Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/12/2015

Suspension de la professeure de Wheaton qui porte le hijab

larycia hawkins, évangéliques, islam, wheaton, wheaton college, thomas kidd, états-unis, religion et société en amérique du nordOn a déjà signalé dans ce blog l'ouvrage de référence de Thomas Kidd consacré à l'histoire des relations entre évangéliques américains et islam, de la Révolution jusqu'à nos jours (lien).

Il y souligne notamment que l'islam apparaît comme un repoussoir pour la majorité des évangéliques états-uniens, et une mauvaise religion, perçue comme ne partageant pas le même Dieu.

Confirmation de cette thèse centrale avec la suspension, depuis ce week-end, de Larycia Hawkins, professeure au Wheaton College qui désirait porter le hijab jusqu'à Noël en solidarité avec les musulmans américains (lien).

La raison porte sur ses propos, plus que sur le port du hijab: sa déclaration sur le "même Dieu" partagé par musulmans et chrétiens a choqué beaucoup d'évangéliques. Ce propos contrevenait directement à la doctrine défendue par le Wheaton College, qui stipule que LE Dieu qui sauve est celui du christianisme, au travers de Jésus-Christ, Fils de Dieu et Dieu incarné, mort et ressuscité. Là voilà donc suspendue du jour au lendemain, et en "administrative leave" (siège éjectable). 

Singulier cadeau de Noël pour Mme Hawkins, qui va devoir chercher un nouvel emploi (lien).

11/09/2010

Les sources d'inspiration d'un projet d'autodafé islamophobe

alg_resize_pastor_terry-jones.jpgFringe Freak (zarbi des marges), Terry Jones et son projet (finalement abandonné) de brûler le Coran aujourd’hui (11 septembre 2010) ont été fermement condamnés par toutes les organisations religieuses régionales et nationales des Etats-Unis, à commencer par la puissante National Association of Evangelicals (NAE), principal réseau évangélique américain (80 millions de fidèles).

 

Seule la petite secte WBC de Fred Phelps, qui fait profession de «haïr l’Amérique, les Juifs et les Homos» lui a apporté son soutien, affirmant même que si Terry Jones ne brûle pas le Coran, elle le refera elle-même (après l’avoir déjà fait).

Lire la suite