Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/12/2011

Egypte: et si on s'indignait de notre manque d'indignation?

egypte,stéphane hessel,printemps arabe,société civile,hosni moubarak,syrieFin novembre 2011, Stephane Hessel a été élu, par les lecteurs du Monde, personnalité de l'année 2011.

Remplaçant de l'abbé Pierre dans le coeur des Français, il est, comme ce dernier, un homme d'engagement passionné par l'humanitaire, et par ailleurs... peu suspect d'une sympathie démesurée pour Israël et son peuple. Comme ce dernier, on lui donnerait aussi, à tort ou à raison, "le bon Dieu sans confession".

Très souvent présenté, par erreur (c'est une légende urbaine), comme un corédacteur de la Déclaration des Droits de l'Homme de l'ONU, il est l'auteur d'une sympathique brochure, phénoménal succès d'édition, où il appelle à "l'indignation".

Lire la suite