Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/10/2017

Observatoire de la laïcité: reconduction pour cinq ans

DMF47KJW4AAH3S6.jpgLa nouvelle est tombée le 14 octobre dernier via le Journal Officiel, et elle a été immédiatement tweetée par son président, Jean-Louis Bianco (cf. doc ci-contre, cliquer pour agrandir): l'Observatoire de la Laïcité a été confirmé et renouvelé dans ses fonctions par décret pour une durée de cinq ans par le Premier Ministre Edouard Philippe, sous l'autorité du Président de la République Emmanuel Macron.

Dans une France marquée par bien des dérives délétères autour de la laïcité (radicalismes religieux, radicalismes identitaires et sécularistes), on peut se réjouir que cet Observatoire, qui a fait preuve de compétence, de pédagogie et de clairvoyance, défende une conception républicaine stricte de la laïcité: une liberté éclairée par le droit, sans démagogie ni intolérance.

05/02/2016

Laïcité en France: Jean-Louis Bianco conforté

5791415199146.jpgEpilogue de la très large mobilisation universitaire en faveur de la poursuite du travail efficace et serein de l'Observatoire de la laïcité autour de Jean-Louis Bianco, on a appris cette semaine qu'à la suite d'une entrevue d'une heure entre ce dernier et le Premier Ministre français Manuel Valls, Jean-Louis Bianco s'est trouvé conforté.

Le voilà, avec son équipe, en mesure de poursuivre et développer le très bon travail engagé.

Comme on le faisait observer tantôt au GSRL, cet arbitrage n'est nullement la victoire d'une laïcité contre une autre, contrairement à ce que certains voudraient faire croire. C'est la victoire de la laïcité contre les instrumentalisations partisanes, idéologisées et dénuées d'expertise empirique ou juridique.

27/01/2016

Laïcité: soutien universitaire massif à Jean-Louis Bianco

844366-le-president-de-l-observatoire-de-la-laicite-jean-louis-bianco-a-l-elysee-le-8-avril-2013.jpg

Dans une missive au président de la République, 150 universitaires et chercheurs (dont votre serviteur) rappellent le «travail salutaire» à la tête de l’Observatoire de la laïcité de Jean-Louis Bianco et Nicolas Cadène alors qu’ils sont contestés par le Premier ministre.

Lien. 

20/01/2016

Manuel Valls, pompier pyromane de la laïcité ?

Valls.jpgOn est en plein paradoxe. Le premier Ministre français Manuel Valls, qu'on a connu beaucoup mieux inspiré, a quelque peu égratigné l'exigence laïque en volant au secours, devant les amis du CRIF, d'une intellectuelle retraitée de plus en plus citée par le Front National, dont de récents propos sur Europe 1 contribuent à banaliser l'islamophobie.

 

Et pourtant, le Premier ministre actuel de la République française s'est cru compétent, tel un pompier pyromane, pour donner des leçons de laïcité à l'excellent travail d'équipe conduit par Nicolas Cadène (rapporteur) et Jean-Louis Bianco (président) à la tête de l'Observatoire de la Laïcité, une structure publique qui s'évertue à défendre et sauver le socle laïque dont la France se réclame

La quotidien Le Monde résume certains aspects de ce rififi (lien) et Jean-Louis Bianco s'est exprimé (lien).

13/01/2016

"On ne doit pas interdire tout ce qui ne plaît pas à certains" (N.Cadène)

observatoire-laicite.jpgL'intégrisme religieux et l'intégrisme séculariste contraignent les consciences, sont tentés par la censure des différences déplaisantes, et poussent à l'intolérance.

Le premier, en France, est bien ciblé, et il y a du boulot! Le second, beaucoup moins, au point qu'il voudrait se grimer en pseudo-laïcité, alors qu'il en est la négation hideuse.

Ces deux intégrismes menacent, en France, le pacte laïque et les valeurs de la République. Nicolas Cadène, dans une réflexion pondérée, trace un an après les attentats contre Charlie Hebdo, le chemin d'une laïcité forte et pacifiée, au travers d'un bilan et d'une analyse à lire absolument.

