29/12/2011

Selvaraj Rajiah (1952-2011)

selvaraj rajiah,pentecôtisme,charismatisme,charismatisme troisième vague,paris centre chrétien,pcc,damien mottierLa nouvelle tombe un peu comme un coup de tonnerre dans le ciel protestant français: le pasteur pentecôtiste indien Selvaraj Rajiah est décédé le 23 décembre 2011 à l'âge de 59 ans, suite à une crise cardiaque survenue lors d'une réunion de prière.

Avec son épouse, la pasteure Dorothée Rajiah, il était à la tête de Paris Centre Chrétien (PCC, à La Courneuve), la seconde plus grande megachurch évangélique française derrière Charisma.

 Avec son décès surprise entre Noël 2011 et Nouvel An, c'est une des figures les plus originales et les influentes du protestantisme en France qui disparaît.


 Son Eglise, Paris Centre Chrétien (PCC), s'était rattachée en 2011 à la Fédération Protestante de France, par le biais de son affiliation à la CEAF (Communauté des Eglises d'Expression Africaines de France), réseau d'Églises qui a fêté cette année ses 20 ans.

 

selvaraj rajiah,inde,madras,paris,la courneuve,danièle rajiah,t.l. osborn,pentecôtisme,charismatisme,charismatisme troisième vague,paris centre chrétien,pcc,damien mottier,morris cerullo,john vasu,madras pentecostal assembly,frédéric dejean,bernard boutter,michael bergunder,kenneth hagin,word of faith,parole de foi,simon colemanDerrière la rhétorique lisse des notules biographiques officielles, qui était le pasteur Selvaraj Rajiah?

Dans l'attente d'une étude approfondie, qui reste à faire (l'homme était peu accessible), voici ci-dessous quelques éléments biographiques, fondés notamment sur mes données personnelles et l'excellente synthèse de Damien Mottier (thèse EHESS 2011, p.69 et suivantes).

Mes collègues Bernard Boutter et Frédéric Dejean (dont je parlerai prochainement de la thèse) ont également des informations utiles sur cette figure emblématique, et la mouvance qu'il représente.

 

Pentecôtisme indien nouvelle vague

Originaire d'Inde du Sud (région de Madras, aujourd'hui Chennaï), Selvaraj Rajiah est un pur produit du pentecôtisme indien nouvelle vague.

Rappelons que le pentecôtisme est une version du christianisme, issue du protestantisme, qui insiste sur l'efficacité miraculeuse du Saint-Esprit (troisième personne de la Trinité pour les chrétiens).  Déclaré mort-né (selon sa biographie officielle), sa survie considérée comme miraculeuse serait à l'origine d'une "consécration à Dieu" d'autant plus appuyée que le petit Selvaraj a de qui tenir;

selvaraj rajiah,inde,madras,paris,la courneuve,danièle rajiah,t.l. osborn,pentecôtisme,charismatisme,charismatisme troisième vague,paris centre chrétien,pcc,damien mottier,morris cerullo,john vasu,madras pentecostal assembly,frédéric dejean,bernard boutter,michael bergunder,kenneth hagin,word of faith,parole de foi,simon colemanSon père, T.J Rajiah, est lui-même pasteur pentecôtiste (voir photo de famille ci-contre, diffusée en vidéo sur le site http://mypcc.tv/Pasteurs/), ainsi que son grand-père Thambiah Joseph Rajiah (qui s'était converti au christianisme à partir d'un arrière-plan hindou).

Ils se rattachent alors à la Madras Pentecostal Assembly Mission (MPA) située à Royapettah (dans les faubourgs des Madras).  

Quant à la mère de Selvaraj, Gnanasoundari Rajiah, elle est enseignante dans l'école biblique de la MPA à Madras (Inde du Sud-Est).

selvaraj rajiah,pentecôtisme,charismatisme,charismatisme troisième vague,paris centre chrétien,pcc,damien mottier

Culte fin 2010 à la Madras Pentecostal Assembly (église d'origine de Selvaraj Rajiah)

Marqué par la forte personnalité du pasteur indien John Vasu, moteur de la mise en réseau du pentecôtisme indien (il fonde l'un des premiers journaux pentecôtistes indiens dès 1938, ainsi que le All India Pentecostal Fellowship, créé en 1949), il se convertit à l'âge de 14 ans puis il commence à se former dans l'école MPA, où il enseigne à l'école du dimanche.

selvaraj rajiah,pentecôtisme,charismatisme,charismatisme troisième vague,paris centre chrétien,pcc,damien mottierMais Madras est trop petit pour Selvaraj, qui bientôt se forme à l'étranger, principalement au Danemark, où il étudie durant 4 ans à l'International Apostolic Bible College (IABC) de Kolding.

Après un rapide séjour complémentaire aux Etats-Unis, où il fréquente l'Elijah Institute de Morris Cerullo (ci-contre), figure de proue du charismatisme Troisième Vague, il revient ensuite quelques temps  en Inde du Sud, où il travaille pour la mission MPA durant une période qui varie de deux à cinq ans (selon les sources), avant de repartir, en direction cette fois de l'Europe.

L'homme est alors formé, fervent, ambitieux et entreprenant, et doté d'un capital social important fondé sur des réseaux pentecôtistes et charismatiques Troisième Vague, dont la figure emblématique du prédicateur américain T.L. Osborn (qu'il invitera à plusieurs reprises en France). 

 

selvaraj rajiah,inde,madras,francophonie évangélique,paris,la courneuve,danièle rajiah,t.l. osborn,pentecôtisme,charismatisme,charismatisme troisième vague,paris centre chrétien,pcc,damien mottier,morris cerullo,john vasu,madras pentecostal assembly,frédéric dejean,bernard boutter,michael bergunder,kenneth hagin,word of faith,parole de foi,simon colemanUn Indien à Paris

 Arrivé en France vers 1983, il y déplore, selon ses mots, le manque de "vision" et de "puissance" de l'offre spirituelle pentecôtiste de l'époque. Convaincu qu'il peut apporter autre chose, il s'installe, tisse des contacts (notamment avec l'Église baptiste du Point du Jour alors conduite par le pasteur Jules Thobois) et amorce un double travail missionnaire, à la fois d'implantation d'Église et de formation pastorale, porté par son énergie charismatique et ses réseaux internationaux (Inde, Royaume-Uni, Danemark, Etats-Unis).

Un doute subsiste sur les dates du début de ce ministère français. La naissance de la communauté qu'il fonde date probablement de l'année 1985, voire 1986, avec une formalisation plus tardive (1989). Différentes versions circulent. La date de 1986 pour le démarrage du travail de visibilité missionnaire paraît, à ce stade, la plus probable.

C'est alors qu'il crée en banlieue parisienne une nouvelle Église de tendance pentecôtiste "nouvelle vague", appelée Parole de Foi Evangélisation Mondiale.

