Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/04/2017

France : requiem pour la "rose mafia" socialiste

51IFpWpuj8L._SX314_BO1,204,203,200_.jpgJ'ai souvenir que ma professeure d'histoire sociale, l'excellente Annie Fourcault, rappelait que dans les années 1930, le PFC se moquait de la SFIO en transformant le sens de ses initiales en Se Fout Intégralement des Ouvriers (SFIO).

Que dire du Parti Socialiste actuel? Les 6% du candidat Benoit Hamon sont cruels pour l'homme lui-même, plutôt touchant dans sa naïveté, et doté d'un programme intéressant sur certains points (écologie, économie solidaire, autorisation de travail pour les demandeurs d'asile). Mais ces 6% sont très très généreux pour un parti naufragé, déconsidéré, failli, rongé par l'esprit mafieux, encombré d'élus corrompus, de repris de justice parfois multirécidivistes, de notables cupides, jusqu'à son responsable lui-même, Jean-Christophe Cambadélis, condamné à plusieurs reprises par la justice (emploi fictif etc).

Vu son passif judiciaire, il serait considéré comme inéligible et privé de droits civiques dans de nombreux pays...

Pas en France, où il est resté à la tête du PS jusqu'à la déroute de 2017, maître ès-leçon de morale, et largement responsable de la lepénisation des esprits.

Lire la suite

13/01/2013

"Manif pour tous" vs "mariage pour tous": pas un enjeu gauche-droite

34690_georgina-dufoix-essentiel_440x260.jpgAlors que la "Manif pour tous" mobilise massivement en France, aujourd'hui, contre les projets socialistes (à deux étages) d'élargir le mariage aux couples du même sexe et de permettre l'adoption d'enfants par des couples unisexes, notons, avec les récents double interviews de l'ancienne ministre socialiste Georgina Dufoix (dans La Vie et Le Figaro magazine), que l'opposition aux réformes n'est pas réductible à une question gauche-droite, comme le rappellent aussi les prises de positions du député communiste de l'Oise, Patrice Carvalho:

Au-delà des étiquettes politiques, défendre la spécificité du mariage en tant que sécurisation de la filiation par l'union d'un homme et d'une femme relève AUSSI d'options anthropologiques, humanistes et religieuses.  

19/06/2012

La "diversité" mieux représentée au Parlement français

410oh9a-2GL._SL500_AA300_.jpgDans un livre à paraître dans un mois et demi, Trica Danielle Keaton,  T. Denean Sharpley-Whiting et  Tyler Stovall (dir.) entendent décrire la "France noire", à la suite du beau livre, en français, dirigé par Pascal Blanchard (ed. La Découverte).

Très bonne nouvelle, la France dite "de la diversité" (de toutes les couleurs) apparaît désormais un peu à l'Assemblée Nationale, grâce au Parti Socialiste, vainqueur des dernières élections législatives (cf. cet article du Monde).

Cela ne nous consolera pas complèment de la grande médiocrité politique qui nous est proposée (nous y reviendrons prochainement dans ce blog, une dernière fois), mais c'est tout de même une excellente nouvelle!

30/05/2012

Georgina Dufoix, itinéraire d'une convertie (hebdo La Vie)

GDufoix.jpgEx-ministre socialiste de François Mitterrand, Georgina Dufoix est emblématique de la dialectique entre "christianisme d'héritage" et "christianisme de conversion" qui passe, au sein du protestantisme, par l'offre de salut évangélique.

Aussi (re)lira-t-on avec un intérêt tout particulier le beau "Cahier spirituel" détachable de l'hebdomadaire La Vie (édition du 24 mai 2012), où Georgina Dufoix raconte en quoi l'expérience du divin, autour de la personne de Jésus-Christ, dessine "cette Présence simple et vivante" qui, selon elle, transforme l'existence (p.44).

21/04/2012

Face à la lèpre frontiste : la bonne surprise Mélenchon

images.jpegA la veille du premier tour des élections présidentielles françaises, faut-il le rappeler?

Du point de vue des valeurs de la France, et des "valeurs chrétiennes" dont, parfois, elle se réclame, les idées de Marine Le Pen sur l'immigration sont immondes.

Confondant fermeté républicaine avec xénophobie, la candidate du Front National pousse à la haine, et préconise d'abjectes solutions discriminatoires.

Lire la suite

26/01/2012

Quand les sénateurs socialistes piétinent la laïcité

images_25.jpgLes choses sont dites en termes très veloutés (ironiques?) sur le site du Monde des religions, où l'on titre sur le fait que "les assistantes maternelles sont priées de se plier au principe de laïcité" (sic).

Mais on devrait le dire bien plus crûment: ce sont les sénateurs socialistes français qui seraient bien inspirés de se plier au principe de laïcité, qu'ils viennent de piétiner en cherchant à contraindre par la loi (article 3 de la proposition de loi de 17 janvier 2012) les assistantes maternelles à... bafouer l'esprit de la laïcité républicaine.

Lire la suite

15/09/2011

Le voeu pieux du candidat Hollande

Saint François.jpgDans le débat politique, cela s'appelle de la démagogie.

En sociologie des religions, on peut aussi parler de "messianisme politique", quand un discours incantatoire, pétri de bons sentiments et de lendemains meilleurs, nie la réalité au nom d'un "demain" enchanteur.

