Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/10/2014

"La grande saga de la musique noire"

Image0001.JPGC'est un superbe Hors-Série, très documenté, que nous propose L'Express, avec Classica, pour un numéro exceptionnel d'octobre-novembre 2014. Il est consacré à "la grande saga des musiques noires", s'appuyant sur l'exposition éponyme de la Cité de la Musique, à Paris, tenue durant tout l'été 2014. 

Richement illustré, fin et synthétique, c'est un numéro de référence, un must!

Seul regret, le Gospel est  bien peu évoqué comparativement à son importance, excepté dans la contribution de Robert O'Meally (p.34-37), où l'on apprend notamment que "dans les années 1950, c'est le gospel qui a ouvert la musique profane aux nouvelles dimensions du soul jazz".

Halleluiah oh yeahhh. 

17/08/2014

A la découverte de la GREAT BLACK MUSIC

sébastien fath, gospel, black music

Le genre "Black Music" est très fourre-tout. Existe-t-il une "musique noire", une "musique blanche"? 

On est face à des constructions sociales qui se discutent. C'est justement l'un des axes de l'exposition Great Black Music qui se poursuit jusqu'au 24 août 2014 (plus que quelques jours!) à la Cité de la Musique (La Villette, Paris).

Fruit d'une revendication affirmée à Chicago dans les années 1960, la Great Black Music est une aventure panafricaine où le Gospel (musique religieuse) a sa place.... Bien que l'expo consacre assez peu d'espace à cette musique particulière. 

Lien vers le site de l'expo (remarquable).

28/05/2011

Loleatta Holloway (1946-2011)

loleatta-holloway-b07508d2-0591-40de-a835-ea85d6fc5be-resize-750.jpegAlors que la jeunesse occidentale aisée s'apprête, dans quelques semaines, à danser tout l'été sur des rythmes entraînants, signalons la disparition fin mars dernier de la grande chanteuse Loleatta Holloway, considérée comme une "reine du disco" par sa voix puissante, son énergie communicative, ses tubes entraînants (comme Love Sensation).

L'occasion de rappeler que comme nombre de grands talents de la scène musicale contemporaine, c'est dans les églises protestantes évangéliques qu'elle a commencé à chanter, interprétant ensuite du Gospel, d'abord dans la Holloway Community Singers choir puis (durant quatre ans), pour le fameux groupe Gospel The Caravans (lien).

03/04/2010

Marva Wright (1948-2010)

content_Marva_wright.jpgC'est une figure importante de la scène Gospel and Blues qui a tiré sa référence, le 23 mars dernier. Surnommée "la reine du Blues de la Nouvelle Orléans", Marva Wright laisse une oeuvre vocale marquée par les standards du Jazz, du Gospel, mais surtout par une interprétation poussée et personnelle du Blues. 

Fille de pasteur baptiste, baptiste elle-même, elle avait connu très tôt (à 9 ans) la diva du Gospel Mahalia Jackson, amie proche de sa mère (lien). Figure majeure de la scène du Blues, elle était bien connue du public français, devant lequelle elle s'est produite. Elle avait perdu sa maison et ses biens à cause de l'ouragan Katrina qui dévasta la Nouvelle Orléans en 2005. Mais elle a chanté jusqu'à l'AVC qui l'a emportée.

Lien.