 

Fondation de l'église Parole de Foi Evangélisation Mondiale

Cette Église conduite par le pasteur Rajiah a depuis changé de nom, passant de Parole de Foi Evangélisation Mondiale (nom d'origine) à Paris Centre Chrétien. C'est cette dernière mouture qui a fait l'objet d'une étude dans  le livre collectif Dieu change en ville (collection de l'AFSR, L'Harmattan, 2010, chapitre de S.Fath, entre les pages 115 et 135.

PCC est actuellement l'une des trois megachurches de l'espace parisien (Église de plus de 2000 fidèles présents chaque semaine, proposant des activités diversifiées).

selvaraj rajiah,pentecôtisme,charismatisme,charismatisme troisième vague,paris centre chrétien,pcc,damien mottier

Culte à Paris Centre Chrétien le 16 novembre 2008 (photo S.Fath)

Cette église s'est doublée, depuis 1986, d'une école de formation rapidement prisée par les nouveaux pasteurs ou aspirants pasteurs des communautés de migrants évangéliques installés en île de France.

Ce centre de formation ouvert en 1986 s'intitule : école biblique Parole de Foi Évangélisation Mondiale.

Il compte, dès sa première promotion, une trentaine d'étudiantes et étudiants (voir photo de la première promo, ci-dessous), et sa force d'attraction ne fera ensuite que croître. Dans ce double effort missionnaire, Selvaraj Rajiah peut alors s'appuyer sur son épouse française, Danièle Rajiah, promue co-pasteur en 1989, très activement investie dans la croissance du "ministère".

 selvaraj rajiah,danièle rajiah,pentecôtisme,charismatisme,charismatisme troisième vague,paris centre chrétien,pcc,damien mottier

Première promotion (1986-87) de l'école fondée par Selvaraj Rajiah en région parisienne
(photo D.Mottier dans sa thèse EHESS 2011, planche XIII)

 

Une école de formation influente (1986)

 C'est à partir de cette communauté multiculturelle (à forte composante migrante et africaine), créée en 1983 (?) ou 1986 (?), qu'une nouvelle génération de pasteurs, formés au creuset de l'école biblique créée par Rajiah, a ensuite diffusé, dans des dizaines de communautés, de nouvelles approches prophétiques, renouvelant les registres.

Les principaux ingrédients de cet enseignement ?

Doctrine chrétienne générale, combat spirituel, théologie de la prospérité, délivrance, à partir d'une lecture serrée des textes bibliques et d'un recours important à l'expérience. A bien des égards, on s'inscrit ici dans le courant néocharismatique, ou Charismatique Troisième Vague, qui déploie ses logiques de différenciation depuis les années 1980 par rapport au pentecôtisme classique ou au charismatisme né dans les années 1960.

 selvaraj rajiah,inde,madras,francophonie évangélique,paris,la courneuve,danièle rajiah,t.l. osborn,pentecôtisme,charismatisme,charismatisme troisième vague,paris centre chrétien,pcc,damien mottier,morris cerullo,john vasu,madras pentecostal assembly,frédéric dejean,bernard boutter,michael bergunder,kenneth hagin,word of faith,parole de foi,simon coleman

Remise des diplômes en 1987 (pasteur Selvaraj Rajiah à gauche)
(photo D.Mottier dans sa thèse EHESS 2011, planche XIII)

New Apostolic Reformation

A noter qu'à l'inverse de la prospérité, l'enjeu de la délivrance (étudié par Sarah Demart) n'est pas au coeur de ce message. En revanche, comme l'explique Damien Mottier dans sa thèse de référence, on se situe au croisement de deux tendances.

La première est celle de la New Apostolic Reformation, un mouvement de "restauration des ministères", largement venu des Etats-Unis dans les années 1970-80, qui se caractérise notamment par une valorisation poussée de l'autorité des divers leaders spirituels, détenteurs privilégiés de "l'onction" (non sans rappeler le statut du prêtre, dans l'Eglise catholique).

selvaraj rajiah,danièle rajiah,pentecôtisme,charismatisme,charismatisme troisième vague,paris centre chrétien,pcc,damien mottierLa seconde est celle des influences prophétiques africaines spécifiques (congolaises, mais aussi ivoiriennes, ghanéennes, nigérianes)..., de plus en plus diffusées en Europe depuis les années 1980... auxquelles s'ajoutent des éléments plus spécifiquement indiens, sur lesquels on ne dispose pour l'instant (sauf erreur) d'aucune étude académique en français.

Fort heureusement, on bénéficie en revanche d'une très intéressante synthèse publiée en anglais en 2008: il s'agit du livre de Michael Bergunder, The South Indian Pentecostal Movement in the Twentieth Century (Grand Rapids, Eerdmans, 2007, 344p). On y retrouve tous les éléments de contexte permettant d'apprécier l'itinéraire précoce de Rajiah, dans un milieu pentecôtiste autochtone à forte personnalité dont les racines remontent au tout début du XXe siècle.

 

 Turbulences

selvaraj rajiah,danièle rajiah,pentecôtisme,charismatisme,charismatisme troisième vague,paris centre chrétien,pcc,damien mottierL'année 1992 marqua pour le pasteur Selvaraj Rajiah un tournant difficile, avec son divorce d'avec son épouse Danièle, prononcé en avril 1992.  Cette affaire n'est pas seulement privée (auquel cas nous ne l'évoquerions pas).

Elle a des répercutions très importantes sur le "ministère" public de Selvaraj Rajiah, et "fait vaciller l'Église Parole de Foi Evangélisation Mondiale sur fond de querelle doctrinale" (thèse D.Mottier, p.73). Pourtant, après des temps difficiles réinterprétés plus tard par Selvaraj Rajiah comme une "attaque de Satan", l'oeuvre repart.  

Le fondateur se remarie ensuite à la jeune évangélique française Dorothée Rajiah, bientôt promue pasteure. Dotée de qualités hors du commun d'enseignante, elle se révèle bien vite une alliée majeure dans le processus de refondation de l'église. En dépit des remous liés à la mention de l'Église dans le rapport parlementaire de 1996, l'Église Parole de Foi Evangélisation Mondiale s'est restructurée, réformée, relancée aux abords des années 2000.

 

selvaraj rajiah,pentecôtisme,charismatisme,charismatisme troisième vague,paris centre chrétien,pcc,damien mottierElle change de nom, pour devenir Paris Centre Chrétien (actuellement toujours située à La Courneuve). Après une phase de difficultés, elle a retrouvé un impact considérable.

Elle a acquis une nouvelle dimension (plusieurs milliers de fidèles chaque semaine), et joue un rôle de matrice pour un nouveau prophétisme, porté par l'école de formation mise en place par le pasteur Rajiah dès 1986, mais aussi par un réseau média performant.

