Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/08/2016

Vers un nouveau Moyen-Orient? Nouvel ouvrage Bozzo-Luizard

couv.jpgHistoriens, politologues et sociologues, spécialistes du Moyen Orient, s’interrogent sur la «crise de l’État» qui fait suite aux printemps arabes dans cinq pays: Irak, Syrie, Libye, Yémen, Liban.

Un nouvel ouvrage collectif, sous la direction de Anna Bozzo et de Pierre-Jean Luizard, jette une lumière vive et précieuse sur ces enjeux.

Il est en téléchargement gratuit sur le site de l’éditeur Roma Tre-Press.

 

Lien.

06/08/2015

Quand des femmes tchétchènes escroquent DAECH...

11217664_10207193324102054_5391968308815120918_n.jpgLes sociétés civiles des mondes musulmans, auxquelles mes collègues Anna Bozzo et Pierre-Jean Luizard ont consacré un bel ouvrage collectif (lien), sont pleines de ressources.

Un exemple détonnant nous est donné par ces femmes Tchetchènes, qui semblent avoir trouvé un moyen très efficace d'arnaquer DAECH (Etat Islamique), cette machine de guerre contre les droits des femmes.

Dans le cyber-espace, elles se font passer pour des candidates au Jihad, demandent à se faire payer en avance le billet d'avion pour la Syrie.... puis ne donnent plus de nouvelles et empochent l'argent!

 

C'est une agence russe qui nous en donne, en français, la nouvelle (lien). 

23/03/2014

Les transitions arabes et la place de l’islam dans les polarisations

Unknown-1.jpegL’islam, qui n’était pas la première référence des Printemps arabes, se trouve actuellement au cœur des radicalisations en cours dans les pays du Proche-Orient et du Maghreb, que ces pays soient engagés ou non dans des phases de transition. Pour y voir plus clair, Anna Bozzo, historienne (Université Roma Tre), membre associée au GSRL, et Pierre-Jean Luizard, historien (GSRL-CNRS/EPHE), ont organisé un très beau programme de colloque, intitulé "Les transitions arabes. La place de l’islam dans les polarisations politiques et confessionnelles".

Il se tiendra à Paris les 26 et 27 mars 2014, et le programme est consultable ici (lien).

20/12/2011

Egypte: et si on s'indignait de notre manque d'indignation?

egypte,stéphane hessel,printemps arabe,société civile,hosni moubarak,syrieFin novembre 2011, Stephane Hessel a été élu, par les lecteurs du Monde, personnalité de l'année 2011.

Remplaçant de l'abbé Pierre dans le coeur des Français, il est, comme ce dernier, un homme d'engagement passionné par l'humanitaire, et par ailleurs... peu suspect d'une sympathie démesurée pour Israël et son peuple. Comme ce dernier, on lui donnerait aussi, à tort ou à raison, "le bon Dieu sans confession".

Très souvent présenté, par erreur (c'est une légende urbaine), comme un corédacteur de la Déclaration des Droits de l'Homme de l'ONU, il est l'auteur d'une sympathique brochure, phénoménal succès d'édition, où il appelle à "l'indignation".

Lire la suite

17/11/2011

Macasbah.net, un salam alaïkoum chrétien aux musulmans

saïd Oujibou, Fatima Oujibou, Sébastien FathAvec les mouvements de globalisation et d'individuation des croyances et des pratiques, les contacts inter-religieux n'ont peut-être jamais été si nombreux, jouant sur toutes les nuances du conflit frontal, du dialogue fusionnel et mystique en passant par la controverse ou l'effort de conversion mutuelle.

C'est dans ce contexte que l'on peut situer, sur l'axe méditerranéen et islamo-chrétien, la création l'an dernier (2010) d'un portail internet original, intitulé Macasbah.net.

Lire la suite

10/06/2011

L'enjeu des sociétés civiles du monde arabo-musulman

Abeer AwoodaConnaissez-vous Abeer Awooda?

Très peu de médias francophones ont parlé de cette jeune journaliste soudanaise du Sud-Darfour (ci-contre), demandeuse d'asile en Angleterre, auteure d'article dans le Guardian, et expulsable, en février dernier, au risque de perdre la vie. Arrêtée et torturée par les forces de Khartoum pour avoir porté des pantalons (selon The Independent), elle avait fui, en juillet 2010, pour trouver refuge en Grande-Bretagne.

 Au prix de la mobilisation acharnée d'une ONG intitulée Waging Peace, elle a pu finalement rester outre-Manche.  Agée de 26 ans, Abeer Waooda est aujourd'hui l'un des multiples visages des nouvelles sociétés civiles émergentes dans de nombreuses dictatures à majorité musulmane.

Lire la suite