Alexandrie...

Gédéon.

Écrit par : Gédéon | 19/12/2011

Tout cela est pathétique et pitoyable
Mais les révolutions arabes sont une extraordinaire expression de démocratie et de modernité, non ?!

Écrit par : Schtroumpfs | 19/12/2011

Schtroumpfs, si la modernité est d'incendier des trésors de l'humanité et si la démocratie s'exprime de cette façon, alors, il faudra réviser les définitions du Larousse !

Obscurantisme ! on s'en prend aux femmes, aux coptes, aux minorités, et au patrimoine de l'humanité. Ce sont des cibles qui se révoltent peu ou pas, et pour cause !

Écrit par : veneziabellissima | 19/12/2011

Pour ceux que ça intéresse il y a aussi "Ancient World Bloggers Group (AWBG)" à http://ancientworldbloggers.blogspot.com/2011/12/fire-at-institut-degypte-cairo.html et "L’incendie du Caire " (tout le monde semble savoir que l'incendie du caire est celui de l'institut d'égypte et pourtant, dieu sait s'il doit y en avoir des incendies, au caire, en ce moment) http://actuhistoire.blogspot.com/2011/12/lincendie-du-caire.html

Cordialement.

Écrit par : ista | 23/12/2011

Quand la violence aveugle débouche sur la soif de détruire, voilà à quoi on assiste. Un vandalisme, entraînant des pertes irrémédiables et qui me rappelle ce qui était arrivé lors des destructions et des vols commis dans le musée d'Irak et la bibliothèque de Bagdad pendant les événements contemporains du début de la seconde guerre du Golfe.

Écrit par : Eric LISBONNE | 24/12/2011

Je ne suis qu'un obscur amateur et admirateur de l'Egypte et de sa prestigieuse histoire. J'étais un admirateur de la révolution égyptienne. Ce pays qui nous a tous forgés est en train de sombrer. Il ne me reste qu'une immense tristesse.

Écrit par : Jean ANDRIS | 31/12/2011

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.