Forte du "label" Fédération Protestante de France (FPF) récemment obtenu suite à son rattachement à la CEAF, l'église PCC est un des acteurs majeurs de la scène protestante française.... même si certaines voix s'élèvent pour s'interroger sur l'identité protestante de cette église singulière, bien éloignée des stéréotypes du huguenot cévenol nourri au pain aux chataignes.

 

 Portail internet très "pro"

selvaraj rajiah,pentecôtisme,charismatisme,charismatisme troisième vague,paris centre chrétien,pcc,damien mottierPour avoir eu l'occasion de "faire du terrain" en assistant à deux cultes de Paris Centre Chrétien à La Courneuve, je garde le souvenir d'une assemblée très fournie, enthousiaste et attentive et d'une prédication fort nourrie (on est loin des 15 minutes des sermons réformés d'aujourd'hui), focalisée sur "la conversion comme victoire" (cf. S.Fath, Dieu change en ville, 2010, p.126-127). 

Je conserve aussi l'image d'un couple singulier et complémentaire, entre un élégant pasteur indien aux costumes ajustés et à la voix de crooner en mode diesel (démarrage lent, puis rythme puissant), prêchant en anglais, et une pasteure francophone blonde, expressive et énergique, capable non seulement de traduire, mais aussi de prêcher durant plus d'une heure, sans notes et en hauts talons, bien loin de se contenter du rôle de faire-valoir.

Suscitant la controverse par son ton décalé, ses thématiques hors de tout "politiquement correct", ses régulations autoritaires peu transparentes et sa théologie de la prospérité, PCC se signale aussi par un travail social assez substantiel (très apprécié des fidèles) et une vocation pédagogique tous azimuts qui passe entre autres par un portail internet ambitieux et très professionnel, à faire pâlir beaucoup d'organisations protestantes.

selvaraj rajiah,danièle rajiah,pentecôtisme,charismatisme,charismatisme troisième vague,paris centre chrétien,pcc,damien mottier

Capture d'écran du site internet de PCC, le 28 décembre 2011
(la nouvelle du décès subit du pasteur Selvaraj Rajiah n'avait pas encore été intégrée)

 Cette Église parisienne fondée par feu le pasteur Rajiah demeure aujourd'hui l'une des plus grandes Églises francophones du monde (plus de 4000 fidèles le week-end).

 

Un homme disparait, mais l'héritage reste

selvaraj rajiah,danièle rajiah,pentecôtisme,charismatisme,charismatisme troisième vague,paris centre chrétien,pcc,damien mottierSon école, qui a formé des dizaines de pasteurs toujours en activité en île-de-France, s'est appuyée sur un riche réseau de formateurs, souvent venus des Etats-Unis, et issus du mouvement néocharismatique Word of Faith (Parole de Foi).

Damien Mottier souligne que ces enseignants, américains pour la plupart, sont tous formés dans l'institut Rhema (Rhema Training Center), fondé aux Etats-Unis par un pasteur américain, Kenneth Hagin (1917-2003), enblématique du charismatisme Troisième vague.

Ce courant aux contours encore un peu incertains (l'objet est jeune) a été bien étudié par Simon Coleman dans The Globalisation pf Charismatic Christianity : Spreading the Gospel of Prosperity (Cambridge, Cambridge University Press, 2000). Il y montre notamment l'art avec lequel le mouvement utilise les technologies numériques, afin de nourrir la plausibilité d'une "réalité idéologiquement chargée" (p.234), dans une tension entre "charismatisation du global" et "globalisation du charisme".

 selvaraj rajiah,pentecôtisme,charismatisme,charismatisme troisième vague,paris centre chrétien,pcc,damien mottier

 Couverture du magazine de l'église PCC, début 2008 (photo SF)

Au travers du sillage de feu Selvaraj Rajiah, disparu le 23 décembre 2011, c'est toute une génération de nouveaux pasteurs de type Charismatique Troisième Vague qui s'est retrouvée "aux commandes" de dizaines de nouvelles communautés évangéliques françaises, particulièrement en île de France.

selvaraj rajiah,danièle rajiah,pentecôtisme,charismatisme,charismatisme troisième vague,paris centre chrétien,pcc,damien mottierLe décès de ce pasteur indien marque la disparition d'une figure charismatique emblématique des recompositions contemporaines du paysage religieux français. Mais il s'inscrit dans un héritage considérable, appelé à marquer l'actualité et l'avenir du protestantisme français pour de nombreuses années. Un homme disparaît, l'héritage reste?

Une fois encaissé le (rude) choc du deuil, on peut faire l'hypothèse que la pasteure Dorothée Rajiah, son épouse, désormais veuve, entendra bien veiller à pérenniser une oeuvre à laquelle elle a beaucoup contribué.

Y parviendra-t-elle? Le défi est de taille. Une des questions régulièrement posée, face au phénomène des nouvelles megachurches, est celle de leur capacité à survivre au charisme du fondateur.

Il n'existe pas de réponse unique et définitive, car seul le "réel en train de se faire" éclaire nos hypothèses. A suivre...

 

Commentaires

Pour l'en-titre, la date de naissance de Selvaraj est le 25.5.1953
http://www.verif.com/societe/LA-PAROLE-DE-FOI-DIFFUSION-382467520/#dirigeant

et son retour en France après son séjour au Danemark, avec Danielle sa 1ère femme, dont il a eu 1 fils, date de 1979/1980 et lieu de résidence Le Bourget.

Écrit par : domy | 29/12/2011

Erreur de ma part lors de mon précédent post: année de naissance: 1952

Écrit par : domy | 29/12/2011

Merci à vous Domy:
J'ai pu du coup changer mon titre et ajouter la date de naissance, absente de mon post original.

Écrit par : SF | 29/12/2011

Sur les différents sites qui ont relayé l'information hier, il faut noter que la date du décès a changé. Hier, nous lisions le 26 décembre. Aujourd'hui, le 23. Est-ce que le problème se situe au niveau des médias, ou de l'entourage ? Etrange.

Écrit par : David | 29/12/2011

La date n'a pas changé. Le décès est survenu le 23 décembre lors d'une réunion de prière à l'église. La nouvelle n'a été rendue publique que le 26, ce qui a fait dire à certains journalistes chrétiens que le décès serait survenu ce jour-là.

Écrit par : Aloys | 29/12/2011

Tiens, je suis étonné de voir que même sur ce site la date a changé. Pourtant, dans la vidéo du pasteure Dorothée, à la 32ème minute, elle dit qu'elle est allée à l'hôpital le 3ème jour.
Est-ce qu'un mort peut être gardé à l'hôpital 3 jours après son décès ?
N'essaie-t-on pas de nier, pour des raisons de croyance ou d'apparence, que le décès est survenu après 3 jours de coma artificiel (comme cela était précédemment dit dans les versions antérieures de journalistes chrétiens) ?
C'est bien étrange et je crois que l'on touche ici l'une des limites de l'évangile de la prospérité.

