Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/04/2016

Religion et homosexualité, même degré de protection, ou pas ?

648x415_tract-distribue-certaines-boites-lettres-jarnac.jpgEn France, la jurisprudence permet de dénoncer publiquement la religion, moquer ses fondateurs, ou de témoigner d'avoir été délivré de la religion (cf. Charlie Hebdo etc.), mais interdit (en principe) d'insulter des religieux. L'idée peut être attaquée, pas la personne (lien).

En est-il de même pour l'homosexualité? Ou l'homosexualité est-elle en passe, en France, d'être davantage protégée, dans les prétoires, que la religion, écornant au passage le principe républicain d'égalité? C'est tout l'enjeu des délibérés attendus d'un procès en appel, après un premier jugement à Angoulême le 2 novembre dernier (lien). Le CNEF (Conseil National des Evangéliques de France) a réagi le 7 avril par un communiqué (lien). A suivre...

Du point de vue de l'histoire des libertés et des valeurs républicaines, la décision du 25 mai fera date. 

Lien.

Commentaires

On peut s'attendre tout...dans cette société où le bien est appelé mal et le mal est appelé bien!!!

Écrit par : SamuelB | 12/04/2016

Il faut quand même reconnaître que ce tract disponible ici dans son intégralité ici : https://www.infochretienne.com/lintegralite-du-prospectus-presume-homophobe-pour-lequel-deux-chretiens-sont-traduits-en-justice/ n'est pas d'une qualité exceptionnelle ; je ne qualifierais pas ce texte, surfant sur le préjugé et la caricature (homosexualité = diva, paillettes, débauche) et suggérant qu'être homosexuel, c'est être sous influence démoniaque, d'être totalement inoffensif ! Je préfère l'attitude du pasteur de Cognac Jarnac qui qualifie ce texte de document regrettable (http://www.charentelibre.fr/2015/05/11/tract-homophobe-a-jarnac-le-pasteur-s-explique,1954339.php) à celle des nombreux évangéliques qui vont encore crier à la persécution alors qu'ils se posent, ne serait-ce que par ignorance ou bêtise, en agresseurs !

Écrit par : jean | 17/04/2016

Je suis bien d'accord avec vous: ce tract, ses contenus et ses conditions de diffusion, peuvent susciter une réprobation légitime. Mais la question n'est pas là. La question est de savoir s'il le débat public ne doit laisser place qu'à des propos "totalement inoffensifs" (pour reprendre votre expression).
Je préfère 1000% contester un tract comme celui-ci, mais dans un débat libre, plutôt que d'aseptiser le débat public en judiciarisant les pensées regrettables.

Écrit par : SF | 18/04/2016

Il y a eu des tracs par le passé, sur des hommes ou des femmes, délivrés de l'alcoolisme, du tabac ou de la drogue, et où ils racontaient leurs témoignages et où personne ne s'en offusquait!!! Mais ici, face aux lobbies LGBT, c'est nettement plus compliqué. Mais bon, pas grave, on sait que le vrai chrétien, doit nager à contre courant!!! Mais on sait aussi que le fait de remonter une rivière amène toujours à la source (Jésus et la vie éternelle près de lui) et non à la chute mortelle dans les rapides et pour finir l'abîme de la cascade (Satan et l'enfer, loin de Dieu)!

Écrit par : SamuelB | 19/04/2016

Les commentaires sont fermés.