Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/01/2017

Un Playmobil pour François Hollande

playmobil.jpgLa figurine Playmobil représentant le réformateur Martin Luther (1483 1546) est un succès! L'information, relayée par Regardsprotestants, nous apprend qu'alors que commence l’année du jubilé des 500 ans de la Réforme, un demi-million de copies du jouet ont déjà été vendues, a déclaré l’Office du tourisme et des conventions de Nuremberg à l’agence de presse protestante allemande EPD. La majorité des clients se trouvent en Allemagne. Mais le Luther de plastique est aussi populaire aux Etats-Unis et en Hollande....

Transition toute trouvée pour signaler au passage que François Clavairoly (FPF), lors des voeux présidentiels 2017 aux religions, a eu l'idée d'offrir à François Hollande ce Playmobil (lien).

09/01/2016

Voeux aux religions (France): le CNEF une nouvelle fois mis à l'écart

france,laïcité,françois hollande,voeux,voeux aux religions,fpf,cnef,crcm,grande mosquée de parisDans la "petite histoire" paradoxale de la laïcité française de ce début du XXIe siècle, l'historien des religions retiendra, cette semaine, ce nouveau hiatus présidentiel entre discours et pratique. Si, dans le verbe, François Hollande a insisté, lors des voeux aux représentants des religions le 5 janvier dernier, sur une "laïcité qui donne la place à tous", il a en partie démenti son propos par une invitation très sélective des représentants religieux.

Alors que son prédécesseur avait invité, côté protestant, les représentants de la FPF (Fédération Protestante de France) et du CNEF (Conseil National des Evangéliques de France), le locataire actuel de l'Elysée a une nouvelle fois négligé de convier le CNEF, pourtant largement représentatif aujourd'hui de l'aile montante du protestantisme, resserrant le cercle des interlocuteurs autorisés. Est-ce pour un souci d'un seul représentant par confession? Pourtant, côté musulman, étaient présents à la fois le président du CRCM, et le recteur de la Grande mosquée de Paris.