Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/03/2014

Une question israélo-palestinienne toujours clivante

mur.jpgIl y a quelques semaines était signalé, sur ce blog, un grand événement organisé à Paris par le KKL autour de la promotion d'Israël et de l'écologie entre Jourdain et Méditerannée.

Alors que la question palestinienne s'enlise plus que jamais, dans l'attente d'une solution pérenne et équitable qui mette fin au blocage actuel, il est juste de revenir un peu plus précisément sur une oeuvre qui suscite tantôt admiration, tantôt suspicion. En témoigne ce texte de Médiapart consacré à KKL, où l'on ne s'embarrasse pas de nuances, au risque d'ailleurs de décrédibiliser l'analyse...

L'objet du contentieux? Un soupçon de politique de confiscation et d'expropriation de terres palestiniennes.

Lire la suite

02/06/2013

Colloque sur sionisme et chrétiens palestiniens

katell berthelot,nora karmi,jean-arnold de clermont,mg chakour,célia belin,sabeel,chrétiens de la méditerranée,sionisme,sionisme chrétien,palestine,israël,kairos palestineHier s'est tenu à Paris un passionnant colloque intitulé "Pour un dialogue théologique franco-palestinien", sur la base d'un double accent : le sionisme chrétien (mis en perspective par ma collègue Katell Berthelot et moi-même) puis le document chrétien oecuménique Kairos Palestine (Jérusalem, 2009).

 Organisé par les amis de Sabeel France et Chrétiens de la Méditerranée, il ne s'est pas uniquement focalisé sur la théologie (sans quoi je n'aurais pas été invité en tant qu'intervenant) mais a cherché à contextualiser les questions délicates traitées, sans oublier le témoignage des acteurs, donc celui, particulièrement puissant, de Mgr Elias Chakour, archevêque de Galilée.

Lire la suite

31/12/2011

Bagarre générale entre 100 prêtres en "Terre Sainte"

priests.jpgNon, ce n'est pas un gag: une centaine de prêtres se sont livrés à une bataille rangée dans la basilique de la nativité à Bethléem, opposant principalement des "belligérants" grecs orthodoxes et des apostoliques arméniens. "Toute infraction aux frontières fixées dans l'édifice peut déclencher une bagarre", précise la dépêche Reuters.

Au terme de l'année 2011, cet incident appelle plusieurs réflexions.

Lire la suite

20/12/2011

Egypte: et si on s'indignait de notre manque d'indignation?

egypte,stéphane hessel,printemps arabe,société civile,hosni moubarak,syrieFin novembre 2011, Stephane Hessel a été élu, par les lecteurs du Monde, personnalité de l'année 2011.

Remplaçant de l'abbé Pierre dans le coeur des Français, il est, comme ce dernier, un homme d'engagement passionné par l'humanitaire, et par ailleurs... peu suspect d'une sympathie démesurée pour Israël et son peuple. Comme ce dernier, on lui donnerait aussi, à tort ou à raison, "le bon Dieu sans confession".

Très souvent présenté, par erreur (c'est une légende urbaine), comme un corédacteur de la Déclaration des Droits de l'Homme de l'ONU, il est l'auteur d'une sympathique brochure, phénoménal succès d'édition, où il appelle à "l'indignation".

Lire la suite

22/10/2011

Sionisme et antisionisme: un décryptage utile

israel,palestine,hamas,guilad shalit,sionisme,antisionismeLa libération cette semaine du soldat israélien Guilad Shalit (également de nationalité française), après 5 années de captivité très éprouvante, constitue un événement.

 

Elle a été l'occasion d'un étrange marché, le gouvernement israélien (souvent stigmatisé) acceptant de libérer des centaines de prisonniers palestiniens en échange du seul soldat Shalit, longtemps retenu en otage par le Hamas.

Lire la suite

15/01/2009

Tragédie de Gaza : mettre fin à la culture de haine

images-2.jpegLundi dernier en soirée, en quête de soldes pour un manteau (eh oui vous savez tout), je suis passé, dans le quartier des Halles à Paris, devant un meeting de militants pro-Gaza (en tout cas, c’est comme ça qu’ils s’affichent).

Je me suis arrêté, j’ai écouté.

Lire la suite

12/01/2007

Un numéro d'Historia à lire

medium_S105.gifA noter ce mois-ci dans les kiosques, un numéro d'Historia thématique consacré aux "intégrismes". J'y ai contribué en publiant quatre pages consacrées au fondamentalisme aux Etats-Unis (p.58 à 71). L'article est dans la même veine qu'un texte que j'avais publié il y a quelques années dans le premier numéro du Monde des religions: une présentation historique rapide, avec les principales caractéristiques du mouvement et son impact sur la société états-unienne (je précise que je ne suis pas responsable des images et des légendes qui accompagnent le texte). Mais je voudrais souligner l'intérêt des autres contributions, en particulier celle de Rémi Kauffer sur "les dérapages du nationalisme juif".

Lire la suite

12/08/2006

Résolution 1701: l'immense soulagement

medium_images.7.jpgJ'ai soutenu, dans ce blog, la riposte militaire d'Israël face à l'agression dont ce pays a été victime de la part de l'organisation terroriste Hezbollah, et je ne regrette pas cette position. Solidaire de la ligne de La paix maintenant, mouvement qui plaide pour un réglement pacifique de la question israélo-palestienne et souhaite un Etat palestinien viable et paisible, j'ai jugé qu'il était lâche et inconséquent de critiquer trop vite dans ce cas précis la réponse défensive d'Israël, dans la mesure où elle était légitime. Cela revenait aussi à tomber dans le piège de l'agresseur: le Hezbollah a en effet joué délibérément la stratégie du pire (y compris en utilisant les pauvres civils libanais comme boucliers humains) en espérant mobiliser l'opinion internationale en sa faveur. Cela dit, l'enlisement du conflit, les bavures de Tsahal et surtout la tragédie d'un peuple libanais saigné à blanc imposaient une sortie de crise. Vive la résolution ONU 1701!

Lire la suite

18/07/2006

Soutenir le Liban, oui mais comment ?

medium_h_1_ill_796259_fu.jpgAlors que la guerre fait rage au pays du Cèdre, Paris affiche ces jours-ci son soutien au Liban. Je ne peux qu’acquiescer, par amitié pour le Liban, son peuple, son histoire. Mais soutenir le Liban, est-ce pour autant synonyme de réprobation à l’égard d’Israël ? Je n’en crois rien. Dans la situation présente, et à l’inverse de certains leaders politiques français, je crois que soutenir le Liban aujourd’hui devrait rimer avec un soutien clair à ce qu’Israël vient d’entreprendre, à savoir l’éradication de la puissance militaire du Hezbollah.

Lire la suite