Écrit par : David | 30/12/2011

Réponse à David:

Oui effectivement, après supplément d'info, j'ai légèrement modifié la version de la date du décès.

Mais il n'y a rien d'étrange là-dedans.

En fait, sauf erreur, la mort clinique a été déclarée le 23 décembre, mais la mise en coma artificiel de 3 jours qui a suivi a créé une ambiguité sur la date du décès, d'où l'imprécision du départ.

Il faut savoir que la "mort" déclarée correspond à la mort cérébrale (http://fr.wikipedia.org/wiki/Mort_cérébrale). Or, la mort cérébrale peut s'accompagner de la poursuite de l'activité cardiaque, même diminuée, d'où des périodes de "coma" post-mort cérébrale qui créent facilement la confusion sur la date du décès.

Écrit par : SF | 30/12/2011

Merci Sébastien pour vos remarques qui éclairent la situation.
J'attire donc votre attention sur le fait qu'il faut également corriger la date du décès à la fin de votre article...
Cordialement,
David

Écrit par : David | 30/12/2011

Bonjour,
Merci de cette page interessante.
l'allocution de sa veuve après le déces de son mari se trouve ici.
http://www.pariscentrechretien.com/fr/grandir/enseignements-video/les-video/depart-pour-la-patrie-celeste-du-pasteur-selvaraj-rajiah/

Écrit par : Claire Poujol | 30/12/2011

Bonjour
Vous dites "c'est une des figures les plus originales et les influentes du protestantisme en France qui disparaît." et "Suscitant la controverse par son ton décalé, ses thématiques hors de tout "politiquement correct", ses régulations autoritaires peu transparentes et sa théologie de la prospérité"
Comment un homme prêchant la prospérité, ne parlant pas français (donc volonté de ne pas s'intégrer ?) peut-il être influent sur le protestantisme français, en sachant que son église ne touche pratiquement que les hommes et les femmes issus de l'immigration ?
Merci

Écrit par : Philippe F | 01/01/2012

Suite aux échanges ci-dessus, je voudrais signaler qu'il existe effectivement un débat de fond sur la question de la DATE du décès de Slvaraj Rajiah, et de sa signification par rapport à la théologie cultivée par son église. Ce débat se tient sur le portail Blogdei, que j'ai déjà mentionné ailleurs dans ce blog.
En voici un exemple: http://www.blogdei.com/17450/mort-du-pasteur-selvaraj-rajiah-quelques-pensees-inspirees-par-les-circonstances-de-sa-mort/

Par ailleurs, pour répondre à Philippe F., je dirai simplement ceci: quand on fonde, en France, une des 2 ou 3 plus grandes assemblées chrétiennes par le nombre de fidèles présents chaque semaine, quand on forme en 25 ans plusieurs centaines de personnes (dont de nombreux pasteurs) appelées à développer des communautés en région parisienne, quand on implante une nouvelle sensibilité charismatique, je pense qu'on a affaire à une personnalité de premier plan.
Je suis de ceux qui pensent que le protestantisme français se mesure d'abord à celles et ceux qui le composent, dans leur diversité réelle. Et sous cet angle (et sans jugement de valeur), Selvaraj Rajiah est incontestablement une des figures les plus marquantes du dernier quart de siècle.

Écrit par : SF | 01/01/2012

Bonjour à tous

C'est bon de savoir que les nouvelles circulent bien dans le milieu chrétien. Mais je pense que par rapport aux circonstances nous devrions tous nous associer à la douleur de la famille et des membres de l'église de Christ.

Écrit par : HAYOT | 02/01/2012

Je trouve que, même si cette polémique est malheureuse (peut être est-elle justifiée), cela va dans un bon sens : cela veut dire que de plus en plus de milieux évangéliques s'interrogent sur la théologie de la prospérité, et c'est une très bonne chose.

Les évangéliques ont certes parfaitement raison de dire que l'engagement chrétien doit se traduire en actes et en résultats ; mais la théologie de la prospérité en propose une réponse à chier, si je puis me permettre.

Peut être, l'occasion d'un nouveau regard sur les réponses que protestants ou catholiques apportent à cette question, même si leurs réponses sont loin d'être dénuées de polémiques malheureuses, elles aussi ?... espérons.

Cordialement.


PS @Sébastien Fath : mes deux précédents commentaires n'ont pas été publiés, je ne sais pas ce qui se passe ? Non pas que j'en fasse une maladiie (je dis tellement de choses que ce n'est pas grave si l'une ou l'autre passe à la trappe), mais j'aimerais quand même savoir ?...

Écrit par : ista | 02/01/2012

Bonjour

Blogdei aurait peut-être eu mieux à faire que de propager cette controverse eu plein deuil

Écrit par : Michel | 02/01/2012

"Mais Madras est trop petit pour Selvaraj", qui bientôt se forme à l'étranger...

La formulation me semble un peu subjective.

Pour info: C'est sur le conseil de Benjamin Selvaratnam, figure du pentecôtisme en Inde et de l'église apostolique en France; que Selvaraj Rajiah se forme à Kolding (DK).

Quelques éléments de la biographie de Benjamin Selvaratnam:

http://www.amazon.fr/Jai-dit-oui-%C3%A0-Dieu/dp/2880271150

Mon commentaire est pour info personnelle, pas indispensable de l'éditer. Cordialement.

Écrit par : domy | 02/01/2012

Réponse à Ista
?????
Je ne comprends pas ce qui s'est passé au sujet de vos précédents commentaires.
Je suis partisan de la liberté d'expression et je publie tous les commentaires (sauf incitation à la violence).
Je n'ai donc rien censuré vous concernant, je ne comprends pas.
N'hésitez pas à les renvoyer si vous le désirez, je les publierai naturellement.
Il peut arriver que l'internaute qui poste le commentaire (vous, en l'ocurrence) fasse une erreur de manip?
La seule hypothèse que je peux faire de mon côté, c'est que parfois, des commentaires sont postés 2, ou 3 fois. Quand je valide les commentaires, je coche "supprimer" pour les doublons, et la liste se décale automatiquement vers le haut. Quand il y a plusieurs doublons (ça arrive), le risque est réél de cocher par erreur un commentaire unique, et ça a déjà dû arriver quelques fois. C'est un simple problème technique mais c'est embêtant car ce n'est pas réparable. Dans ce cas, si vous voyez que le commentaire n'apparait pas, disons, dans les 24H, il faut le reposter.

Écrit par : SF | 02/01/2012

@Sebastien Fath

Aucun problème, je me doute qu'il y a des fois des accidents de manipulation, y compris par moi. Je ne peux pas republier mes commentaires, car je ne les ai pas conservés. Je donnerai ma science une autre fois :-)

Merci encore pour votre blog.

