Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/11/2018

Les éditions dominicaines du Cerf (Etienne Fouilloux)

couv-site_18.jpgLes Éditions du Cerf comptent dans le paysage éditorial français, et pas seulement dans le domaine de l’édition religieuse. Fondées en 1929 par deux religieux dominicains dans le prolongement du succès de la revue La Vie Spirituelle, elles ont rapidement acquis, par leurs périodiques et par leurs livres, une réputation enviable dans l’aile marchante de l’Église de France: mouvement ecclésiologique ; mouvement biblique ; mouvement patristique ; mouvement liturgique ; mouvement théologique. Elles ont été ainsi un des vecteurs majeurs en France de l’aggiornamento conciliaire voulu par Jean XXIII. Mais leur histoire n’a pas été un long fleuve tranquille.

Pour mieux la comprendre, un mercredi de l'IESR avait été consacré, en juin dernier, à l'excellent livre que l'historien Etienne Fouilloux a signé sur l'histoire des éditions du Cerf.

Il est intitulé Les Éditions dominicaines du Cerf, et a été publié aux Presses Universitaires de Rennes (lien).

20/11/2012

Le feuilleton de Vatican II

arton5091-a06fd.pngJ'ai sous les yeux le nouveau livre de ma collègue Martine Sévegrand (GSRL), spécialiste du catholicisme contemporain, qui vient de publier Vatican II (1959-1964), feuilleton d'un concile en 34 épisodes.

Ce n'est pas un livre pour spécialistes, mais c'est ce qui fait ici tout son intérêt: très agréablement rédigé, il fait véritablement "revivre" les séquences d'un des plus grands événements religieux du XXe siècle.

Un tournant multiforme, sur lequel chacune et chacun est libre d'avoir son interprétation, construit au gré de péripéties où le contexte social, culturel et... le facteur humain ont joué une grande part!

Ce feuilleton est publié aux éditions Golias.

03/11/2012

La France et le Concile de Vatican II

Vatican 2.jpg2012, c'est le cinquantenaire de l'ouverture du Concile de Vatican II, dont les conséquences ont débordé largement au-delà du monde catholique.

On notera avec d'autant plus d'intérêt, au milieu des nombreuses publications et manifestations scientifiques, cette journée d'études organisée à Paris par le Ministère des Affaires Etrangères, le 9 décembre 2012, avec des spécialistes de la pointure de Christian Sorren, Philippe Levillain, Michel Fourcade ou Etienne Fouilloux. Programme téléchargeable en PDF ici.

14/10/2012

Vintage: l'état du catholicisme français à l'époque de Vatican II

Unknown-1.jpegAvec une vraie générosité, l'IFOP a remis en circulation, gratuitement, un sondage réalisé au moment de Vatican II (concile ouvert par Jean XXIII, ci-contre), qui dresse un riche état des lieux de l’image de la religion catholique en France au début des années 60 à travers la présence et le rôle de l’Eglise dans la société et la vie politique et morale.

La question de la place des prêtres et leur situation sociale, des vocations, ou encore des évolutions liturgiques sont ainsi abordées par les Français, pratiquants ou non. Téléchargement gratuit ici.

13/10/2012

Le catholicisme français 50 ans après Vatican II

Unknown.jpegAujourd'hui, 80% des Françaises et des Français sont baptisés dans l'Eglise catholique. C'est considérable. Mais ils étaient 92% en 1961, au moment du Concile Vatican II. Surtout, en 1961, plus d'un tiers des Français allait à la messe tous les dimanches (35%).

Seulement 6% font de même aujourd'hui (baisse de 29 points en 50 ans). C'est à un véritable effondrement de la pratique catholique qu'on assiste. Un sondage IFOP, rendu public le 9 octobre 2012, nous dit tout. Il est consultable gratuitement (lien), et commenté par le quotidien La Croix (lien).

03/10/2011

Congo ou Thiérache: "L'abbé Serge ne reviendra pas"

XXI.jpg"L'abbé Serge ne reviendra pas". Sous ce titre, le quotidien picard L'Union décrivait, le 28 septembre 2011, la fin d'un sacerdoce africain en Thiérache (nord de l'Aisne).

Venu du Congo, l'abbé Serge aurait "le mal du pays"... Et après quatre ans en Picardie profonde, Serge Mbunsu, originaire de Kikwit (République démocratique du Congo), a décidé de prendre le large, sans projet de retour, laissant des paroissiens désemparés (répartis sur 38 communes).

Lire la suite