Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/07/2016

Alsace-Moselle: vers l'abrogation du délit de blasphème

maxnewsworldtwo336678.jpgEn France, le délit de blasphème, ou assimilé, a souvent été utilisé pour restreindre les libertés (cf. le très bon livre de Jean Boulègue, Le blasphème en procès). Dans bien des pays, il est toujours utilisé comme arme contre les minoritaires, notamment au Pakistan, où il est responsable de l'incarcération de nombreux chrétiens, notamment Asia Bibi, toujours emprisonnée (lien).

C'est pourquoi, au nom de la laïcité, un amendement (833) a été déposé puis adopté, à l'Assemblée Nationale, pour supprimer le délit de blasphème toujours en vigueur dans le droit local d'Alsace-Moselle.

Mais la Navette parlementaire (AN/Sénat) doit encore faire son travail avant une adoption définitive, ouvrant vers l'étape (logique) suivante: mettre enfin un terme au financement discriminatoire par l'argent public de certains clergés, en Alsace-Moselle. Pour faire mieux coïncider principe et réalité de la laïcité.

10/05/2016

Siné (1928-2016)

13187883_10208991065404893_1885218296_n.jpg

Siné s'est éteint le 5 mai, le jeudi de l'Ascension. Au-delà des polémiques, très nombreuses, et de la détestation qu'il pouvait susciter, saluons l'immense dessinateur, polémiste et caricaturiste qu'il a été. Un homme libre aussi, à l'humour ravageur, et un précurseur dans plusieurs domaines, comme Philippe Geluck l'a rappelé (lien).

Sa fibre viscéralement méfiante à l'égard des institutions et des pouvoirs, au profit d'une attention aux laissés-pour-compte, n'avait d'égale que son dégoût pour les religions cléricales, les vérités dogmatiques, et ce qu'on appelle la "violence symbolique". A ce titre, c'est un auteur qui restera important à étudier pour comprendre les relations entre sécularisme, laïcité et religions en France des années 1950 aux attentats de 2015. 

Il sera enterré ce mercredi au cimetière du Montparnasse (lien).

11/04/2016

Religion et homosexualité, même degré de protection, ou pas ?

648x415_tract-distribue-certaines-boites-lettres-jarnac.jpgEn France, la jurisprudence permet de dénoncer publiquement la religion, moquer ses fondateurs, ou de témoigner d'avoir été délivré de la religion (cf. Charlie Hebdo etc.), mais interdit (en principe) d'insulter des religieux. L'idée peut être attaquée, pas la personne (lien).

En est-il de même pour l'homosexualité? Ou l'homosexualité est-elle en passe, en France, d'être davantage protégée, dans les prétoires, que la religion, écornant au passage le principe républicain d'égalité? C'est tout l'enjeu des délibérés attendus d'un procès en appel, après un premier jugement à Angoulême le 2 novembre dernier (lien). Le CNEF (Conseil National des Evangéliques de France) a réagi le 7 avril par un communiqué (lien). A suivre...

Du point de vue de l'histoire des libertés et des valeurs républicaines, la décision du 25 mai fera date. 

Lien.

01/12/2015

Liberté, jusqu'où sommes-nous libres? (Sciences Humaines)

SH.jpgAlors que la page du mois de novembre vient de se tourner, signalons le très beau dossier thématique de la revue Sciences Humaines (n°275, novembre 2015).

Il s'intitule "Liberté, jusqu'où sommes-nous libres?" Il question qui résonne beaucoup, ces temps-ci, notamment dans un pays de France confronté à une situation durable d'état d'urgence.

On relèvera notamment l'article "A-t-on le droit d'offenser?" du juriste Pascal Mbongo (p.40-41), et celui de la sociologue Claire de Galembert, "Pourquoi on a interdit le voile" (p.42-43).

Lien.

28/05/2015

Soudan: deux pasteurs protestants risquent la peine de mort

christian-church-in-sudan-in-this-undated-photo.jpgPour diverses raisons, certaines avouables, d'autres moins, le Soudan (du Nord), bénéficie d'une certaine mansuétude de la France...

Le régime de Khartoum, conduit par le sanguinaire Omar Al Bashir, poursuivi pour crimes contre l'humanité, se distingue pourtant régulièrement par ses atteintes massives aux droits les plus élémentaires.

Dans le domaine religieux, après l'édifiante affaire Meriam Ibrahim (une femme condamnée à mort pour avoir épousé un chrétien), le dernier "dossier chaud" en date est la menace de peine de mort qui plane sur deux pasteurs protestants traduits en justice, soi-disant pour des motifs d'"espionnage" et de "blasphème". Leurs noms sont Yat Michael et Peter Yen Reith, de la South Sudan Presbyterian Evangelical Church.