Écrit par : ista | 02/01/2012

merci pour cet article je ne connais pas très bien Paris Centre Chrétien je lis de temps en temps des articles j'ai mis moi même la vidéo de son épouse sur mon blog en fait "à consommer avec modération...." ça m'a un peu repris il faut faire attention quand il s'agit de l'Esprit de D.ieu finalement on peu interpréter comme on veut

Écrit par : LEVY Corinne | 02/01/2012

je me suis permise de mettre votre article sur mon blog uembatshalom- canal blog j'ai vu que la fepef l'avait fait également, article super bien fait, alors merci, j'ai mis la référence de votre blog D.ieu vous bénisse

Écrit par : LEVY Corinne | 02/01/2012

merci pour vos publications

Écrit par : POIRIER | 04/01/2012

On parle d'evangile de prospérité mais vous êtes tellement rapide à mettre les gens dans le même sac ( ça en devient étonnament drôle)
En ce qui concerne la date de naissance d'ailleurs: elle n'est pas exacte
Le Pasteur Selvaraj parlait français, surement pas comme un natif, mais français quand même, mais évidemment quand on s'arrête aux predics on tombe vite dans des jugements genre "pas de volonté de s'intégrer". Je respecte les articles, mais sérieusement en un moment de deuil, le respect est de rigueur

Écrit par : Deei | 05/01/2012

Réponse à Deei

Je partage votre avis sur le respect du deuil.
D'où le ton de mon article, informatif et sans polémique.
Je partage aussi votre avis sur le fait que prédication anglophone de Selvaraj Rajiah n'est pas nécessairement à interpréter comme un "refus de s'intégrer". Je pense qu'il y a eu aussi, et surtout, une vraie stratégie de complémentarité avec son épouse/interprète.
Enfin, si vous avez des documents prouvant que la date de naissance de Selvaraj Rajiah est différente de celle indiquée, je suis preneur et je rectifierai immédiatement! Je rappelle mon adresse courriel: faths@wanadoo.fr

Écrit par : SF | 05/01/2012

Bonjour,

Le Pasteur Selvaraj Rajiah est né le 25 FEVRIER 1952 (et non pas MAI), comme l'attestent les documents officiels (ex. : actes de naissance et actes de décès) facilement et gratuitement disponibles par quiconque auprès de l'administration sur http://vosdroits.service-public.fr/F1427.xhtml

Ces documents attestent également que le divorce entre le Pasteur Selvaraj Rajiah et sa 1ère épouse a été prononcé en septembre 1993

Enfin, que de leur union, sont nés deux enfants : Jonathan (en 1978) et Abigaïl (en 1988)

Écrit par : Laura Fairley | 05/01/2012

Il n'y a jamais de fumées sans feu, si ce pasteur était irréprochable il n'y aurait pas de polémiques à droite et à gauche. Moi je connais les dégats que l'évangile de ce pasteur prêchait a fait dans ma vie personnelle et même si je respecte son appel, il a dévié avec sa prospérité à outrance qu'il a en effet modéré ces dernières années mais moi je suis une ancienne membre de cette église depuis 90 à l'époque de sa première femme et les doctrines étaient fausses je m'en suis rendue compte hélas bien longtemps après. Il faut saluer les âmes qui ont connu le Seigneur à travers lui c'est évident. Mais la doctrine est mauvaise et sa femme qui prêche ce n'est pas bon aussi je suis désolée. Vous parlez de complémentarité d'interprétariat je suis désolée mais après plus de 25 ans en France il aurait dû s'exprimer en français de ce fait il était inacessible pour la plupart d'entre nous. Un pasteur c'est un berger et si on arrive pas à lui parler ou obtenir un rdv c'est difficile. Sa femme elle peut dire ce qu'elle veut une femme n'est pas habilitée à prêcher ou à diriger une église c'est pas moi qui le dit mais la Bible. La quantité ne fait pas la qualité et ce n'est pas parce qu'on a 2000 personnes que c'est propre. Former des pasteurs ok mais pour aller où ? Pourquoi ces pasteurs formés dans son sein ne pouvaient ils pas prêcher le dimanche ? Paul ne parle t-il pas d'un corps d'anciens ? Or il était seul à diriger l'église et il invitait toujours des américains qui s'en mettait plein les poches... Bref vous savez les vraies personnalités, les vrais bergers sont ceux qui ont de petites églises c'est eux qui prêchent la vérité. Parce ceux qui prêchent la prospérité ça attire toujours les foules mais ceux qui prêchent la vérité pour changer nos vies ne sont pas populaires. On préfère toujours entendre "Dieu peut te donner ce que tu veux, tu es un héritier" que " tu as besoin de changer pour que ta femme et tes enfanst te respectent , tu as besoin de crier au Seigneur pour qu'il t'aide à gérer tes finances." ça on n'en parle jamais par contre, on préfère mettre la poussière sous le tapis au lieu de la nettoyer.

Écrit par : Gloria | 05/01/2012

Merci pour votre blog !Cordialement
yveline P

Écrit par : POIRIER | 06/01/2012

Je pense qu'il ne s'agit pas de "polémiquer", mais de saisir l'occasion du décès de leur "leader" pour ouvrir les yeux d'adeptes qui ont peut être voué un trop fort culte de la personnalité à leur dirigeant? En tous les cas, voici un témoignage recueilli sur le site PCC, émanant d'un ex adepte. Je précise que j'ai des témoignages concordants et que le dénigrement des anciens adeptes est courant, ce qui ne devrait pas être e cas lorsque des enfants du Seigneur choisissent de se séparer: on devrait pouvoir dialoguer et répondre de nos croyances en toute paix. Merci à Sébastien pour ce lieu d'échange !

"Commentaire pris sur la page de l'annonce du décès de SR:

