Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/11/2018

Antisémitisme aux Etats-Unis: lire Stéphane François

etats-unis,extrême droite,extrême droite identitaire,stéphane françois,suprémacisme suprémacisme blanc,pittsburgh,judaisme,juifs américains,the conversation,edouard philippeSpécialiste des courants d'extrême droite et de leurs liens avec les phénomènes religieux, Stéphane François nous propose, dans The Conversation, une réflexion éclairante sur les évolutions idéologiques du racisme et de l'antisémitisme aux Etats-Unis. Une analyse d'autant plus nécessaire que le carnage antisémite de Pittsburgh, le 27 octobre 2018, a rappelé combien les haines identitaires sont exacerbées outre-Atlantique...

Ce massacre antisémite -11 juifs tués dans une synagogue par un assassin qui hurle "tous les Juifs doivent mourir"- s'inscrit dans une tendance: le nombre d'agressions antisémites a augmenté de 57% depuis deux ans aux Etats-Unis...

Un phénomène du reste observé aussi en France au cours des derniers mois (cf. les chiffres donnés par Edouard Philippe).

Lien.

22/07/2014

La cote des religions auprès du public américain

US public and religion.jpgComment les Américains perçoivent-ils les religions?

Une toute récente enquête du réputé Pew Forum on Religion and Public Life nous permet d'en avoir une idée assez précise.... 

Et on s'aperçoit que les résultats diffèrent sans doute assez nettement du résultat qu'on obtiendrait en France (quoiqu'il serait nécessaire, pour en être sûr, de conduire la même enquête dans l'hexagone). 

Le tiercé de tête? Les Juifs, les Catholiques et les Evangéliques (cliquer ci-contre pour agrandir).

Lire la suite

21/10/2013

Portrait statistique des Juifs américains (Pew Forum)

judaïsme,juifs,juifs américains,etats-unis,religion et société aux états-unis,pew forum,sécularisation,enquêtePour les anglophones, à noter une enquête très complète sur les Juifs américains rendue publique au début de ce mois par le Pew Forum on Religion and Public Life.

On y apprend que la part de la population qui se définit comme juive par la religion a été divisée par deux depuis les années 50 (pour atteindre autour de 2% aujourd'hui). A côté d'une sécularisation interne indéniable, on y découvre aussi un noyau très pratiquant et rajeuni, à la démographie abondante (beaucoup d'enfants).

Rapport complet ici (PDF), aperçu ici (lien).