Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/09/2016

Journée franco-japonaise sur l'islam SOUFI (GSRL)

announcement Japanese French Seminar 2016.jpegL'islam SOUFI est éclipsé, dans les médias, par les méfaits du djihadisme wahhabite, que la France et les grandes puissances combattent officiellement (tout en nourrissant ses racines par une politique de Gribouille).

Pourtant, il existe et son poids n'est pas négligeable.

Pour mieux le comprendre, une belle journée internationale de recherche, organisée par une équipe franco-japonaise (Masayuki Akahori, Pierre-Jean Luizard, Yasushi Tonaga et Thierry Zarcone), aura lieu au GSRL le mardi 6 septembre 2016.

Lien.

06/08/2016

Vers un nouveau Moyen-Orient? Nouvel ouvrage Bozzo-Luizard

couv.jpgHistoriens, politologues et sociologues, spécialistes du Moyen Orient, s’interrogent sur la «crise de l’État» qui fait suite aux printemps arabes dans cinq pays: Irak, Syrie, Libye, Yémen, Liban.

Un nouvel ouvrage collectif, sous la direction de Anna Bozzo et de Pierre-Jean Luizard, jette une lumière vive et précieuse sur ces enjeux.

Il est en téléchargement gratuit sur le site de l’éditeur Roma Tre-Press.

 

Lien.

30/06/2016

"L'Etat Islamique à la conquête du monde" (Pierre-Jean Luizard)

daech, islam politique, islamisme, djihadisme, europe, moyen-orient, pierre-jean luizard, irak, syrie, libye, yemen, le débat, gallimard, gsrlLes Printemps arabes ont abouti au délitement de certains États arabes (Irak, Syrie, Libye, Yémen), une brèche dans laquelle s’est engouffré l’État islamique. Ce n’est pas ce dernier qui est responsable de l’effondrement des États, mais c’est bien cet effondrement qui est à l’origine du succès de ce nouveau venu sur la scène politique et territoriale moyen-orientale.

 

Pour comprendre les enjeux actuels du phénomène DAECH / Etat islamique, il faut lire les analyses de fond de mon collègue Pierre-Jean Luizard (GSRL) dans la revue Le Débat (Gallimard).

 

Lien.

13/06/2016

Réactions à Orlando: ne pas entrer dans le piège de Daech

9782707186102.JPGL'effroyable tuerie d'Orlando hier (50 morts dans un Night Club LGBT) impose, plus que jamais, un devoir de clarté. Directe et pédagogique. Parce qu'elles analysent, décortiquent et font comprendre, les sciences humaines disposent d'atouts immenses pour cela. Encore faut-il qu'elles parviennent à sortir de leur tour d'ivoire, afin de faire barrage aussi bien à ceux qui "noient le poisson" (confusion) qu'à ceux qui "jettent de l'huile sur le feu" (surenchère).

Aujourd'hui, l'impératif, pour les sociétés pluralistes qui défendent les valeurs de liberté et de responsabilité, est celui-ci: refuser à la fois l'angélisme (il faut nommer, et combattre les liberticides) et le piège mortel de la réponse par l'exclusion, qui fait le jeu des ennemis de la liberté. Se battre pour les libertés et les droits de tous ne devrait pas être négociable, ou à géométrie variable.

Longtemps, l'angélisme s'est avéré une menace aussi grande que la surenchère. Aujourd'hui, ce n'est plus le cas. Beaucoup sont sortis de l'angélisme, et ont rejoint les rangs de la surenchère... Attention danger. Quand Trump veut interdire aux musulmans l'accès au sol américain, et que Sarkozy exalte en France les "moeurs chrétiennes" (sic), ils entrent tous deux dans un piège, font exactement ce que Daech veut qu'ils fassent. Ils font des distinctions selon les citoyens en fonction de leur passé ou de leur religion, encouragent la catégorisation et la relégation des minoritaires. Ils nourrissent, sans même s'en rendre compte (?), le jeu des ennemis de la liberté, entrent dans le "piège Daech" (Luizard) et alimentent des ferments de guerre civile.