Lien.

08/01/2015

LIBERTE EGALITE FRATERNITE

LEs canards.jpg

 

27/12/2013

Etat des lieux de la répression anti-blasphème dans le monde (RSF)

blasphème, liberté dexpression, liberté religieuse, liberté, RSF, Benoît HervieuVenant de cette ONG, c'est une première bienvenue: Reporters Sans Frontières (RSF) a publié en ce mois de décembre 2013 un rapport très instructif intitulé "Blasphème : l'information sacrifiée sur l'autel de la religion". Coordonné par Benoît Hervieu, il propose un précieux état des lieux à l'échelle mondiale et montre que 94 des 198 Etats de la planète punissent par la loi le blasphème, l'apostasie ou la diffamation des religions.

Signe d'un "abus de religion"? Sans aucun doute. Signe aussi parfois d'une entrave à la religion (notamment lorsqu'on souhaite en changer). Signe enfin d'une instrumentalisation de la religion par des régimes politiques autoritaires. Rapport complet téléchargeable ici (lien).

24/12/2013

Noël ! Les Pussy Riots enfin libérées

southparkpussyriot.jpgMaria Alekhina et Nadejda Tolokonnikova, les deux membres du groupe néopunk Pussy Riot qui étaient encore emprisonnées en Russie, ont été libérées hier, lundi 23 décembre 2013, après avoir été amnistiées.

Qu'il y ait une opération de communication de la part de Vladimir Poutine, à quelques encablures des JO de Sotchi, est une évidence. Il n'en reste pas moins qu'il s'agit d'un très beau cadeau de Noël pour tous les défenseurs de la liberté d'expression (blasphème compris).

La série South Park, qui avait présenté en novembre 2012 un Jésus appelant à la libération des jeunes femmes, nous gratifiera-t-elle d'un  épisode en forme d'épilogue?

Lire la suite

14/12/2013

Enfer ou paradis: une expo sur la caricature religieuse à Genève (MIR)

LH41_PAS_caricatures_01.jpgDu point de vue des sciences sociales des religions, la caricature peut être perçue comme un "analyseur", c'est-à-dire qu'au travers elle, on peut mieux comprendre des enjeux comme le rapport au sacré, la relation à l'institution, à l'autorité, la représentation du divin.

Du point de vue du grand public, la caricature, c'est aussi un raccourci savoureux, qui sait dire, d'un trait ou deux, ce que de longs discours échouent à exprimer.

Régulièrement au devant de la scène médiatique, la caricature religieuse est l'objet, au Musée International de la Réforme, d'une belle exposition intitulée "Enfer ou paradis: aux sources de la caricature". Ouverte il y a quelques semaines, accessible jusqu'au 16 février 2014, elle vaut bien le détour par Genève (lien).

13/12/2013

Débat autour du dimanche: le précieux recul d'une synthèse historique

dimanche-histoire-europe-occidentale-1600-1830-1276473-616x0.jpgAlors que la presse généraliste et spécialisée revient très régulièrement sur cet "empoisonnant dossier" du travail du dimanche (cf. Les Echos), il est bon de se donner le recul de l'historien pour réévaluer, sur la longue durée, ce que représente, dans une culture européenne imprégnée de christianisme, le repos dominical (premier jour de la semaine, chômé).

Nul n'est plus qualifié pour cela que l'historien Alain Cabantous (professeur émérite à l'Université Paris I). Notamment auteur d'une Histoire du blasphème en Occident, il a publié cette année Le dimanche, une histoire (Europe occidentale), 1600-1830, aux éditions du Seuil (2013).

Recension ici dans le mensuel Sciences Humaines.

19/09/2012

Blasphème, l'éternel retour

blasphème, le monde, islam, charlie hebdo, islamophobie, liberté dexpression, stéphanie le bars, jean boulègue, laïcitéA lire l'excellente synthèse publiée aujourd'hui par Stéphanie Le Bars dans le quotidien Le Monde sur le blasphème, un thème qui fait la "Une" à la suite du digest de navet vidéo islamophobe diffusé depuis juillet sur Youtube, et des nouvelles caricatures publiées aujourd'hui par Charlie Hebdo

On complètera très utilement cette lecture par la consultation du meilleur livre publié à ce jour sur l'histoire récente des débats médiatico-judiciaires en France autour du blasphème: celui de l'historien Jean Boulègue, Le blasphème en procès (1984-2009), aux éditions Nova.

