Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/04/2020

Confinement ou pas ? Comparaison internationale

Honte.jpgA stade égal de l'avancement de l'épidémie meurtrière du Covid19, la France "fait" moins bien que l'Italie en matière de nombre de morts.

Seule l'Espagne, à stade égal, "fait" pire (lien).

Avec le plus dur, non pas derrière, mais devant. Comme, au départ, la stratégie (faute de moyens et de recul) a été la sous-protection des populations (pas de tests massifs, pas de traçage des contaminés, pas de masques pour tous), l'Etat français a dû se résoudre à faire payer à toute la population son impréparation. D'où un confinement coercitif, qui aggrave considérablement les inégalités sociales. Avec, pour conséquence, de pénaliser les plus fragiles (familles confinées dans des tout petit logements sans jardin ou balcon, auto-entrepreneurs, petits commerces dépourvus de revenus et d'allocations chômage, EHPAD en souffrance, enfants maltraités, femmes battues, sans parler des hôpitaux psychiatriques...).

Du point de vue de l'historien, il est intéressant d'observer à quel point une structure sociale et politique parvient à s'auto-persuader de son efficacité, alors que les faits démentent le discours. Il est également éclairant de comparer avec d'autres pays, comme le font, par exemple, les auteurs de cette pétition qui mettent en avant d'autres modèles et d'autres choix, dont celui du Japon (ou de la Corée du Sud)

Lien.

20/01/2015

Ulrich Beck (1944-2015), penseur du cosmopolitisme

ulrick beck,notice nécrologique,sciences humaines,sciences sociales,sciences sociales des religions,cosmopolitisme,europe,nation,nationalisme méthodologiqueLe sociologue allemand Ulrich Beck s'est éteint il y a quelques jours à l'âge de 70 ans. C'est une figure majeure du débat en sciences sociales qui nous quitte, mais ses oeuvres restent. Penseur des sociétés post-nationales, critique de l'Etat-nation, théoricien des "sociétés du risque", il a beaucoup apporté aux sciences sociales des religions, même si on pourra juger que sa réception, en France, n'a pas été (pour l'instant?) à la hauteur de son apport objectif.

On lira notamment avec profit la notice publiée par Nicolas Weill dans le quotidien Le Monde, mais surtout, ce dossier 2011 du mensuel Sciences Humaines (avec un entretien substantiel), qui permet de découvrir plus en profondeur sa réflexion sur le cosmopolitisme (lien).

15/02/2011

France: l'indignation à géométrie variable

arton2754-89802.jpgDernier épisode en date de l’affaire Florence Cassez, qui passionne les médias: mécontent du  traitement démagogique dont fait l'objet cette affaire de la part de nos politiques (droite comme gauche) et nos médias, le Mexique vient d’avoir l’outrecuidance d’annuler l’année du Mexique en France, privant notre glorieux pays de le faire éventuellement lui-même.

Honte au Mexique, et gloooire à la France, patrie de Jeanne d'Arc et des Droits de l’Homme!?

Lire la suite