No Pasaran.

18/11/2015

Daech veut faire en France ce qui a réussi en Irak (Luizard)

9782707186102.jpg"Cet acte de terrorisme en France n’est selon moi pas du tout une marque de faiblesse. Il illustre une guerre qui nous est déclarée. L’État islamique essaie de faire en France ce qu’il a parfaitement réussi en Irak, en multipliant les violences envers certaines communautés, à savoir finir par convaincre les différentes communautés qu’elles ne pouvaient plus vivre ensemble."

 

Excellente analyse de mon collègue Pierre-Jean LUIZARD, chercheur CNRS et membre du GSRL, auteur du Piège Daech, à lire sur Médiapart

Lien.

05/11/2015

Hors Série de L'OBS sur "Le retour des guerres de religion"

catalog-cover-large.png.jpegA noter, pour éclairer l'actualité, le n°90 HORS SERIE de 'L'Obs" (nov-décembre 2015), intitulé "Le retour des guerres de religion" (98p).

Ce Hors Série richement illustré, actuellement en kiosque, est subdivisé en quatre grandes rubriques, "La croix et le croissant", "Frères ennemis", "L'embrasement confessionnel" et "Points de vue".

On y trouvera deux textes de collègues de l'EPHE et GSRL (Mohammad Ali Amir-Moezzi et Pierre-Jean Luizard) ainsi qu'une double page signée de votre serviteur, au sujet des Eglises de Réveil (p.78-79).

 

Lien.

06/08/2015

Quand des femmes tchétchènes escroquent DAECH...

11217664_10207193324102054_5391968308815120918_n.jpgLes sociétés civiles des mondes musulmans, auxquelles mes collègues Anna Bozzo et Pierre-Jean Luizard ont consacré un bel ouvrage collectif (lien), sont pleines de ressources.

Un exemple détonnant nous est donné par ces femmes Tchetchènes, qui semblent avoir trouvé un moyen très efficace d'arnaquer DAECH (Etat Islamique), cette machine de guerre contre les droits des femmes.

Dans le cyber-espace, elles se font passer pour des candidates au Jihad, demandent à se faire payer en avance le billet d'avion pour la Syrie.... puis ne donnent plus de nouvelles et empochent l'argent!

 

C'est une agence russe qui nous en donne, en français, la nouvelle (lien). 

26/09/2014

Au-delà des réactions épidermiques, comprendre le phénomène DAECH

géopolitique,géopolitique des religions,irak,syrie,liban,daech,etat islamique en irak et au levant,pierre-jean luizard,gsrl,cnrs,décolonisation,islamisme,islam,islam politique

 La décapitation en Algérie de l'otage français Hervé Gourdel par un groupe islamiste (23/09/2014)  a suscité, en France, une immense émotion. Les assassins se réclament de la mouvance de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), qu'on appelle désormais Daech dans les médias français (ce qui en réalité ne change rien). 

Comment comprendre? Au-delà des réactions épidermiques ou des ronds de manche de pseudo-spécialistes qui, tout en prophétisant depuis 25 ans le déclin de l'islamisme, continuent à occuper l'espace médiatique, il existe heureusement quelques excellents experts pour nous guider, à commencer par Pierre-Jean Luizard, du CNRS

Lire la suite

13/06/2014

Comprendre l'offensive jihadiste en Irak: lire et écouter P.J. Luizard

Pierre-Jean Luizard.jpegLes conséquences de la désastreuse invasion/déstabilisation de l'Irak par l'armée américaine en 2003 n'en finissent pas de dérouler leur cortège d'horreurs. Dernière en date: l'offensive quasi irrésistible des Jihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant, en passe de s'emparer de la capitale, Bagdad.

Comment comprendre ces événements? Les lumières de mon collègue du GSRL, Pierre-Jean Luizard (CNRS), ne sont pas de trop.

Il faut lire et écouter son interview sur RFI (lien).

