Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/07/2017

Retour sur l'Olympia et les Angels Music Awards 2017

Chorale de la Frat', énergie et bonne humeur.jpgLa seconde édition des Angels Music Awards, cérémonie consacrée à la musique chrétienne, s’est déroulée mardi 4 juillet à l’Olympia 2017 devant 2 000 personnes. Sept trophées ont été remis aux différents lauréats pour des œuvres de reggae comme de variété française.

Pour lire la suite du compte-rendu publié par La Croix sous la plume de Juliette Démas, cliquer ici (lien).

Pour un aperçu en photo de ce grand événement chrétien oecuménique et musical au coeur de la capitale (fort engagement catholique et protestant évangélique), cliquer ici (album Flickr).

04/07/2017

Louange chrétienne à l'Olympia: les Angels Music Awards 2017

34_ama_4.jpgPour documenter les évolutions des relations interconfessionnelles entre églises chrétiennes, il faut suivre avec attention l'itinéraire des Angels Music Awards, fondés en 2015 pour récompenser la 'musique inspirée' qui se réfère à Jésus-Christ.

Cette manifestation ambitieuse, qui vise une qualité comparable aux cérémonies de musique commerciale du même type, se tient ce soir à l'Olympia, deux ans après un premier opus organisé Salle Wagram (2015).

Elle fédère principalement catholiques et protestants évangéliques, autour d'un référentiel partagé: la louange chrétienne, un genre polymorphe (chant choral, Gospel, rap etc.) qui attire aujourd'hui beaucoup de jeunes, et qui témoigne d'une aspiration spirituelle qui dépasse les étiquettes et les institutions.

Lien (interview de Jean-Baptiste Fourtané dans La Croix)

05/05/2016

Musique, religion, foi: "Au cabaret du Bon Dieu"

CM Capture 1.jpgDans un pays où, dit-on, tout ou presque, finit en chansons, d’innombrables voix montent du chœur des humains jusqu’à Dieu. Au gré de voies parfois étonnantes. La chanson n’a pas seulement vocation au divertissement et aux standards formatés. Elle ouvre à bien plus grand qu’elle, évoquant les musiques du Paradis ou le besoin de vie intérieure.

Cet argumentaire présente le délicieux blog "Au cabaret du Bon Dieu" tenu par Robert Migliorini, religieux assomptionniste, journaliste, spécialiste des croisements entre musique et religion, membre du jury des premiers Angels Music Awards 2015. J'ai eu l'honneur d'y être interviewé, parmi beaucoup d'autres. 

Lien.

22/10/2015

Angels Music Award: impact francophone

wagram-400x260.jpgEn ouvrant sa première édition par l’interprétation d’un groupe non hexagonal, venu du Québec (Canada), le premier opus des Angels Music Awards a lancé un signal fort: point de repli hexagonal, cap sur l’ouverture francophone. Mais pourquoi, et au service de quelle vision?

Le concept des Angels Music Awards vient d’une idée d’Antoine Clamagirand, laïc catholique mélomane, ancien manager du groupe de pop-louange Glorious et très investi dans la « nouvelle évangélisation » lancée par le pape Jean-Paul II.

Lire la suite sur Regardsprotestants.com

20/10/2015

Vidéo complète des Angels Music Awards 2015

Ci-dessous, pour celles et ceux qui ont raté l'événement, la vidéo complète des Angels Music Awards (17 octobre 2015), soirée qui entrera dans l'histoire du christianisme français comme la première cérémonie de récompense de la "musique inspirée" d'expression chrétienne.  

17/10/2015

France: Angels Music Awards, première!

angel-music-award.jpg

"Ils chantent dans les églises, mais aussi dans les salles de concert, et même à l’Olympia : ils prendront désormais rendez-vous, chaque année, avec les Angels Music Awards.

Ces baladins de Dieu font de la pop, du rock, du reggae ou du chant vocal. Avec des textes inspirés et des mélodies travaillées, ils veulent partager leur foi".