Beaucoup d'observateurs s'accordent à dire que la situation économique désastreuse de l'Europe d'aujourd'hui décourage, en 2011-2012, les messianismes et autres discours démagogiques.

Lire la suite

17/06/2011

France, Eldorado du mercenariat scolaire, échec de l'école Bisounours

acadomia-3.jpgLe quotidien français Libération n'en parle quasiment pas, Le Monde le mentionne davantage: selon une enquête européenne, la France détient désormais officiellement le record d'Europe du soutien scolaire payant (secteur qui croît de 10% par an, avec un marché de 2,2 milliards d'Euros annuel).

Ce genre de données devrait pourtant faire les gros titres de l'hexagone, car on se trouve là au coeur d'un des principaux facteurs de la crise sociétale qui frappe la France depuis ce début de millénaire: le sabordage de l'école républicaine.

Lire la suite

02/06/2011

France : une droite moins ringarde, une gauche larguée

Aubty Sarkozy.jpgLes sondages ont beau, pour le moment, indiquer Nicolas Sarkozy perdant aux prochaines élections présidentielles françaises 2012, rien n'est joué. Et surtout : rien ne dit que la gauche (même si elle s'imposait dans les urnes) remportera la bataille culturelle.

Valéry Rasplus, sociologue et essayiste de talent, dont je reçois la newsletter, a publié à ce sujet une note pertinente, à l'occasion de la sortie du livre de Gaël Brustier et Jean-Philippe Huelin intitulé Voyage au bout de la droite, Mille et une nuits, 2011.

Lire la suite

16/05/2011

N'oublions pas la femme de ménage africaine

90558-Royalty-Free-RF-Clipart-Illustration-Of-An-Indian-Or-African-Maid-Carrying-Pillows.jpgOutre l'analyse du désastre politique (avant tout pour le FMI lui-même) que représente l'arrestation de Dominique Strauss-Kahn, suite à une agression sexuelle présumée sur une femme de ménage, il n'est pas inutile de se pencher sur les réactions que suscite l'affaire, particulièrement en France.

Je ne citerai pas de nom ici.

Chacun les reconnaîtra.

Lire la suite

14/05/2011

Laurent Wauquiez et le débat sur l'assistanat: regard décalé

1465418_3_f822_laurent-wauquiez-a-juge-anormal-que-le-systeme.jpgUn des plus talentueux jeunes loups UMP du gouvernement Fillon, Laurent Wauquier, a jeté il y a quelques jours un pavé dans la mare en critiquant ce qu'il considère être une dérive vers l'assistanat, plaidant notamment pour que les bénéficiaires du RSA (Revenu de Solidarité Active) assument quelques heures de travail d'utilité générale en échange de leur allocation.

Lire la suite

07/03/2011

Arnaud Montebourg, pour l'Histoire

images.jpegLes historiens futurs de la France des années 2011-2012 n'auront aucune difficulté à expliquer pourquoi Marine Le Pen a tant "mangé" de pourcentages de voix à l'électorat populaire, ce dernier se voyant trahi par une large partie de la Gauche.

Nous y reviendrons dans ce blog, en particulier sur la question de la laïcité.

Lire la suite

24/06/2010

Retraites: Michel Rocard n'a pas oublié son "parler vrai"

rocard.jpgOn connaît la phrase de Charles Péguy: «les protestants sont des gens qui font eux-mêmes leurs poteaux indicateurs».

En termes plus sociologiques, cela revient à souligner qu'en matière d'autorité, "du point de vue protestant, rien n'est sacré", et qu'il "n'y a que des autorités intra pares" (Jean-Paul Willaime, La précarité protestante, 1992, p.20).

 

Ce qui tend à impliquer, par exemple en politique, que le "parler vrai" doit idéalement primer sur les logiques d'appareil et les soumissions partisanes.

Michel Rocard, ancien premier ministre, en aurait-il donné un exemple au sujet des retraites?

Lire la suite

23/06/2010

Le Parti Socialiste, le droit à l'outrance et le bus de l'équipe de France

martine-aubry_34-3f834.jpgLe premier humoriste de France serait-il, ces temps-ci, le Parti Socialiste?

Auquel cas, sous couvert de défendre (soi-disant) Didier Porte et Stéphane Guillon, remerciés par France Inter, c'est d'abord pour sa pomme (ou sa rose) que le PS monte au créneau. Explication.

Lire la suite

23/09/2009

France: la fin de la protestation socialiste?

61149_aubryfiere-une.jpgLe protestantisme, dans le champ religieux, et le socialisme, dans le champ politique, partagent un trait commun: une revendication contestataire et prophétique.

 

Nous avons affaire là à deux protestations qui cultivent, en leur espace propre, un refus des clergés du statu-quo au nom de valeurs collectives fondées notamment sur le principe d’égalité (thème du sacerdoce universel chez les protestants, de la justice sociale chez les socialistes).

Lire la suite

13/01/2007

Quand le Parti Socialiste français copie Pat Robertson


medium_inquietantes_ruptures.jpg Je me souviens, à l’automne 2004, d’un interview durant lequel le télévangéliste ultraconservateur Pat Robertson décrivait John Kerry comme «Jean-François Kerry», bref, «the French».

 

En le qualifiant de «Français», des gens comme Robertson savaient ce qu’ils faisaient: dans un contexte de relations difficiles avec l’allié français, désigner Kerry comme «Français» revenait à dire, «cet homme n’est pas complètement des nôtres, ne votez pas pour lui».

 

Lire la suite