Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/12/2016

Chrétiens d'Egypte, encore un carnage

_92921962_hi036840047.jpgBachar Al Assad est un dictateur impitoyable, soit. Mais a-t-il commandité régulièrement des attentats contre des centres yézidis, ou chiites, ou chrétiens dans les pays voisins de la Syrie? Non. Alors que la mouvance djihadiste sunnite actuelle ne cesse d'accumuler au Proche, Moyen-Orient et ailleurs des atrocités contre des civils innocents, qui n'ont pour seul tort de vivre une autre foi que la sienne.

Hier, au Caire (Egypte), dans une église qui jouxte la cathédrale du Patriarcat copte, l'horreur s'est produite à nouveau. 25 morts, principalement des femmes et des enfants.

Alors s'il vous plait, qu'on cesse de qualifier les djihadistes écrasés par les bombes russes à Alep de "résistants". Qu'on cesse cette complaisance mortifère, flattée par les pétrodollars wahhabites (Qatar et Arabie Saoudite), qui veut nous faire croire que les assassins d'Al Nosra et consorts qui utilisaient la population civile d'Alep comme boucliers humains sont des défenseurs de la démocratie. L'attentat du Caire n'est pas encore revendiqué, mais tout porte à croire, au vu de la cible, du mode opératoire et de l'histoire égyptienne récente, que les responsables sont à chercher du côté des nébuleuses djihadistes (soit versant Al Qaeda -dont Al Nosra en Syrie fait partie-, soit versant Daech, Etat Islamique). Une fois encore, femmes, enfants, fidèles paisibles, en plein office dominical copte, sont foudroyés par la haine intolérante. Trop c'est trop.

07/12/2016

Alep dévasté et Yemen affamé: deux tragédies et des pétrodollars

nintchdbpict000277170495.jpgEn Libye, en Irak et maintenant en Syrie, les "démocraties" occidentales ont fait en sorte d'éliminer, ou surdiaboliser le pouvoir des anciens dictateurs en place. Certes affreux, ces derniers assuraient tout de même une paix relative et une protection aux 'minorités' (dont les chrétiens, les yezidis).

En jouant aux apprentis sorciers (ou aux factotums du Qatar et des pétrodollars wahhabites, fort soucieux d'éliminer Assad et consors), la France et les Etats-Unis ont laissé la porte grande ouverte aux surenchères djihadistes, et au déchaînement irréversible de violence actuelle. Avec pour conséquence directe la disparition de fait du christianisme oriental sur d'immenses territoires.

Lire la suite

29/10/2016

Géopolitique des religions: un livre éclaire le dessous des cartes

christian chesnot,georges malbrunot,qatar,arabie saoudite,corruption,france,jean-parie le guen,françois hollande,syrie,libye,wahhabisme,politique étrangère,géopolitique des religions,djihadismeCe n'est sans doute que la face émergée de l'iceberg de cupidité contre lequel le bateau politique français (gauche comme droite) est en passe de couler, laissant la France submergée par un populisme et une rage "anti-système" fort compréhensibles. Le livre des excellents Christian Chesnot (France Inter) et Georges Malbrunot (Le Figaro), Nos très chers émirs, paru le 20 octobre 2016, révèle les compromissions supposées de nombreuses personnalités politiques avec les monarchies du Golfe, qui financent pourtant le djihadisme, et dont les atteintes aux droits de l’Homme sont innombrables.

Ces personnalités demanderaient sans scrupule de l'argent aux émirs, parfois contre service rendu.

Jean-Marie Le Guen, ministre socialiste actuel de François Hollande, y est notamment accusé de monnayer sa complaisance après du Qatar en échange d'une (très!) forte récompense.

Un livre à lire absolument pour comprendre la politique étrangère parfois étrange de la France, notamment en Libye et en Syrie, où l'hyper diabolisation des dictateurs Khaddafi puis Assad, que la France a désiré éliminer, a mâché le travail pour DAECH (encore bien pire que Khaddafi et Assad), largement financé par les pétrodollars wahhabites du Golfe.

Lien.

06/08/2016

Vers un nouveau Moyen-Orient? Nouvel ouvrage Bozzo-Luizard

couv.jpgHistoriens, politologues et sociologues, spécialistes du Moyen Orient, s’interrogent sur la «crise de l’État» qui fait suite aux printemps arabes dans cinq pays: Irak, Syrie, Libye, Yémen, Liban.

Un nouvel ouvrage collectif, sous la direction de Anna Bozzo et de Pierre-Jean Luizard, jette une lumière vive et précieuse sur ces enjeux.

Il est en téléchargement gratuit sur le site de l’éditeur Roma Tre-Press.

 

Lien.

14/07/2016

Accueil des réfugiés d'Irak & Syrie (Fédération de l'Entraide Protestante)

Depuis septembre 2014, la Fédération de l’Entraide Protestante (FEP) coordonne l’accueil et l’accompagnement de réfugiés d’Irak et de Syrie, au sein de foyers et paroisses protestants.