J’ai bien connu Selveraj Rajiah au tout début de son ministère, j’ai même été l’un de ses premiers collaborateurs… Je suis bien entendu triste de la disparition de l’homme, mais j’aimerais dire que son ministère a été entaché rapidement, dès son essor, d’une dérive sectaire, d’une « idolâtrie » entourant sa personne et d’un déviationnisme doctrinal. Je ne suis plus au contact -Dieu merci- de cette oeuvre depuis bien longtemps, mais les déclarations « officielles » qui entourent ce décès ne me surprennent pas, en particulier celles venant de son épouse actuelle. Comment en effet « justifier » cette disparition prématurée au coeur même d’un ministère qui a toujours prôné la guérison miraculeuse, voire la résurrection des décédés, tout échec étant systématiquement considéré comme un manque de foi patent ou d’une désobéissance au principe sacro-saint de la dîme (hé oui !)… Aujourd’hui, on annonce donc que Selveraj n’est pas décédé d’un problème médical (dans ce cas où serait la foi de celles et ceux qui l’entouraient à ce moment là) mais qu’il a été simplement et paisiblement rappelé en pleine santé selon la volonté de Dieu. Dieu dans ce cas aurait au moins pu lui épargner la mort physique, tel Elie ou Hénoch… Et que faire des prophéties à propos de Selveraj qui n’ont certainement pas été toutes accomplies ? Dieu change t-il d’avis comme de chemise ? Dit-il une chose tout en en faisant une autre ? Je n’ai pas de doute que le « système » mis en place par S. Rajiah dès l’origine, et que Dorothée, sa deuxième épouse a su aussi épouser pleinement, produira efficacement son effet : manipulations affectives et scripturaires, intimidations, jugements et condamnations depuis l’estrade, rien ne sera négligé soyons-en sûrs pour avoir raison des récalcitrants et de ceux qui ne manqueront pas de regimber à cette occasion… Il y a tellement d’enjeux de pouvoir et financiers… Il est simplement triste de voir un tas de chrétiens sincères, qui aiment leur Seigneur, demeurer sous la coupe de tels systèmes et de telles personnes…"

Écrit par : nicolas ciarapica | 07/01/2012

Dieu nous appelle à bénir et non à maudire, seul Dieu reconnaitra les siens et je veux bénir cette église à Paris et cette femme qui reste pasteur de cette église.
Remettons cette église au Seigneur, qu'iL conduis et dirige selon son Esprit.
Dieu est souverain et IL utilise qui IL veut pour exercer le ministère, car IL regarde au coeur alors que l'homme ne regarde qu'aux apparences.
Faisons juste attention comme nous le dit la bible de ne pas travailler contre Dieu te de ne pas détruire en jugeant et en critiquant.
Souvenons nous que nous ne sommes que des instruments entre SES mains et que nous n'avons aucune puissance si ce n'est celle qu'IL nous donne pour accomplir ses plans

Écrit par : BOLLON | 07/01/2012

On peut certes bénir, mais on doit aussi pouvoir interpeler des croyants sur leurs convictions. Je précise que dans ces églises quasi-exclusivement composées d'afro-caribéens, il y a un très fort aspect culturel à ne pas négliger: une énorme (exagérée?) soumission. Seuls les prédicateurs approuvés ont l'accès au micro, seuls les prédicateurs de la mouvance "parole de foi" sont invités et aucun prédicateur d'une autre tendance n'a accès aux brebis. Il y a un risque potentiel.

Écrit par : nicolas ciarapica | 07/01/2012

J'ai rencontré pour la première fois Selvaraj à l'International Apostolic Bible College (IABC) de Kolding, c'était la fin des années 70. Je ne me souviens plus de quelle manière et comment s'est tissé entre nous des liens d'amitié, je parlais très mal l'anglais et lui ne parlait pas un mot de français. Toujours est-il que ce "petit" homme m'a impressionné. Premièrement par sa manière de jouer du tambourin et de chanter des chants de louanges de son pays natal. Puis, par sa manière de prier ainsi que ses réflexions et commentaires pertinents sur la parole de Dieu. Il avait à mon avis un petit coté "révolutionnaire". Je sais qu'il dérangeait certaines personnes par son non-conformisme spirituel, il ne rentrait pas dans le moule apostoliquo-évangélique et les pensées véhiculées à cette époque, Selvaraj était un électron libre, mais au service de Dieu.
En été 1982 j'ai eu le privilège d'être invité chez lui à Madras. Danièle, sa première épouse et lui étaient responsables d'un orphelinat. C'était mon premier voyage hors d'Europe, le choc culturel fut important. Selvaraj avait à coeur l'évangile et il voulait l'annoncer à ses compatriotes. Durant mon séjour en Inde, Selvaraj m'a emmené à plusieurs reprises dans des villages reculés. Nous sommes allés dans des lieux où certains n'avaient jamais entendu parler de Jésus et de l'évangile. Des centaines de personnes étaient rassemblées, enfants, adultes et vieux, par terre sur des nattes à la lueur de lampes néon. Ils écoutaient Selvaraj parler de Jésus, de Dieu, du St-Esprit. Il a fait un appelle et là, des dizaines de personnes se sont levées, qui pour se convertir, d'autres pour recevoir la guérison. Et j'ai vu de mes yeux des miracles, à en douter. Un paralytique retrouva immédiatement l'usage de ses jambes, un sourd et un aveugle guérirent sur le champ. A ce jour je n'ai rien vu de pareil.
Lors de son retour en Europe, Selvaraj fit un bref séjour chez moi à Genève. Puis il est parti à Paris. Nous avons continué notre chemin, lui de son côté et moi du mien. Nous nous sommes jamais revus.
Je ne réalise pas encore que ce ''petit'' homme nous a quitté... pour un instant !

Écrit par : Richard | 10/01/2012

Cette quête du miracle et de sa nécessité pour légitimer une personnalité me trouble personnellement.
Les miracles évoqués par Richard sont liés à un état de santé, je respecte votre croyance mais je n'y "crois" pas tant d'un point de vue rationnel que spirituel. Dans nos societes ces pretentions aux miracles liés à la santé me paraissent contenir des potentialités de dérives importantes. De plus, il se trouve que suite à l'article de SF j'ai parcouru le site de PCC, on y retrouve une liste de témoignages miraculeux. Mais je note qu'ils semblent s'adapter à la géographie et au public. Ainsi steve n'est pas guéri de la lèpre mais retrouve son portefeuille volé, un autre fidèle voit son dossier débloque par la sécu et un autre obtient une augmentation de salaire. En somme des miracles très matérialistes, très individualistes, très consuméristes liés à la recherche d'une prospérité.
Je ne connais pas ce pasteur, mais ce site m'a provoque un malaise. J'ai été très impressionné par les vidéos interminables de prêches et la capacité des orateurs. Cela m'a fait en fait peur, la peur d'un auditoire captivé et totalement acquis je n'ose dire envoûté par la parole. Le site me semble enfin caractéristique d'une firme du religieux, en somme une Église qui embrasse les instruments de l'ultramodernité
Ainsi, je reste dubitatif, je me sens totalement étranger à ce type de pratique religieuse alors que je suis chrétien je crois même que je me sens plus d'affinité dans une mosquée ou un synagogue
J'ai même l'impression que l'essentiel n'est pas dans la référence à l'évangile pose sur le pupitre, mais à u e forme d'expression d'un discours religieux : le leader, l'émotion, les miracles, le culte spectaculaire, la communication...
la photo du couple de pasteurs avec de chaque cote de l'image un lion et je çrois un aigle donne un sentiment assez étrange
Mais je me suis promis d'y faire un tour au moins une fois

Écrit par : Schtroumpf | 10/01/2012

@Schtroumpf

Jésus, ainsi que ses apôtres, ont accompli des miracles pour légitimer leur autorité divine, et par définition un chrétien croit aux miracles rapportés dans le Nouveau Testament.
Aujourd'hui, si un prédicateur de l'Evangile, après avoir parlé guéri des sourds et des aveugles, il est parfaitement légitime d'avoir un a priori favorable sur son ministère. Comme le disait l'aveugle-né aux pharisiens : "Nous savons que Dieu n'exauce pas les pécheurs ; mais que si quelqu'un honore Dieu et fait sa volonté, celui-là, il l'exauce."

