Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/01/2012

Liz Mc Comb, diva et pasteure pentecôtiste

liz2.jpgEn ce début d'année 2012, l'actu musicale française s'apprête à braquer à nouveau ses projecteurs sur Liz Mc Comb, diva du Gospel dont l'intégrale (coffret de 9 CDs et 3 DVDs) vient d'être mise sur le marché par Naïve.

Liz McComb commence en effet une tournée en terres francophones (France / Suisse), avec une première date à Vincennes (26 janvier 2012), puis à Levallois (28 janvier).


Pour les amateurs éclairés de musique, Liz Mc Comb est tout sauf une inconnue.... Et pourtant, erreur!

En effet, bien peu connaissent son arrière-plan religieux évangélique, qui donne pourtant tout son sens à sa carrière et sa vocation de star du Gospel.

 

"La romance de l'Evangile"

Pour en savoir plus, il faut lire l'hebdomadaire Réforme, qui a proposé, dans son édition du 22 décembre 2011, un portrait remarquable, signé de l'excellente Marie Lefebvre-Billiez. Il est intitulé "La romance de l'Evangile". On y apprend, entre autres choses, que la star a chanté gratuitement dans la prison française de Fleury-Mérogis (à la demande du pasteur Werner Burki), et qu'elle a été reconnue pasteure de son Eglise pentecôtiste d'origine (First Church of St Luke à Cleveland, dans l'Ohio)!

Grâce à cet article fouillé, on en apprend aussi davantage sur ses liens avec la France, et avec sa minorité protestante (qui représente 4% de la population du pays, tout en exerçant une influence plus large). En chrétienne, protestante, pentecôtiste, Liz McComb se révèle très sensible au rôle joué par les protestants français, comme l'a illustré, en juillet dernier, sa participation à "Saison Gospel" à Marseille.

liz mccomb,gospel,réforme,black gospel music restoration project,baylor university,robert darden,prisons,musique,werner burki,marie lefebvre-billiez,évangéliques,protestantisme,france,pentecôtisme,christianisme et rôle des femmes,martin luther king,antoine nouis,jean-luc moutonPas sûr que les grands médias diffusent beaucoup de genre d'information, à l'image de versions "Redux" de certaines biographies de Martin Luther King, dont la fonction pastorale est carrément oubliée, ou édulcorée. Liz Mc Comb est pourtant un des innombrables nouveaux visages d'un christianisme évangélique mondialisé, bigarré et sans complexe, qui conjugue ascèse intramondaine, fibre sociale et témoignage.

 

Bibliographie

Pour aller plus loin, les anglophones liront avec profit le livre du professeur Robert Darden, People Get Ready ! A New History of Black Gospel Music (ed Continuum, 2004).

liz mccomb,gospel,réforme,black gospel music restoration project,baylor university,robert darden,prisons,musique,werner burki,marie lefebvre-billiez,évangéliques,protestantisme,france,pentecôtisme,christianisme et rôle des femmes,martin luther king,antoine nouis,jean-luc moutonLe professeur Darden, qui enseigne à Baylor University, au Texas, avait lancé en février 2005 dans le New York Times un appel à retrouver et restaurer le patrimoine musical du Black Gospel, et dirige, depuis, le Black Gospel Music Restoration Project.

Signalons qu'il existe aussi une belle Encyclopédie du Gospel américain, parue en 2005 (en anglais) aux éditions Routledge (ci-contre)... où figure naturellement Liz Mc Comb.

On terminera en souhaitant bon courage à Antoine Nouis, qui reprend les rênes de Réforme après Jean-Luc Mouton, brillant Mousquetaire parti pratiquer sous d'autres cieux ses talents d'escrimeur de l'éthique et de la rhétorique. A titre personnel, je dis bravo et merci à ce dernier. Jean-Luc Mouton a su placer la barre très haut, et ouvrir des horizons, en combinant curiosité insatiable, souci de clarté, vrai respect des sciences humaines, et salubre méfiance pour le snobisme que ces dernières peuvent parfois engendrer.

Commentaires

Liz McComb oui, un merveilleux et grand talent musical et vocal, un splendide témoignage de la vitalité, de la pertinence et de l'actualité du Gospel Afro-américain, lui-même issu des anciens "Negro-spirituals" et, avec le blues rural du sud des États-Unis et le blues urbain du nord, une contribution majeure issue des XIXe et XXe siècles à ce patrimoine musical mondial de l'humanité que l'on appelle la musique afro-américaine, qui en se ramifiant donna le jazz, le rythm and blues, la soul music, etc.

Miss McComb perpétue cette lignée, tout comme la flamboyante Mahalia Jackson, en son temps. La gospel music, la joie et les larmes, qui nous raconte au départ la foi, l'espérance mais aussi les souffrances indicibles de tout un peuple. Nobody knows the trouble I've seen, Sometimes I feel like a motherless child, tant de si beaux classiques du gospel.

Et aussi cher Martin Luther King, raconte-moi ton rêve, encore et encore...

Hallelujah... Lord Jesus Christ, Thou shalt overcome, one happy day...

http://www.youtube.com/watch?feature=endscreen&NR=1&v=8eiI52WluF0

http://www.youtube.com/watch?v=ZJg5Op5W7yw&feature=autoplay&list=PLE1812A1A1CB9A381&lf=results_video&playnext=2

Écrit par : Eric LISBONNE | 03/01/2012

Les commentaires sont fermés.