C'est ainsi que le magazine Pèlerin, partenaire de l'événement, présente cette  tentative d'équivalent des "Victoires de la musique", pour les musiciens francophones qui expriment leur foi chrétienne.

A caractère oecuménique, cette initiative pionnière, avec la part de risque et d'ajustements qu'elle comporte, a plus qu'entr'ouvert la porte aux protestants évangéliques, via la participation de Marc Brunet, co-fondateur de Séphora Musique. L'événement a lieu ce soir (17 octobre 2015) à la Salle Wagram, à Paris.

Une initiative à suivre, révélatrice des recompositions de l'offre culturelle chrétienne et du développement du marché francophone des musiques dites chrétiennes (incluant le Gospel).

 

07/02/2015

Gospel francophone : un "palier de reconnaissance"

134212821.jpgSi le Gospel a atteint aujourd'hui une première forme de reconnaissance dans l'espace francophone, c'est d'abord parce que cette musique est très populaire. Comme le fait remarquer le chantre Marcel Boungou, les publics catholiques franciliens "préfèrent aller entendre du Negro Spiritual et du Gospel plutôt qu'un sermon à la messe"...

Pour lire la suite, rendez-vous sur le portail Regardsprotestants (lien), Fil-francophonie.

29/01/2015

Quand le Gospel conquiert les plus grandes salles

dv1413040.jpgA l'entrée des années 2000, alors que le nouveau succès public du "Gospel français" ou francophone ne se dément pas, de nombreux groupes continuent à voir le jour et les publics s'élargissent, conduisant à investir les plus grandes salles de spectacle disponibles. Ces ensembles ne sont pas l'apanage de chantres d'origine africaine ou caribéenne : de plus en plus de métropolitains s'approprient activement cette musique en s'insérant dans des chorales Gospel, voire en en créant de toute pièce. 

Pour lire la suite, voir le Fil-francophonie, publié sur Regardsprotestants.com.

27/01/2015

Gospel francophone : le tournant des années 2000

78618855.jpgAprès la décennie des années 1990 durant laquelle les spectacles et concerts Gospel se multiplient, particulièrement en Île-de-France, l'année 1999 marque un nouveau tournant. C'est en effet cette année-là que voit le jour une maison de production et de distribution intitulée Ccinia. Sa spécialité ? Le Gospel français.

On a bien lu : Gospel français. Il ne s'agit plus, ici, de commercialiser des albums originaux ou remixés issus du très vaste répertoire nord-américain....

Pour lire la suite, voir le Fil-francophonie, publié sur Regardsprotestants.com (lien).

22/01/2015

La popularisation du Gospel en France à la fin du XXe siècle

dv1728009.jpg"Les recompositions démographiques et culturelles qui marquent la métropole au cours des années 1970 n'ont pas produit immédiatement leurs effets sur la scène Gospel française. Jusqu'aux années Mitterrand, cette musique marquée par le protestantisme reste connotée comme nord-américaine. Il faut attendre la fin des années 1980 pour que le rapport au genre Gospel évolue, particulièrement en Ile-de-France. Il commence alors à s'hybrider plus nettement, et se réinterprète sur une ligne plus francophone et afro-caribéenne."..

Pour lire la suite, voir le portail Regardsprotestants (Fil-francophonie).

Lien.

07/01/2015

Le Gospel en France jusqu'aux Happy Seventies

goldengate.jpg

Comment est-on arrivé à l'éclosion actuelle du marché Gospel francilien? Un retour par l'histoire inscrit cette production musicale, ancrée dans le protestantisme, dans un contexte marqué par la contre-culture et les recompositions post-coloniales. 

Un regard rétrospectif sur la sociogenèse du Gospel francophone jusqu'aux Happy Seventies.

Pour lire la suite, poursuivre sur le Fil-francophonie hébergé par Regardsprotestants (lien).

03/01/2015

DON'T LAÏK, LE CLIP EVENEMENT DU RAPPEUR MEDINE

DON'T LAIK.jpgMoins de 3 jours après sa mise en ligne, il a recueilli plus de 190.000 vues sur Youtube! Mieux que la Légion d'Honneur, dirait Piketty...