La question primordiale est de savoir si le miracle a eu lieu ou non, avant de débattre s'il faut l'attribuer à Dieu. Et là je vous rejoins dans votre doute. Je trouve absolument remarquable qu'à notre époque de "haute technologie", où les moyens d'enregistrement du son et de l'image sont répandus à profusion, aucun de ces prétendus miracles ne puisse résister à l'analyse scientifique. Je ne dis pas cela vis-à-vis du témoignage de Richard qui n'avait sans doute pas sous la main à cet époque un téléphone portable, mais considérant des milliers de récits semblables et contemporains, dont AUCUN n'est documenté, il y a de fortes suspicions contre leur véracité.

Comme il est inutile de polémiquer sur ce qui est passé et qui ne peut plus être vérifié, examinons ce qui est parfaitement observable sans aller en Inde. En Europe, des milliers de gens prétendent parler des langues inconnues qu'ils n'ont jamais apprises. A ma connaissance, AUCUN enregistrement de ces "glossolalies" n'a révélé jusqu'à ce jour une structure linguistique quelconque. Il y a quelques années dans la mouvance charismatique des "centaines" de "témoignages" rapportaient la transmutation d'amalgames dentaires en or. AUCUN fragment de cet or créé miraculeusement n'a jamais pu être produit.

Richard nous dit qu'il a vu des miracles "de ses yeux", mais aujourd'hui cela ne suffit plus pour convaincre. L'esprit moderne réclame des miracles en mp3, en jpeg, en avi, dûment analysés, décortiqués, et postés sur youtube ; avec raison, parce qu'il y a trop d'escrocs qui disent n'importe quoi.

Mais les miracles de Jésus et des apôtres alors ? pourquoi y croire sans autres preuves que leur récit ? parce qu'eux possèdent une garantie que ne pourra jamais procurer l'analyse scientifique : la sainteté de leur origine. Jésus-Christ et ses apôtres ne peuvent mentir. C'est une certitude d'ordre moral, qui pour le chrétien se situe au-dessus de l'ordre matériel : ce qui est vrai moralement, doit l'être matériellement, car Dieu règne.

Ce sont donc précisément les doutes sur la moralité d'un mouvement ou d'un personnage, qui légitiment des doutes sur la réalité de ses miracles allégués.

Gédéon.

Écrit par : Gédéon | 11/01/2012

Membre de PCC depuis 1997, je m'intéresse aux commentaires de chacun sur le départ de mon bien-aimé pasteur car je me dois de protéger sa mémoire, en tant qu'une de ces filles spirituelles.
Oui c'était un grand homme de Dieu, qui a donné sa vie pour prêcher l'évangile.Il est bien né le 25/02/1952, et il est bien mort le 23/12/2011. Les rectifications sont exactes. Vous n'aimez pas ce qu'il prêchait, libre à vous. mais s'il vous plait ne vous justifiez pas avec la Bible. 59 ans c'est trop jeune pour mourir, et 33 ans pour Jésus, c'est quoi? comment pouvez vous contester la décision de Dieu, Dieu décide de qui meure et qui vit. s'il ne voulait pas que son serviteur meure, il l'aurait résussité une nouvelle fois. J'ai été comme tout le monde, choquée de sa mort, car nous ne nous attendions pas à cela. pourtant quand on reprend les choses, je suis en paix que c'était son temps.Dieu ne nous demande pas de tout comprendre, mais d'accepter et d'obéir. J'ai eu la grâce de ne pas connaitre l'église du temps de la première épouse de S. Rajiah. Car je sais que cette femme avait un esprit de séduction sur les gens, et l'une de vos commentatrice est encore blessée de ce qu'elle a vécu à cette époque. et elle n'est pas la seule.
Il comprenait très bien le français, et n'hésitez pas un instant à rectifier son traducteur si nécessaire. Il est de Madras, et ne prêcher pas en tamoul, il avait un traducteur. il parlait tamoul,mais pour la prédication il ne se sentait pas à l'aise. De plus, la prédication français/anglais permettais de toucher un public plus large. bon nombre des membres de l'église ne parle pas anglais mais pouvait communiquer avec lui ; car c'était quelqu'un de très accessible; il aimait profondément les gens.
Aujourd'hui, mon pasteur s'appelle Dorothée Rajiah, et vous savez quoi : elle est capable de prendre la suite. Pas parce q'elle l'a déclaré ; mais parce que Dieu l'a préparée depuis plusieurs années à être pasteur de PCC. en quinze ans, je l'ai vu changer, évoluer, grandir dans l'onction. Et lorsque Dieu utilise quelqu'un il ne regarde pas si c'est un homme ou une femme. Ce qu'il veut c'est une personne qui a un coeur pour le servir avec fidélité et obéissance, qui dit oui à Son Plan dans sa vie. Et je connais le coeur de Dorothée Rajiah. elle fera peut être des erreurs, je ne serais peut être pas toujours d'accord avec elle, mais je sais qu'elle donnera le meilleur d'elle même pour obéir à Dieu. Après à moi de prendre mes responsabilités. Mais mon but aujourd'hui est de la soutenir car c'est ce que Dieu attend de moi.
Je suis désolée d'apprendre à certains de vos lecteurs, mais je ne suis pas une brebis stupide, écervelée, aveugle et manipulée, comme semble penser certains je ne suis pas non plus originaire d'Afrique ou des Caraïbes( ce qui a l'air d'être un signe de faiblesse mentale), je suis blanche, française, et bon nombre de mes amis ne sont pas issus de l'immigration.Et quand bien même. ce propos est raciste, et n'a pas lieu d'être de la part de gens parfaits donneurs de leçons.
je n'ai pas toujours été d'accord avec ce que disait pasteur sur l'estrade. je suis libre de penser ce que je veux, comme tous les membres de PCC. Je suis plutôt du style à ne pas me laisser marcher sur les pieds et à dire ce que je pense.Vous n'aimez pas ce qui est prêcher, tant pis pour vous. si vous voulez vivre dans la pauvreté, la maladie, la dépression, l"oppression, etc...., libre à vous. mais je jugez pas ceux qui veulent vivre comme Dieu veut que nous vivions : en bonne santé, prospère, avec la paix intérieure, libre de toutes oppressions. et le fait que tout le monde n'arrive pas à cela, ne veut pas dire que la Bible ment. ou que la prédication est fausse. mais une chose est sure ; si vous ne croyez pas que les miracles existent, c'est que vous ne croyez pas que Dieu peut agir dans votre vie.vous faites de lui un menteur. Nous devrons rendre compte à Dieu de toute chose, mais nous ne pourrons pas, vous ne pourrez pas dire à Dieu que vous ne saviez pas, car il a envoyé des personnes, comme Selvaraj Rajiah, pour vous expliquer ces choses, pour nous montrer le chemin pour arriver à Dieu.
donc vous pouvez mettre en doute son ministère, le traiter de faux ceci ou faux cela.il y aura toujours de gens pour critiquer ; Jésus est mort il y a + de 2000 ans, et il est toujours autant critiqué, il y a toujours autant de personnes qui le combattent. C'est dommage.
Mais la bonne nouvelle, c'est que le ministère va continuer et s’agrandir. Dieu est à l'oeuvre pour nous consoler et nous restaurer de cette séparation. Et vous êtes tous les bienvenus à PCC, un endroit ou Dieu fait miséricorde aux pécheurs,car nous le sommes tous. qui vit dans la perfection sur cette terre ?
Dieu est bon, tout le temps;en tout temps Dieu est bon.

