Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/09/2011

Le voeu pieux du candidat Hollande

Saint François.jpgDans le débat politique, cela s'appelle de la démagogie.

En sociologie des religions, on peut aussi parler de "messianisme politique", quand un discours incantatoire, pétri de bons sentiments et de lendemains meilleurs, nie la réalité au nom d'un "demain" enchanteur.

Beaucoup d'observateurs s'accordent à dire que la situation économique désastreuse de l'Europe d'aujourd'hui décourage, en 2011-2012, les messianismes et autres discours démagogiques.


En ces mois de préparation en vue des Présidentielles françaises 2012, on a pourtant l'occasion de constater que ce messianisme politique n'est pas mort.

N'est-ce pas, François Hollande?

 

60.000 postes à créer dans l'Education Nationale

france,république,françois hollande,brenda foley,parti socialiste,gauche,démagogie,messianismeLe sympathique "candidat à la candidature" socialiste en France en vue des prochaines élections présidentielles 2012, favori actuel des sondages, nous en a donné une éclatante démonstration, soit de démagogie, soit de discours incantatoire messianique (soit les deux).

Qu'on en juge : alors que les caisses sont vides et que l'Europe est au bord du gouffre financier, François Hollande a jeté un pavé dans la mare, vendredi 9 septembre 2011.

Il propose ni plus ni loin, sur la base d'un chiffrage fantaisiste, de créer 12.000 postes supplémentaires par an dans l'Education Nationale, et cela durant cinq ans. Avec l'argent public des Français. Sur le budget de l'Etat.

 

On ne peut qu'applaudir! Mais c'est formidable! Quelle sainte générosité!

Prochaine étape, les 32 heures par semaine payées 40. Et puis, évidemment, une augmentation de 50% des allocations familiales. Et revalorisation générale de 30% des salaires, avec treizième mois pour tous et doublement de la prime de Noël.

Les Français sont fatigués? YAKA rétablir la retraite à 60 ans, en attendant mieux!

Et si on supprimait aussi la faim dans le monde? Ce serait bien.

france,république,françois hollande,brenda foley,parti socialiste,gauche,démagogie,messianismeIl faudrait aussi s'engager (comme l'avait fait Lionel Jospin) à éradiquer une fois pour toute la précarité du logement, afin d'aboutir à l'objectif "Zéro SDF". Naturellement, il s'agira aussi d'aboutir à 100% de réussite au Baccalauréat, avec mention Très Bien pour tout le monde!

Rétrécir la durée de l'hiver serait également souhaitable. Avec un peu de bonne volonté...

 

On peut regretter, pour l'heure, la frilosité du candidat Hollande sur ces thèmes porteurs. Le pauvre homme souffrirait-il de "dérive droitière"? Mieux vaudrait pour lui d'être irradié! Surtout si les radiations sont américaines. Ce dernier statut, au moins, lui vaudra la sympathie des progressistes autoproclamés...

Pour la supposée "dérive droitière", en revanche, point de salut. Mais laissons à notre Saint François le bénéfice du doute. Il faut le comprendre: comme il n'a jamais été ministre, il avance prudemment. Mais nul doute qu'il a d'autres bonnes intentions messianiques à nous proposer.

 

Election Miss France

Il reste, cependant, une dernière question: pour les quelques millions de Français sortis de l'analphabétisme économique, et qui commencent à en avoir assez qu'on les prenne pour des abrutis, les propositions du candidat Hollande ne sauraient sérieusement relever d'un débat politique digne de ce nom.

A quelle élection se présente-t-il donc? Et s'il visait, plutôt que les primaires socialistes puis l'Elysée, le trône de Miss France?

 

france,république,françois hollande,parti socialiste,gauche,démagogie,messianismeComme l'a montré Brenda Foley dans sa recherche sur les concours de beauté, les candidates qui dévoilent leurs batteries s'habillent parallèlement en "marchandes de moralité", dans une valse des bons sentiments qui fait toujours entendre, aujourd'hui, sa petite musique lors des interviews de miss.

 

Euréka ! Tout s'explique ! Comme chaque Miss France depuis la création de l'élection, et si notre candidat Hollande s'entraînait aux "gentilles pensées" à l'eau de rose, gages d'une élection plus facile:

Supprimer la faim dans le monde et/ou créer 60.000 postes d'enseignants, quoi de plus consensuel?

 

En sociologie des religions tout comme dans le café du coin, ce genre de déclaration d'intention porte un nom: un voeu pieux.

 

Commentaires

"la situation économique désastreuse de l'Europe d'aujourd'hui décourage, en 2011-2012, les messianismes et autres discours démagogiques."
Je pense que vous voulez dire "ENCOURAGE" ... (hélas!)

Écrit par : Philippe Lestang | 15/09/2011

Non non, je voulais bien dire "décourage".... en pensant aux politiques responsables.

Mais en effet, ceux qui font une lecture irresponsable, opportuniste, ou tout simplement ignorante du contexte économique actuel peuvent fort bien se sentir "ENCOURAGES", comme vous le dite, par la démagogie et le messianisme.