C'est l'un des meilleurs clips de rap des quinze dernières années. Créatif, percutant, intelligent, explosant de ce genre d'énergie que la colère peut donner, il s'intitule DON'T LAÏK.

Le titre joue sur laïcité/like. Il s'agit de critiquer la laïcité, et plus encore le laïcisme, et de revendiquer la visibilité de l'islam en France. Le flow s'alimente aussi d'un ras-le-bol de l'islamophobie (cf. allusion aux pains au chocolat de JF.Copé).

Signé du rappeur MEDINE, ce clip survitaminé mis en ligne au 1er janvier 2015 en cadeau de Nouvel An alterne provocation très lourde ("crucifions les laïcards comme à Golgotha") et humour bien senti ("ne cherche pas de viande halal dans tes lasagnes c'est que du cheval").

Souhaitons qu'en dépit de son caractère provocateur, ce clip échappe aux censeurs de service, et puisse ainsi alimenter le débat de société sur la laïcité et la diversité. Car débat, il y a.

Lire la suite

26/12/2014

Le Gospel francophone: une base sociale protestante (3/9)

477481875.jpgDu Québec à la Suisse en passant par Abidjan et Bruxelles, tous les choristes des principaux groupes Gospel qui se produisent aujourd'hui sur des scènes francophones ne sont pas protestants.
On trouve parmi eux un petit nombre de catholiques. Et sans doute quelques non-croyants ou non-affiliés?
 
Mais la très grande majorité des interprètes qui chantent du Gospel sont issus d'un christianisme marqué par le sillage de la Réforme et des Réveils. 
 
Pour lire la suite, cliquer sur Regardsprotestants, qui reprend le Fil Francophonie.

18/12/2014

Le Gospel, entre Amériques, Afrique et France métropolitaine (2/9)

459325931.jpgLe terme de Gospel, qui signifie évangile en anglais, renvoie à la culture anglo-saxonne.

Mais c'est aussi une musique chantée en français et en créole...

Pour lire la suite, et découvrir les recompositions de la musique Gospel dans l'espace francophone, cliquer sur le Fil Francophonie du grand portail Regardsprotestants.

Lien.

14/12/2014

Les francophones et le Gospel (1/9)

dv1413016.jpg

De Bruxelles à Kinshasa, de Montréal à Paris, la musique Gospel est à la mode!

Evénements, festivals, formations se multiplient.

Pour lire la suite de ce qui va constituer une série de neuf textes, cliquer sur le Fil francophonie, relayé sur le portail Regardsprotestants (lien).

19/10/2014

"La grande saga de la musique noire"

Image0001.JPGC'est un superbe Hors-Série, très documenté, que nous propose L'Express, avec Classica, pour un numéro exceptionnel d'octobre-novembre 2014. Il est consacré à "la grande saga des musiques noires", s'appuyant sur l'exposition éponyme de la Cité de la Musique, à Paris, tenue durant tout l'été 2014. 

Richement illustré, fin et synthétique, c'est un numéro de référence, un must!

Seul regret, le Gospel est  bien peu évoqué comparativement à son importance, excepté dans la contribution de Robert O'Meally (p.34-37), où l'on apprend notamment que "dans les années 1950, c'est le gospel qui a ouvert la musique profane aux nouvelles dimensions du soul jazz".

Halleluiah oh yeahhh. 

18/10/2014

La transnationalisation du religieux par la musique

Programme_Colloque_v_enligne.jpgC'est sur un programme particulièrement passionnant que se penchent en ce moment les chercheurs invités, à l'Université de Montréal (Québec, Canada), par le MCAM et l'OICRM.

Du 16 au 18 octobre 2014 se déroulent en effet conférences et débats autour de la "transnationalisation du religieux par la musique".

 

Le Gospel et les chants protestants n'y sont pas oubliés, et les perspectives comparatistes et contextualisées abondent, pour des travaux dont on espère une publication rapide et complète! 

 

Site internet du colloque ici (lien).