Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/06/2013

Le leader de la thérapie chrétienne pour gay se saborde & s'excuse

Anti-Gay.jpgLa nouvelle a fait l'effet d'une bombe aux Etats-Unis: l'organisation chrétienne EXODUS, célèbre pour avoir multiplié, depuis 37 ans, les séminaires et formations afin, selon ses dires, d'aider les homosexuels à se réconcilier avec l'hétérosexualité, a décidé de se saborder. C'est une institution controversée et très médiatisée (notamment dans les milieux évangéliques) qui disparaît.

Le board of directors a voté à l'unanimité, cette semaine, la dissolution, et son responsable, Alan Chambers, a présenté officiellement ses excuses à la communauté gay pour l'avoir "traumatisée" par une approche jugée en fin de compte inadaptée (lien).


Voici un extrait du discours de Chambers (nous traduisons):

"Du point de vue judéochrétien, que l'on soit gay, hétéro ou autre, nous sommes tous des fils prodigues et des filles prodigues. Exodus International a joué le rôle du frère aîné (dans la Parabole biblique), essayant d'imposer sa volonté sur les promesses de Dieu, et prononçant des jugements sur qui est digne du Royaume. Dieu nous appelle à être le Père, à accueillir tout le monde, à aimer sans discrimination".

"From a Judeo-Christian perspective, gay, straight or otherwise, we're all prodigal sons and daughters. Exodus International is the prodigal's older brother, trying to impose its will on God's promises, and make judgments on who's worthy of His Kingdom. God is calling us to be the Father – to welcome everyone, to love unhindered."

 

homosexualité,christianisme,évangéliques,états-unis,exodus,exodus international,alan chambers

Alan Chambers, ancien pasteur des Assemblées de Dieu (pentecôtiste) et président d'Exodus International

 

Venant d'un ex-partisan de la "transformation" des homosexuels et hétérosexuels, fréquemment invité et cité dans les milieux chrétiens conservateurs, ces propos de Chambers (ci-dessus) font évidemment débat, et suscitent des réactions très vives au sein de l'évangélisme états-unien, très partagé sur la question, mais majoritairement favorable à l'ancienne doctrine d'Exodus.

Commentaires

Pentecôtiste, ce Chambers!
Non, j'y crois pas!

Écrit par : Orénoque | 22/06/2013

Mr Chambers est bien rattachable au courant pentecôtiste et charismatique.
Au-delà, c'est un protestant évangélique.
N'oublions jamais que l'évangélisme est un "milieu" (cf. Stolz) pluraliste. Fortement normé, certes, et plutôt conservateur en matière d'éthique familiale et sexuelle. Mais un milieu divers néanmoins.
Il faut par ailleurs aussi prendre en compte les logiques d'évolution individuelle. On peut ne pas être d'accord avec Alan Chambers sans lui dénier le droit de changer d'avis au fil des années, sur la base des expériences faites et du "feed-back" reçu.

Écrit par : SF | 22/06/2013

M. Chambers n'est pas le premier (cf. par exemple http://www.beyondexgay.com/article/apology, avec entre autre le changement d'orientation du ministère de Jeremy Marks et de "Courage UK") .
Il me semble que c'est un début d'effondrement d'une croyance forte du milieu évangélique, celle de la guérison possible de l'homosexualité. Qu'en pensez-vous ?

Écrit par : Yves | 22/06/2013

super

Écrit par : Apothéloz | 24/06/2013

Il vaut aussi de souligner, avec la réorientation de Courage UK, celle de New Directions au Canada. Dans l'ensemble de ce cas, l'évolution qui se dessine comprend :
- la reconnaissance non seulement de la dignité mais aussi de la validité de l'expérience spirituelle des personnes lgbt qui professent cheminer avec le Christ
- l'abandon non seulement des méthodes de thérapie proposées par les ministères de guérison mais aussi des catégories de la maladie ou du péché pour désigner la diversité des orientations sexuelles ou des identités de genre ; les excuses d'Alan Chambers représentent un courageux décalage avec la stigmatisation courante dans les milieux évangéliques des couples de même sexe (mêmes stables et fidèles) et des familles homoparentales
- la volonté de construire - dans l'esprit de Romains 14 - un dialogue honnête et un vivre ensemble marqué du sceau de l'amour fraternel entre des chrétiens aux convictions divergentes sur la question de l'homosexualité. C'est le ministère spécifique de New Directions aujourd'hui ou de la Marin Foundation fondée il y a quelques années avec cet objectif spécifique.
Au-delà de cette seule question, l'enjeu pour les milieux évangéliques me paraît être celui d'une meilleure articulation entre la confession de l'autorité des Ecritures et la possibilité du pluralisme théologique et éthique

Écrit par : jean | 27/06/2013

Voici un article paru dans un blog du journal "Le Monde", daté du 28 juin :
http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2013/06/28/paradoxe-president-dune-association-qui-soigne-lhomosexualite-il-annonce-quil-est-gay/

Écrit par : Patrick B | 28/06/2013

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.