23/03/2014

Les transitions arabes et la place de l’islam dans les polarisations

Unknown-1.jpegL’islam, qui n’était pas la première référence des Printemps arabes, se trouve actuellement au cœur des radicalisations en cours dans les pays du Proche-Orient et du Maghreb, que ces pays soient engagés ou non dans des phases de transition. Pour y voir plus clair, Anna Bozzo, historienne (Université Roma Tre), membre associée au GSRL, et Pierre-Jean Luizard, historien (GSRL-CNRS/EPHE), ont organisé un très beau programme de colloque, intitulé "Les transitions arabes. La place de l’islam dans les polarisations politiques et confessionnelles".

Il se tiendra à Paris les 26 et 27 mars 2014, et le programme est consultable ici (lien).

20/12/2011

Egypte: et si on s'indignait de notre manque d'indignation?

egypte,stéphane hessel,printemps arabe,société civile,hosni moubarak,syrieFin novembre 2011, Stephane Hessel a été élu, par les lecteurs du Monde, personnalité de l'année 2011.

Remplaçant de l'abbé Pierre dans le coeur des Français, il est, comme ce dernier, un homme d'engagement passionné par l'humanitaire, et par ailleurs... peu suspect d'une sympathie démesurée pour Israël et son peuple. Comme ce dernier, on lui donnerait aussi, à tort ou à raison, "le bon Dieu sans confession".

Très souvent présenté, par erreur (c'est une légende urbaine), comme un corédacteur de la Déclaration des Droits de l'Homme de l'ONU, il est l'auteur d'une sympathique brochure, phénoménal succès d'édition, où il appelle à "l'indignation".

Lire la suite

30/11/2011

Ne pas mettre la charia avant l'hébreu

P1190783.jpg"Ne pas mettre la charia avant l'hébreu"...

Ce jeu de mot est fondé sur une quasi homophonie avec le proverbe français "ne pas mettre la charrue avant les boeufs". Il est évidemment à prendre au second degré (quoique).

Il s'affiche en ce moment sur les murs de mon laboratoire GSRL dans un dessin de Miège, au côté d'une caricature de Chedly Belkhamsa (fort réussie aussi), illustrant la chaleureuse main tendue des islamistes ("allez, tope-là, on n'est pas des monstres")... et les réactions de prudence que cette main suscite.

Qui a dit que les sciences sociales, c'était rébarbatif?

Lire la suite

17/11/2011

Macasbah.net, un salam alaïkoum chrétien aux musulmans

saïd Oujibou, Fatima Oujibou, Sébastien FathAvec les mouvements de globalisation et d'individuation des croyances et des pratiques, les contacts inter-religieux n'ont peut-être jamais été si nombreux, jouant sur toutes les nuances du conflit frontal, du dialogue fusionnel et mystique en passant par la controverse ou l'effort de conversion mutuelle.

C'est dans ce contexte que l'on peut situer, sur l'axe méditerranéen et islamo-chrétien, la création l'an dernier (2010) d'un portail internet original, intitulé Macasbah.net.

Lire la suite

10/06/2011

L'enjeu des sociétés civiles du monde arabo-musulman

Abeer AwoodaConnaissez-vous Abeer Awooda?

Très peu de médias francophones ont parlé de cette jeune journaliste soudanaise du Sud-Darfour (ci-contre), demandeuse d'asile en Angleterre, auteure d'article dans le Guardian, et expulsable, en février dernier, au risque de perdre la vie. Arrêtée et torturée par les forces de Khartoum pour avoir porté des pantalons (selon The Independent), elle avait fui, en juillet 2010, pour trouver refuge en Grande-Bretagne.

 Au prix de la mobilisation acharnée d'une ONG intitulée Waging Peace, elle a pu finalement rester outre-Manche.  Agée de 26 ans, Abeer Waooda est aujourd'hui l'un des multiples visages des nouvelles sociétés civiles émergentes dans de nombreuses dictatures à majorité musulmane.

Lire la suite