D'habitude, on observe cela plutôt dans les groupuscules ou les partis protestataires. Le fait que François Hollande entre dans cette catégorie n'est, de ce point de vue, pas bon signe pour la qualité du débat démocratique français. Il appartient en effet, en principe, à une formation politique rattachée à ce qu'on appelle la tradition des "partis de gouvernement".

C'est d'ailleurs la raison pour laquelle je me suis permis cette blognote impertinente, histoire de signaler, par l'humour, l'incongruité d'un discours démagogique qu'il serait urgent de ranger aux oubliettes, si du moins c'est l'intérêt du pays qui est recherché, et pas seulement la victoire au concours de "Miss France"... :-)

Écrit par : SF | 15/09/2011

Eh oui, il s'agit d'un vrai faux mage de Hollande, mais fabriqué en France ; il est vrai que la grande variété de fromages est, entre autres amuse-bouches, une des caractéristiques de notre vieux pays. Que de salades on nous sert. Attendons le dessert aussi, nous aurons peut-être le temps des cerises sur le gâteau.
Cordialement.

Écrit par : Eric LISBONNE | 15/09/2011

pas si pieux que ça, ces voeux...
En revanche, c'est vieux. Ce sont des "voeux vieux". Toujours les vieilles promesses.
On se moque de nous. L'espoir est ailleurs.

Écrit par : adrienneM | 15/09/2011

ça rappelle les vœux de Sarko lors de la dernière présidentielle, prononcés avec des élans à la Jaurès (sic) : le plan Marshall pour les banlieues, la fin du chômage et le plein emploi avec le travailler plus pour gagner plus, la réforme fiscale pour faire revenir en masse les exilés fiscaux,
l 'identité sociale pour une France reconnaissant ces différences culturelles et sociales, le logement avec une France de propriétaires, ....... j 'en passe et des meilleures.
Le plus fort, c 'est que ça peut encore marcher, il est capable d' être ré-élu :-)

Écrit par : Alfred | 15/09/2011

Oui Alfred, je le pense aussi : Nicolas Sarkozy est loin d'être battu.

Tout l'enjeu est de savoir QUI fera face à Marine Le Pen au second tour en 2012 (car Marine Le Pen est quasi sûre d'être au second tour, elle fera plus de 20% des voix).

Si c'est un candidat de gauche, Marine Le Pen fera un score beaucoup plus fort que son père en 2002 au second tour. Elle risque de faire dans les 40% ce qui serait un désastre historique pour la France. Face au candidat de gauche, elle récupérera en effet cette fois-ci une part de l'électorat de droite, c'est une certitude.

Si c'est Nicolas Sarkozy qui fait face à Marine Le Pen au second tour, Marine Le Pen fera un score beaucoup moins important, car le président actuel récupérera les voix de gauche, comme en 2002, et toutes les voix de la droite parlementaire.

Je suis prêt à parier que Nicolas Sarkozy va jouer là-dessus. Il promettra aussi, bien-sûr.... mais avec une connaissance des dossiers peut-être un peu supérieure à certains de ses opposants... Et il a de bonnes chances de s'imposer, même si c'est loin d'être gagné pour lui.

Quant à son programme 2007, oui, il était très optimiste.... Et on pourrait penser aujourd'hui, irréaliste. Sauf que la crise financière mondiale n'était pas encore passée par là.

C'est toute la différence avec les promesses ahurissantes qu'on peut entendre aujourd'hui, et qui n'ont pas la moindre chance de se matérialiser, même à 10%.

Ce qui nous attend, que ce soit la gauche ou la droite au pouvoir, c'est plutôt un cycle long de sacrifices et de restrictions budgétaires, jusqu'au moment où les revendications sociales des pays émergents rééquilibreront peu à peu la balance. D'ici là, patientons, créons et bossons!

Écrit par : SF | 15/09/2011

je ne crois pas que Marine L.P puisse accéder au second tour, simplement par le fait que ceux qui font l 'opinion publique (les médias) n 'en veulent pas. Il n ' y a qu' à voir la différence de traitement avec les autres politiques, lorsqu' elle est dans les débats TV. Et ...... c 'est tant mieux (quoique pas très éthique) !!
Par ailleurs, je trouve trop caricatural de réduire le message de la gauche à des "promesses ahurissantes". Personnellement, je trouve que les connaissances d'une Martine Aubry, voire un Manuel Vaills valent très largement celles de Sarkozy.
Quitte à souffrir, autant le faire ensemble et non pas toujours les mêmes.

Cordialement

Écrit par : Alfred | 15/09/2011

Entièrement d'accord sur le dernier point.
Quant aux "promesses ahurissantes", je ne visais pas toute la gauche. Je visais, plus largement, une bonne partie des promesses qu'on peut nous faire aujourd'hui, d'où que cela vienne.... alors que tous les experts savent bien que les lendemains meilleurs sont reportés aux calendes grecques. Ah, ces grecs...

Écrit par : SF | 15/09/2011

Ah, ces Grescs...

64-56

Pas de fausse promesse, la dette est soldée, on (enfin, ils) étai(en)t bien dans nos (leurs) baskets : le France a vaincu. Enfin, les Bleus !

;-)

Écrit par : Frédéric | 16/09/2011

Les commentaires sont fermés.