C'est dans L'Express.

Lien.

07/07/2015

France: rapport 2015 de l'Observatoire de la laïcité

images.jpegLa laïcité est à la mode, mais à l'image de ce que l'on dit parfois au sujet des protestants, elle est "célèbre mais méconnue". Que d'approximations, d'erreurs, de stupidités entendues, y compris de la part de responsables politiques de haut niveau!

Rattaché à Matignon, l'Observatoire de la Laïcité effectue, de ce point de vue, un travail de grande salubrité publique. Il le fait très bien, sans tapage ni démagogie, et son rapport 2015, sorti depuis peu, témoigne d'une réflexion de qualité qui gagnerait à être plus diffusée. 

Il est téléchargeable gratuitement sur le site dédié (lien), et Médiapart en a fait une analyse intéressante (lien), qui pointe en particulier l'inculture laïque de beaucoup de Français, ferment d'intolérance, et le besoin de formation et de pédagogie (lien). 

20/02/2015

D'une "laïcité incantatoire" à une laïcité vécue au quotidien

images.jpegDans le numéro du magazine Marianne du 13 au 19 février 2015, à noter, à la page 51, une très éclairante (et salubre!) tribune de Jean-Louis Bianco et Nicolas Cadène (Observatoire de la laïcité).

A rebours des effets de manche et des incantations démagogiques, ils rappellent notamment que "la laïcité, c'est d'abord une liberté. Celle de croire ou de ne pas croire, et de l'exprimer dans les limites de la liberté d'autrui. La laïcité n'est pas une conviction mais le cadre qui les autorise toutes". 

L'article n'est pas en accès libre sur le site de Marianne, mais peut se retrouver notamment sur le Fil Twitter de Nicolas Cadène (lien).

02/07/2013

L'observatoire de la laïcité en France rend un premier rapport d'étape

Point d'étape, Observatoire laïcité.jpgA la suite de l'installation de l'Observatoire de la laïcité en France, le 8 avril 2013, nous avions brièvement évoqué dans ce blog la quadruple mission de cette structure appelée à informer, transmettre, proposer et observer. On relèvera avec intérêt que le 25 juin 2013, Jean-Louis Bianco et ses collaborateurs ont rendu public un premier rapport d'étape, disponible gratuitement en téléchargement. Le rapport complet (lien PDF) ou la synthèse finale (lien PDF) proposent des réflexions utiles. 

Je me permettrais juste une petite suggestion: quand prendra-t-on enfin conscience que la religion ne se limite pas, en France, au christianisme? Cela fait plus d'un siècle qu'il aurait fallu remplacer "séparation de l'Etat et des Eglises" (dixit le rapport, p.4) par "séparation de l'Etat et des religions".

Le judaïsme ou l'islam ne se structurent pas en "églises"... Le vocabulaire, ça compte!

A moins de ne vouloir séparer que l'Etat et le christianisme (ce qui semble bien peu laïque), il serait plus que temps de remplacer l'expression désuète "séparation des Eglises et de l'Etat" par "séparation des religions et de l'Etat". A bon entendeur...

21/04/2013

Installation de l'Observatoire de la laïcité (France)

laïcité,école,observatoire de la laïcité,france,françois hollande,laurence loeffel,stéphanie le bars,jean-louis biancoPilier du pacte républicain en France, la laïcité est désormais l'objet d'une instance ad hoc, l'Observatoire National de la Laïcité, sous la présidence de Jean-Louis Bianco. Créé par un décret laissé lettre morte en 2007, il a été installé le 8 avril 2013. Il est appelé à informer, transmettre, proposer et observer.

Parmi ses membres éminents, je retrouve avec plaisir la spécialiste Laurence Loeffel, très appréciée au GSRL, dont l'expertise historique sera précieuse. Sa création est commentée par Stéphanie Le Bars sur son blog Digne de foi. Quant au discours inaugural du président de la République François Hollande, il est téléchargeable ici (PDF).