Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/05/2016

Second volet de PROTESTANTS DE FRANCE ce soir sur France5

protestant-de-france.jpgLa compagnie Phares et balises, via la talentueuse réalisatrice Valérie Manns, a réalisé un magnifique documentaire France Télévision de deux volets de 52 minutes sur "Les protestants de France", principalement sous l'angle de leur relation à la construction de la France moderne et contemporaine.

Ce n'est pas un cours d'histoire en vidéo, ni un panorama institutionnel du protestantisme (FPF et CNEF ne sont pas mentionnés), encore moins un exposé de doctrine, c'est une polyphonie inspirée, épurée et incarnée, qui donne à réfléchir et méditer sur la différence chrétienne protestante et l'identité plurielle de la France.

Le premier volet a été diffusé la semaine dernière sur France 5. Le second sera également diffusé ce soir sur France 5 à 22H25. Pour les impatient(e)s, il y a moyen de voir dès maintenant ce 2e opus sur les sites de Réforme (lien) et  de Rue89 (lien).

Commentaires

Merci pour l'info !!

Écrit par : Nathalie | 02/05/2016

Protestants de France : on a capturé Mme Michu ! - Une autre réaction protestante au docu de France 5 : https://m.facebook.com/notes/benjamin-bories/protestants-de-france-on-a-captur%C3%A9-mme-michu-une-autre-r%C3%A9action-protestante-au-d/10153760154233285

Écrit par : Patrick B | 02/05/2016

Oui, j'ai lu ce texte que vous mettez en lien cher Patrick B.
Je le comprends, mais je trouve regrettable. Il ne rend pas justice à l'énorme travail réalisé par Valérie Manns, en direction d'un large public non-protestant. Quand on comprend que l'angle choisi est la relation du protestantisme à la construction de la France moderne et contemporaine, faire de tels reproches est disproportionné. Mais cela fait partie du débat.

Pour ma part, je précise que j'ai été longuement interrogé sur les évangéliques lors de l'interview que j'avais donné, j'ai beaucoup parlé sur le sujet mais il n'en a été retenu que très peu après les coupures du montage. Mais je trouve cela tout à fait normal vu l'angle et le spectre du film (5 siècles) et je n'en ai aucune amertume. Je ne suis nullement victime d'un quelconque syndrôme de Stokholm, quelle horreur. Je suis juste très reconnaissant à Valérie Manns pour cette oeuvre forte, qui touche beaucoup de non protestants, et qui invite à aller plus loin.

En donnant mon accord pour un interview, j'avais compris l'intention de la réalisatrice, et je savais que la part donnée aux évangéliques serait réduite au final. De même que le "peuple protestant", tout respectable qu'il soit, n'était pas non plus voué à avoir les premières loges, le principe du film étant l'apport protestant au projet républicain via un récit incarné par des personnalités.Ce n'est ni injuste, ni scandaleux compte tenu de l'angle choisi, et cela permet aussi une plus large diffusion (il faut reconnaître que Michel Rocard, ça parle à un public non protestant).
Au final, je trouve que les 10 minutes données aux évangéliques disent beaucoup de choses, avec respect, délicatesse, sans caricature ni mépris. C'est déjà beaucoup, compte tenu des prismes si déformants qu'on utilise encore parfois pour les décrire dans l'arène publique. Ces évangéliques sont très joliment filmés, les extraits sont bien choisis. Tout n'est pas parfait et il est très très facile de pointer des choses à rajouter. Mais en 2X52' c'est une grande réussite, avec une dimension "ouverte", esthétique et méditative qui élève. Il y aura, à l'avenir, d'autres films qui choisiront d'autres angles. En attendant, il me semble qu'il vaut mieux valoriser l'effort et encourager à regarder, et débattre sans sarcasme, en se tournant vers les non-protestants.

Écrit par : SF | 02/05/2016

Cher Sébastien,
Merci pour votre commentaire qui nous donne un éclairage supplémentaire très intéressant.
Loin de moi l'idée de discréditer ces émissions que j'ai regardées avec beaucoup d'intérêt. Je regrette toutefois la fin un peu abrupte de la deuxième.
Je voulais simplement donner le lien dans l'idée de poursuivre le débat. D'autres personnes pourraient y apporter leur pierre.

Écrit par : Patrick B | 03/05/2016

Ben figurez-vous que j'ai oublié de regarder. Mais bon, un reportage de 3/4 heures, en 2 parties et 10 minutes accordé aux évangéliques (j'en suis un, pour ceux qui n'auraient pas encore compris), et compte tenu de la montée de cette branche du protestantisme et du nombre de ses membres (par rapport aux Luthéro-Réformés), j'trouve que c'est un peu léger tout de même. Mais bon, faut croire qu'on dérange, même au sein du protestantisme historique! Mais pas grave, à un moment donné, le CENEF devra de toute façon trancher...même au sein de la famille protestante, qui commence tout doucement à suivre "le mouvement"!
Personnellement, le meilleur ouvrage que j'ai pu lire sur les évangéliques, rédigé par un non-évangélique, c'est le livre "Les évangéliques à la conquête du monde" de Patrice de Plunkett. Très bien fait. Le reste...quand on voit des reportages de France 2 ou autres (sur la "mégachurch de Mulhouse par exemple), c'est toujours fait avec une pointe d'ironie, voir du mépris, ou à charge (les évangéliques sont ceci, ou pas assez cela, etc...), quand c'est pas clairement de la moquerie. Enfin, le Maître (Jésus) a subi tout ça et même plus et certains de nos frères & sœurs dans le monde vivent pire que cela, alors!!!

Écrit par : SamuelB | 03/05/2016

Monsieur SamuelB, vu vôtre réflexion :
(Déjà, une femme pasteur! Pas très biblique tout ça!!! Mais de nos jours...)
en commentaire de la note du 3 Mai sur le Congo Brazzaville, je vous conseille, si vous voulez faire mieux connaître les « évangéliques », de prendre langue avec certains groupes extrêmistes sévissant au Moyen-Orient et ailleurs, qui pourront vous donner des leçons de marketing, puisque vous êtes d'accord avec eux au moins sur le mépris pour les femmes...

Écrit par : Al | 04/05/2016

C'est magnifique, presque un miracle. Quel beau film

Écrit par : Clément | 06/05/2016

@AL

Ah, parce que suivre la Bible (et ce qu'elle dit) c'est du "mépris pour les femmes". Donc Dieu méprise les femmes, si je comprends bien ce que vous dites??? Et bien! Pour la suite de ce que j'en pense, voir cet article en question (du 3 mai sur le Congo Brazzaville)...merci à vous.

Écrit par : SamuelB | 06/05/2016

J'ai revu le second film et ne suis pas déçu. J'ai des amis pas chrétiens qui ont appris, et aimer.
Vous Samuel B dommage que vous ne comprenez pas que c'est un blog ici, pas une messagerie privée.
Dieu bénisse les femmes. Pour conclure vive la grâce, qui triomphe du jugement

Écrit par : Clément | 17/05/2016

Les commentaires sont fermés.