Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/01/2016

Laïcité: soutien universitaire massif à Jean-Louis Bianco

844366-le-president-de-l-observatoire-de-la-laicite-jean-louis-bianco-a-l-elysee-le-8-avril-2013.jpg

Dans une missive au président de la République, 150 universitaires et chercheurs (dont votre serviteur) rappellent le «travail salutaire» à la tête de l’Observatoire de la laïcité de Jean-Louis Bianco et Nicolas Cadène alors qu’ils sont contestés par le Premier ministre.

Lien. 

Commentaires

La laïcité ne peut que suivre la ligne d'Aristide Briand lors du vote de la Loi de 1905, celle de l'ouverture et du dialogue. L’État est garant de la séparation de la sphère du politique et de celle du religieux, du libre exercice des cultes et du respect de tous dans leurs croyance.

La Laïcité est un pacte citoyen et non une religion. Merci à M Jean Louis Bianco d'avoir travaillé et de travailler dans ce sens.

Écrit par : Godineau Gérard | 28/01/2016

Bonjour Sébastien, l'appel sur Liberation est clos en signatures.
Mais je te signale si tu veux l'ajouter dans ton blog que depuis hier, toute personne de la communauté universitaire (statutaires, étudiant, doctorants, post-doctorants) souhaitant apporter son soutien peut le faire grâce à la pétition en ligne suivante

https://www.change.org/p/president-de-la-r%C3%A9publique-lettre-d-universitaires-et-chercheurs-en-soutien-%C3%A0-jean-louis-bianco?recruiter=87905613&utm_source=share_petition&utm_medium=email&utm_campaign=share_email_responsive

Précision importante : il s'agit d'une initiative d'un corps professionnel et non d'un collectif politique, il faut donc être un chercheur actif et affilié à un laboratoire pour la signer (doctorant, post-doc ou statutaire). En affichant prénom, nom, fonction et rattachement universitaire pour permettre de rendre effective la signature.
Des liens pour d'autres pétitions sollicitant l'ensemble des citoyens sont disponibles au bas de la lettre.

bonne soirée,
Carlotta Gracci

Écrit par : Carlotta Gracci | 28/01/2016

Voici un autre son de cloche : "Oui, Bianco doit partir!"
A lire ici : http://www.causeur.fr/jean-louis-bianco-laicite-36333.html

Écrit par : Patrick B | 02/02/2016

Un autre article de Causeur dit entre autres ceci :
"Cet Observatoire, financé à 100 % sur fonds publics et rattaché en théorie à Matignon, s’est ingénié, depuis sa création à ne rien observer du tout.
On y a multiplié les rapports lénifiants du style « RAS, tout va bien pour la laïcité en France ». On y a fricoté, au nom de l’« ouverture » avec les personnalités antilaïques les plus douteuses au point de cosigner le 15 novembre 2015, deux jours après le Bataclan, une tribune intitulée « Nous sommes unis » avec les salafistes du CCIF ou le rappeur militant Médine, auteur du fameux et haineux « Don’t laïk ». En clair, depuis leur installation, Bianco et Cadène confondent combat pour la laïcité et lutte contre l’« islamophobie »."
Cela suscite tout de même des interrogations, non ?
Lien de l'article : http://www.causeur.fr/bianco-laicite-badinter-ps-valls-36594.html

Écrit par : Patrick B | 04/02/2016

Cher Patrick B.,
Cet article de Causeur que vous citez est d'une malhonnêteté intellectuelle absolue.
La tribune "Nous sommes unis" a été signée par des très nombreux acteurs de la société française, y compris le CRIF. Qu'il y ait un signataire du CCIF ne disqualifie pas tout le monde, voyons!

Si Staline déclare que la terre est ronde, devient-t-on stalinien en étant d'accord avec son affirmation?

Jean-Pierre Denis, de "La Vie", a très bien résumé récemment ces méthodes de disqualification staliniennes: "l’homme qui a serré la main du voisin de ma cousine est le complice objectif de la boulangère de mon neveu et mérite le peloton d’exécution".

Causeur est un bon journal mais là, l'auteur s'est totalement discrédité. Son article est honteux, et met de l'huile sur le feu alors qu'il faut en mettre dans les rouages.

JL.Bianco ne peut être soupçonné d'une quelconque sympathie avec les extrémistes. Il fait du très bon travail et doit être soutenu dans l'intérêt d'une laïcité paisible, à l'écart des va-t-en-guerre des deux bords (sécularisme sectaire, intégrisme religieux). Ce qui se passe est grave, ne laissons pas une avenue aux démagogues qui jouent la politique du pire et défigurent la laïcité pour faire avancer leurs intérêts.

Écrit par : SF | 04/02/2016

Cher Sébastien Fath,
J'entends bien ce que vous dites et comprends vos arguments. Je suis d'accord avec "Qu'il y ait un signataire du CCIF ne disqualifie pas tout le monde".
Cependant, quelle aurait été votre réaction ou celle d'un bon nombre d'élites si un texte que l'on approuve est aussi signé par des membres du FN ? Cela est arrivé plus d'une fois. N'accuse-t-on pas alors ces signataires d'être de connivence avec le parti des "méchants" ?
Pour terminer, j'aurais tout de même du mal à cosigner un texte s'intitulant "Nous sommes unis" avec des salafistes ou des rappeurs qui, la plupart du temps vomissent leur haine de la France. Précisément parce que je ne suis pas unis à eux.

Écrit par : Patrick B | 04/02/2016

Les commentaires sont fermés.