Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/08/2016

Quand en France, certains maires et policiers aident DAECH à recruter...

france,république,manuel valls,nice,burkini,intolérance,laïcité,liberté,discriminations,islamophobie,daech,déradicalisation,radicalisation,stéphanie hennette-vauchezLe soir du 14 juillet 2016, à Nice, seuls deux policiers municipaux se tenaient sur la Promenade des Anglais, à l'angle du boulevard Gambetta, qui marque le début de la zone piétonne, dans une voiture mise en travers de la chaussée (source: Préfecture, + enquête du Quotidien Libération et vidéosurveillance). Insuffisant pour stopper le camion tueur. bilan 85 morts.

Le 23 août 2016, en revanche, ce sont quatre policiers municipaux (lien) qui ont verbalisé une femme paisible, allongée sur la plage niçoise, en raison de son foulard jugé trop ample et trop ostentatoire (lien).

DAECH ne peut imaginer meilleure propagande de recrutement. Médiatiquement, l'effet est dévastateur. On comprend, bien-sûr, l'émoi, en France, après une série d'attentats islamistes. Mais à tout confondre, et à pratiquer une politique discriminatoire, la France se couvre de honte, viole la laïcité qu'elle prétend défendre, et humilie publiquement des femmes (car on se garde bien de cibler les barbes des hommes). Au nom de la "liberté" et de la "laïcité" (qui n'a jamais interdit la liberté vestimentaire).

Lire la suite