Pour témoigner de la réalité de cet accueil, la FEP a réalisé un reportage qui donne la parole à ceux que l’on entend que trop peu: les acteurs de terrain.

Voir la vidéo ci-dessous.

30/06/2016

"L'Etat Islamique à la conquête du monde" (Pierre-Jean Luizard)

daech, islam politique, islamisme, djihadisme, europe, moyen-orient, pierre-jean luizard, irak, syrie, libye, yemen, le débat, gallimard, gsrlLes Printemps arabes ont abouti au délitement de certains États arabes (Irak, Syrie, Libye, Yémen), une brèche dans laquelle s’est engouffré l’État islamique. Ce n’est pas ce dernier qui est responsable de l’effondrement des États, mais c’est bien cet effondrement qui est à l’origine du succès de ce nouveau venu sur la scène politique et territoriale moyen-orientale.

 

Pour comprendre les enjeux actuels du phénomène DAECH / Etat islamique, il faut lire les analyses de fond de mon collègue Pierre-Jean Luizard (GSRL) dans la revue Le Débat (Gallimard).

 

Lien.

19/04/2016

SYRIE: un évangélique marocain interpelle les monarchies du Golfe

Mais au fait, que font les richissimes mornarchies du Golfe face au drame des réfugiés syriens?

C'est une des questions dérangeantes posées, sur un mode militant et polémique, par une des stars de la télévision chrétienne arabophone Al Hayat (fondée en 2003). Il s'appelle Frère Rachid, c'est un protestant évangélique marocain (d'origine musumane), il anime une émission à succès, il n'a pas sa langue dans sa poche. 

10/01/2015

Debout et solidaire des libertés, avec Zeina Erhaim

jesuiscasher.pngDes consommateurs d'un supermarché casher ont été, hier après-midi,  abattus lors d'une prise d'otage Porte de Vincennes (Paris, France).

Etre républicain et responsable, en France aujourd'hui, c'est se solidariser des victimes de l'intolérance meurtrière, et proclamer "Je suis Charlie" (hommage aux journalistes", "Je suis casher"" (hommage aux victimes juives du supermarché casher) et "Je suis policier" (hommage aux services de police frappés aussi).

Etre républicain et responsable, c'est aussi relancer une pédagogie (et une rénovation) de la laïcité, mieux protéger les libertés, et ne pas détourner les yeux devant ces trois réalités.

Lire la suite

26/09/2014

Au-delà des réactions épidermiques, comprendre le phénomène DAECH

géopolitique,géopolitique des religions,irak,syrie,liban,daech,etat islamique en irak et au levant,pierre-jean luizard,gsrl,cnrs,décolonisation,islamisme,islam,islam politique

 La décapitation en Algérie de l'otage français Hervé Gourdel par un groupe islamiste (23/09/2014)  a suscité, en France, une immense émotion. Les assassins se réclament de la mouvance de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), qu'on appelle désormais Daech dans les médias français (ce qui en réalité ne change rien). 

Comment comprendre? Au-delà des réactions épidermiques ou des ronds de manche de pseudo-spécialistes qui, tout en prophétisant depuis 25 ans le déclin de l'islamisme, continuent à occuper l'espace médiatique, il existe heureusement quelques excellents experts pour nous guider, à commencer par Pierre-Jean Luizard, du CNRS

Lire la suite

03/09/2014

Cri d'alarme des protestants de Syrie et du Liban

9e1b40cfed.jpgDans le contexte de la guerre en Syrie et en Irak, avec des conséquences majeures sur le terrain libanais, les chrétiens d'Orient, et notamment les protestants, passent par une des phases les plus difficiles de leur histoire. L'organe fédérateur des protestants de Syrie et du Liban vient à cet égard de publier un communiqué dernièrement relayé sur le site de la Fédération Protestante de France. Il souligne notamment:

"La question de la présence chrétienne au Moyen Orient a dépassé le stade d'un appel pour l'égalité des droits et pour la protection contre la persécution. C'est devenu un cri d'alarme avant que d'autres évènements encore ne causent l'élimination de la présence chrétienne au Moyen Orient."

L'intégralité de ce communiqué est disponible ici en PDF (en anglais), et consultable en traduction française ici (site FPF)

02/07/2014

Politique et religion: le coup de tonnerre du retour au CALIFAT

5180uYus2TL._.jpgIl y a un siècle, en novembre 1914, le souverain ottoman Mehmet V décidait de se prévaloir de son titre de CALIFE pour lancer un jihad généralisé contre les puissances coloniales. Une riposte "symbolique" et "solennelle", selon les mots du spécialiste Jean-Pierre Filiu dans Les frontières du Jihad (2006), mais peu efficace: le califat s'éteignait alors doucement. 

De ce point de vue, ce qui vient de se passer en Irak et en Syrie est un coup de tonnerre qui ne manquera pas d'attirer notamment l'attention des politologues et spécialistes de la religion: le CALIFAT vient en effet d'être "rétabli" depuis le dimanche 29 juin 2014 par l'Etat Islamique en Irak et au Levant, et cela n'a rien d'une plaisanterie: le chercheur Romain Caillet, dans Le Monde, compare cet événement à la chute du Mur de Berlin en 1989...