02/08/2012

Au-delà du blasphème: l'odieuse profanation de Montauban

article_mosquee.jpgL'odieux sacrilège rapporté hier (1er août 2012) est une insulte à la France toute entière.

Deux têtes de porc et du sang de cochon devant la mosquée de Montauban! Quelles que soient leurs convictions, les citoyennes et citoyens de France sont concernés.

Cette répugnante profanation dont sont victimes les musulmans de France illustre, au-delà de l'islamophobie de ses auteurs, un rapport toujours difficile au pluralisme culturel et religieux.

Côté protestant, on ne trouve pas de profanation tout à fait comparable, en tout cas récemment. Mais il me revient ces fragments de Bible brûlée par une foule catholique, montrés dans Daniel Lortsch et sa fameuse Histoire de la Bible française (1910).

Lire la suite

10/12/2011

Débat sur le blasphème: une double page du Monde

obobineau_nb_110x130.jpgA noter, dans l'édition datée du vendredi du quotidien Le Monde, un intéressant dossier consacré à la question du blasphème.

On regrettera que l'excellente synthèse de Jean Boulègue, intitulée Le blasphème en procès, n'y soit toujours pas citée. En revanche, on appréciera notamment la plume efficace, pédagogique et convainquante de mon collègue et ami Olivier Bobineau, récent titulaire (haut la main) de son HDR (Habilitation à Diriger des Recherches). Il signe un billet remarquable conclu par ces mots auxquels je m'associe pleinement: "Combien de prophètes ont-ils été accusés d'avoir blasphémé? Ainsi Jésus, traité de blasphémateur, n'est-il pas condamné parce qu'il se revendique de nature divine en se déclarant Messie, siégeant à la droite du Tout-Puissant, venant avec "les nuées du ciel" (Marc 14, 62-65)? A bon entendeur, salut."

04/11/2011

Incendie de Charlie Hebdo et pseudo "fin de l'islam politique"?

79067_charlie-hebdo.jpgLes coupables de l'incendie perpétré contre l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, le 1er novembre 2011, n'ont pas encore été arrêtés.

Mais un faisceau de présomptions (menaces, piratage du site internet etc.) suggère que certains éléments musulmans fanatiques n'y seraient peut-être pas tout à fait étrangers, en raison de la provocation assumée du journal, qui représente, dans son édition courante, le prophète Mahomet (ce que la plupart des musulmans -pas tous- considèrent comme un sacrilège).

Face à ce méfait, une seule posture est possible pour les héritières et héritiers de 1789, la solidarité avec Charlie Hebdo et la défense sans condition de la liberté d'expression, blasphème compris!

Lire la suite

26/09/2011

Laïcité inch'Allah, ou blasphémateurs au pilori?

blasphème,jean boulègue,nadia el fani,dalaï lama,laïcité,liberté dexpression,tunisie,islamismeFeu Jean Boulègue, dans la magistrale étude qu'il a consacrée au débat juridique et social autour du blasphème dans la France laïque, l'avait prévu: en dépit d'une jurisprudence finalement favorable au respect intangible de la liberté d'expression (même si celle-ci salit et profane la religion), le débat n'est pas clôt, et les chasseurs de blasphémateurs ne désarment pas.

Ce débat a encore rebondi très récemment autour de plusieurs affaires.

Lire la suite

01/07/2011

Nouveau livre sur les persécutions contre les chrétiens

pourquoi_on_tue_adv.JPGAprès celui de Raphaël Delpard, recensé sur ce blog, on vient de me signaler la parution d'un nouveau livre sur la persécution des chrétiens aujourd'hui dans le monde, signé par Alexandre Del Valle.

Ne l'ayant pas lu ni même feuilleté, je me garderai de le commenter.

Ce livre est présenté sur le portail catholique Aide à l'Eglise en Détresse (AED), mais pas sur le portail de Portes Ouvertes (l'équivalent protestant en matière de défense de la liberté religieuse).

Lire la suite

01/06/2011

Condamnée à mort pour blasphème

asia bibi,pakistan,liberté religieuse,le monde,anne-isabelle tollet,blasphème,jean boulègueTraité à plusieurs reprises dans ce blog, le thème du blasphème, cher à feu Jean Boulègue qui l'avait si bien étudié, revient sur le devant de la scène avec un copieux article du quotidien français Le Monde, en ce 1er juin 2011.

