Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/01/2017

Winnie Byanyima (OXFAM), pour une économie centrée sur l'Humain

winnie-main.jpg

Le religieux ne peut s'étudier "sous cloche". Il fonctionne en système dans des sociétés où pèsent les enjeux économiques et sociaux, à commencer par ceux de la survie et du travail. C'est pourquoi il est précieux de lire des entretiens éclairés comme ceux de Winnie Byanyima (ci-dessus). Actuellement directrice exécutive d’Oxfam International, née en Ouganda, elle est une figure de proue de la défense des droits des femmes, de la gouvernance démocratique et de la consolidation de la paix.

Son organisation a publié ce lundi 16 janvier son rapport annuel sur les inégalités, avant le World Economic Forum (sommet de Davos).

Lien.

29/10/2015

Sobriété, solidarité, message évangélique

9782706713088.jpgFranc-tireur, lanceur d'alertes, chrétien sans domicile d'Eglise fixe, Jean Aubin est tout cela, et plus encore. Auteur en 2013 d'un ouvrage où il explique pourquoi il a quitté l'Eglise catholique (lien), il publie aujourd'hui Sobriété et solidarité, le bel avenir du message évangélique (Paris, Salvator, 2015).

 

Préfacé par Jean-Claude Guillebaud, il pointe des pistes de réflexion qui rejoignent en partie, sous l'angle chrétien, les thèses de l'économiste centralien Navi Radjou sur l'innovation frugale (lien), solution solidaire pour construire l'avenir en évitant d'écraser les plus faibles et de détruire la Planète.

 

Lien.

06/10/2015

Regards sur la terre 2015. Construire un monde durable

Image0001.JPGSaviez-vous que les principaux flux de financement vers les pays en développement viennent des familles de migrants? Loin devant les investissements ou l'aide au développement?

Cette information, et 1000 et 1 autres, se retrouve dans Regards sur la terre 2015, Construire un monde durable (Paris, Armand Colin, 2015, p.280, ci-contre).

Sous la dir. de Anne Paugram, Teresa Ribera, Laurence Tubiana, Rajendra Pachauri, avec la participation de partenaires comme l'AFD (Agence Française de Développement), cette somme pédagogique, claire et stratégique de 335 pages offre une analyse irremplaçable pour comprendre les enjeux des Objectifs de Développement Durable (ODD) définis cette année pour les 15 ans à venir.

Ajoutons que les chercheurs sur les religions trouveront utilement à contextualiser leur objet, comme l'illustre cet exemple des transferts de fonds.... qui passent très souvent par les réseaux d'entraide religieuse (notamment les Eglises évangéliques). Lien.

15/08/2015

Anabaptistes & mennonites: HDR pour le professeur Neal Blough

1521640_599389846839155_4429199630458222714_n.jpgAlors que l'approche de la COP21 sur le réchauffement climatique met au premier plan l'enjeu du rôle des religions, quelle est la tradition évangélique la plus précoce en matière de développement durable via circuits courts, agriculture raisonnée, lutte contre le gaspillage etc.? Réponse: les mennonites

Pour l'étude de cette filiation évangélique qui remonte à la Réforme radicale (XVIe siècle), rappelons que l'historien Neal Blough a brillamment obtenu cette année son HDR (Habilitation à diriger des recherches).

Organisée le 5 février 2015 à l'EPHE devant un jury présidé par Hubert Bost, la soutenance s'est faite  à partir d'un mémoire de synthèse (Minorité religieuse, identité et histoire: étapes dans la pratique de l'histoire d'un "transculturé") et d'un travail de recherche (Les origines de l'anabaptisme dans le contexte de la réforme zurichoise et du soulèvement paysan: le cas de Balthasar Hubmaier).

On souhaite au professeur Blough de nombreux thésards sur les terrains, passionnants, qui sont les siens.

31/05/2015

Un éco-village pilote à Madagascar fait des émules

DSC05472.jpgEn ces temps où les mauvaises nouvelles s'accumulent, un grand COUP DE CHAPEAU, en ce beau dimanche de fête des mères (en France), à l'association franco-malgache YOCONTIGO ESPERANCE qui fêtait hier, dans les locaux de l'église Alliance de Paix de Soissons, ses dix ans autour d'un bilan remarquable, déjà salué dans un article de l'hebdomadaire protestant Réforme (janvier 2014).

Un village éco-responsable, géré par les habitants, avec école flambant neuve, artisanat local, tri des déchets, toilettes sèches, compost, recyclage systématique, responsabilisation à tous les niveaux grâce au travail en équipe, voilà quelque-unes des réalisations de Tsaratanana (nom de la localité), portées par les deux chefs de projet, Joaquim et Anne Miranda.

Refusant aux pauvres le statut de victimes, le projet Yocontigo a su réveiller et former, chez les plus démunis, des conquérants du développement. Et l'éco-village de Tsaratanana fait maintenant des émules!

Lien vers le site de Yocontigo.