09/01/2014

"Index Mondial de persécution" des chrétiens 2014 (Portes Ouvertes)

Frère André.jpgInitiée à partir de 1955 par un jeune Hollandais nommé Frère André (ci-contre), l'ONG protestante évangélique internationale Portes Ouvertes (Open Doors Ministry) est spécialisée dans l'information et l'action d'urgence en direction des chrétiens persécutés.

Exerçant un travail relativement analogue à celui de son pendant catholique AED (Aide à l'Eglise en Détresse), elle cherche aussi à sensibiliser les médias, comme au travers de ce qu'elle appelle "l'index mondial de persécution" (état des lieux mondial).

La dernière version a été présentée hier, le 8 janvier 2014, avec "en vedette" la Corée du Nord, la Somalie, la Syrie, l'Irak et l'Afghanistan.

Rapport complet ici (lien).

18/10/2013

50.000 Syriens chrétiens demandent la nationalité russe

ASSR_162_L148.jpgUn article de L'Orient Le Jour, repris par le portail Orthodoxie.com, nous révèle que 50.000 chrétiens syriens auraient demandé la nationalité russe, comme protection contre la violence des rebelles syriens, "soutenus par l'Occident" (dixit).

L'attraction de la Russie et du Patriarcat de Moscou, dans le contexte du drame syrien, renvoie plus globalement aux recompositions de l'orthodoxie russe aujourd'hui, "partie à la reconquête des âmes avec l'appui des autorités étatiques" (ASSR). L'occasion de rappeler l'immense intérêt du robuste dossier coordonné par Kathy Rousselet pour les Archives de Sciences Sociales des Religions (avril-juin 2013). Intitulé "L'orthodoxie russe aujourd'hui", c'est un "must" pour les chercheurs.

11/05/2012

Dossier d'Amnesty International sur les discriminations antichrétiennes

couvmai200.jpgA noter ce mois-ci le thème principal du magazine "La chronique" (mai 2012) proposé par l'ONG Amnesty International, bien connue pour son inlassable plaidoyer pour les libertés. Dans le dossier "Les chrétiens persécutés", on trouvera gratuitement online un panorama de la question, une étude sur les Coptes d'Egypte et une autre sur les chrétiens de Syrie.

Un document de référence à verser à l'épais dossier des discriminations ouvertes dont sont victimes les chrétiens dans l'espace arabo-islamique.

20/12/2011

Egypte: et si on s'indignait de notre manque d'indignation?

egypte,stéphane hessel,printemps arabe,société civile,hosni moubarak,syrieFin novembre 2011, Stephane Hessel a été élu, par les lecteurs du Monde, personnalité de l'année 2011.

Remplaçant de l'abbé Pierre dans le coeur des Français, il est, comme ce dernier, un homme d'engagement passionné par l'humanitaire, et par ailleurs... peu suspect d'une sympathie démesurée pour Israël et son peuple. Comme ce dernier, on lui donnerait aussi, à tort ou à raison, "le bon Dieu sans confession".

Très souvent présenté, par erreur (c'est une légende urbaine), comme un corédacteur de la Déclaration des Droits de l'Homme de l'ONU, il est l'auteur d'une sympathique brochure, phénoménal succès d'édition, où il appelle à "l'indignation".

Lire la suite

12/06/2011

"Hamzah, 13 ans, juste un peu tué": l'hommage de Tahar Ben Jelloun

société civile,syrie,hamzah,monde arabe,tahar ben jellounOn ne présente plus l'écricain marocain Tahar Ben Jelloun, l'auteur francophone vivant le plus traduit aujourd'hui dans le monde (prix Goncourt 1987).

Voici qu'il vient de publier dans Le Monde (édition du 12 juin 2011) un texte particulièrement remarquable, en hommage à Hamzah, 13 ans, victime de la barbarie du régime syrien. Dans la continuité du thème de la précédente note (consacrée aux sociétés civiles émergentes), il faut lire et relire ce grand texte.

Article Tahar Ben Jelloun Hamza (Syrie).pdf

10/06/2011

L'enjeu des sociétés civiles du monde arabo-musulman

Abeer AwoodaConnaissez-vous Abeer Awooda?

Très peu de médias francophones ont parlé de cette jeune journaliste soudanaise du Sud-Darfour (ci-contre), demandeuse d'asile en Angleterre, auteure d'article dans le Guardian, et expulsable, en février dernier, au risque de perdre la vie. Arrêtée et torturée par les forces de Khartoum pour avoir porté des pantalons (selon The Independent), elle avait fui, en juillet 2010, pour trouver refuge en Grande-Bretagne.

 Au prix de la mobilisation acharnée d'une ONG intitulée Waging Peace, elle a pu finalement rester outre-Manche.  Agée de 26 ans, Abeer Waooda est aujourd'hui l'un des multiples visages des nouvelles sociétés civiles émergentes dans de nombreuses dictatures à majorité musulmane.

Lire la suite