Il revient sur une affaire déjà évoquée (aussi) dans ce blog, à savoir la terrifiante histoire d'Asia Bibi, jeune mère de famille chrétienne pakistanaise condamnée à mort pour blasphème.

Lire la suite

20/03/2011

L'historien Jean Boulègue nous a quittés

jean boulègue,liberté dexpression,laïcité,catherine coroller,dieu change à paris,afriqueIl est des nouvelles qu'on refuse d'entendre, des pertes qu'on n'envisage pas d'accepter. Le décès soudain de l'historien Jean Boulègue est de celles-là.

 

Historien africaniste, professeur émérite à l'Université de Panthéon Sorbonne (Paris I), Jean Boulègue s'en est allé sans crier gare le 14 mars 2011 et je ne m'en remets pas.

Lire la suite

17/01/2011

La persécution des chrétiens : fiche de lecture

AsiaBibi1.jpgCe week-end, d'importantes manifestations se sont déroulées au Pakistan... pour défendre la loi sur le blasphème (contre l'islam) et protester contre les demandes d'abrogation du pape Benoit XVI.

Au nom de cette loi, des chrétiens sont périodiquement incarcérés, voire lynchés (donc sans procès).

A l'automne dernier (une première), une mère de famille chrétienne (protestante) d'une quarantaine d'années (5 enfants), Asia Bibi (photo ci-contre), avait même été condamnée à mort pour blasphème.

Pour avoir cherché à défendre cette femme (emprisonnée depuis plus d'un an après avoir été battue et violée), le gouverneur du Penjab a été assassiné par son garde du corps en ce début d'année 2011. On ne plaisante pas avec le blasphème...

Lire la suite

06/12/2010

Blasphème à Paris: rendez-vous le 6 janvier 2011

plantu_42.jpgLes habitués de ce blog connaissent déjà les travaux de l'historien Jean Boulègue au sujet de la question du blasphème.

Cet enjeu, qui permet d'analyser les reconfigurations de la laïcité, sera évoqué lors de la troisième réunion de l'année 2010-2011 du programme GSRL Dieu Change à Paris.

La rencontre, ouverte à tous, aura lieu le 6 janvier 2011: cliquer ici pour avoir plus ample information. VENEZ NOMBREUX!

Le sujet est passionnant, et sera brillamment traité par l'auteur, qu'on se le dise!

03/02/2010

25 ans de débats sur le blasphème passés au crible

arton1163-90a5e.jpgLe livre de l'année sur la laïcité et la liberté d'expression?

Fort possible!

 

Son titre est: Le Blasphème en procès. L'Église et la Mosquée contre les libertés (1984-2009) Paris, ed. Nova, 2010 (210p)

 

Lire la suite

19/01/2010

Un Religious Freedom Day mis en place aux Etats-Unis

Clinton Obama.jpgL'info est passée inaperçue: elle est pourtant significative.

Le 16 janvier 2010, le président américain Barack Obama a déclaré un Jour de la Liberté Religieuse (Religious Freedom Day).

 

Cette décision fait équilibre avec les déclarations fermes de la secrétaire d'Etat Hillary Clinton le 26 octobre 2009 sur le refus américain de sanctionner les discours diffamatoires contre les religions.

 

Lire la suite

07/02/2007

Liberté ou conformisme d’expression ?

medium_images-2.9.jpgEt dire que nous critiquons les Américains pour leur «politiquement correct»…. En France, on va parfois beaucoup plus loin dans le conformisme. Le procès actuellement en cours contre Charlie Hebdo confirme une chose: dans notre pays, la liberté d’expression est de plus en plus concurrencée, depuis quelques années, par un conformisme d’expression envahissant. Plus moyen de dire un mot de travers, de désapprouver haut et fort l’option, l’orientation ou la religion d’un adversaire, sans risquer de se retrouver devant les tribunaux.

Il est grand temps de dire «STOP»! Pour ma part, je campe sur mes positions: la liberté d’expression est pour tous, ou elle n’est pas. L’affaire Charlie Hebdo, qui succède à l’affaire Vanneste et tant d’autres, confirme que le combat pour la restauration d’une large liberté d’expression n’est pas gagné.

Lire la suite

02/10/2006

Pour la liberté d’expression (affaire Redeker)

medium_redeker_robert.2.jpg«Le droit de l'intolérance est donc absurde et barbare: c'est le droit des tigres, et il est bien horrible, car les tigres ne déchirent que pour manger, et nous nous sommes exterminés pour des paragraphes.»

(Voltaire, Traité sur la Tolérance)

Lire la suite