Écrit par : Murielle | 11/01/2012

@ gedeon
Merci bien pour votre post
Je retiens bien votre réflexion
Simplement, comment se fait il que ce type de mouvement ait absolument besoin du miracle pour prospérer ou diffuser ses idées ? Parce que paradoxalement le religieux dans l'ultramodernite prospere sur l'émotion ?
SF a peut être une explication
Par ailleurs, personnellement, j'ai une approche plutôt symbolique des récits évangéliques et je retiens plus la parole de JC mais vous avez touché assez juste
Bien à vous
@ Murielle
Non je ne crois pas que Dieu puisse agir dans ma vie de la sorte car à supposer que Dieu existe ce serait une pensée totalement ego centrée et sacrément prétentieuse surtout pour des choses aussi accessoire que le vol d'un portefeuille ou un dossier de sécurité social, tout de même le miracle baisse en gamme ! Dieu mérite mieux ! Et JC a chassé les marchands du temple...

Écrit par : Schtroumpfs | 11/01/2012

Je ne pense pas que nous allons déplorer la perte d'un tel homme (pour la partie spirituelle bien sûr)...

Écrit par : Philippe | 27/01/2012

Moi je crois que Dieu se laisse trouver dans la prière par tout les individus?Dans la vie recevoir des coups c'est un fait mais le plus dur c'est de se relever.Dieu dit qu'il se laissera trouver par celui qui le cherche de tout son coeur.Cela mérite réflexion.Les réponses sont proches de nous.

Écrit par : gamme-one | 13/02/2012

que dieu benisse son épouse

Écrit par : marie jo | 22/07/2012

merci de ne pas mépriser cette oeuvre, de lui accorder votre intéret.

Écrit par : hervé | 22/07/2012

Hallo, für mich ist es eine Überraschung dieses alles zu lesen, Es tut mir leid, ich kenne ihn als lieben und gesegneten Pastor, der eine besondere Gabe im Umgang mit Menschen hatte.
Ich kannte ihn über viele Jahre.
Viel Kraft für seine Frau Dorothy, möge sie die Arbeit im Sinne Ihres Mannes weiterführen.

mit freundliche Grüßen
Franz Kleefeld

Écrit par : Franz Kleefeld | 22/07/2012

Je viens d'apprendre, avec 9 mois de retard, son départ pour l'éternité de gloire, après de loyaux et fidèles services rendus au Royaume de Dieu. Dieu en soit loué! Toutes mes sinceres condoleances à la veuve, au fils et a toute l’Assemblée de PCC ! Ma prière accompagne Dorothée, son fils et l’héritage de l »œuvre de l’illustre disparu. Je suis persuadé, après avoir suivi ses propos de mise au point au lendemain du départ de son mari, qu’elle sera à la hauteur. Mais elle a besoin de soutien ferme dans la prière !
J'ai lu avec attention les commentaires des uns et des autres, y compris celui de la Sœur Murielle. Je partage, à la virgule près, ses commentaires et son analyse. J'ai connu le Pasteur S. Rajah en janvier 1991. J'avais pris part à plusieurs cultes dans son assemblée. Je n'avais pas remarqué de déviation scripturaire; mais j'avais tiré de bénédictions de ses prédications comme de celles des GUEST-SPEAKERS (orateurs invités).
Je ne suis pas surpris par les propos acerbes de certains envers le Pasteur Rajah. Si on a traité Jésus Lui-même d'imposteur et l’a appelé de noms d'oiseaux, je ne m'étonne pas que ses serviteurs, dont Billy Graham, Bonnke, Yongi Cho, S. Rajah, et bien d'autres, subissent le même traitement. Jésus nous l'a prédit d'ailleurs en ces termes : « ...Il suffit au disciple d’être comme son maître, et au serviteur comme son seigneur. S’ils ont appelé le maître de maison Belzébul, combien plus les gens de la maison ! Matthieu 10,25 » Mais notre consolation c'est aussi les propres paroles du Christ : " Heureux êtes-vous quand on vous insultera, qu'on vous persécutera, et qu'on dira faussement contre vous toute sorte d'infamie à cause de moi. Mt 5:12- Soyez dans la joie et l'allégresse, car votre récompense sera grande dans les cieux : c'est bien ainsi qu'on a persécuté les prophètes, vos devanciers. »
En outre, ayant été moi-même l'instrument des miracles de guérisons par la Parole et l'Esprit-Saint, ce qui m'étonne plutôt c'est qu'on n'en voit de moins en moins car la prédication de l'Evangile s'accompagne de signes et divers miracles, selon l'ordre du Seigneur " Pour eux, ils s'en allèrent prêcher en tout lieu, le Seigneur agissant avec eux et confirmant la Parole par les signes qui l'accompagnaient." Marc 16:20
Et encore : Matthieu 10:7-8: « Allez, prêchez, et dites: Le royaume des cieux est proche. Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez les démons. Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement. »
Pour ce qui est de prier quand on perd un objet ou qu'on veut faire avancer un dossier pour une raison évidente, cela non plus n'est pas étonnant : Dieu s'occupe de tous les domaines et aspects de la vie de ses enfants; j'en sais quelque chose et j'en témoigne en connaissance de cause. La Bible ne dit-elle pas : « Ayez recours à l'Éternel et à son appui, Cherchez continuellement sa face! 5 Souvenez-vous des prodiges qu'il a faits, De ses miracles et des jugements de sa bouche » Psaume 105.
Enfin, comme l'a dit la Sœur plus haut, ma prière est que tous les dénigreurs rencontrent le Seigneur, pour ceux qui n'ont pas encore une relation personnelle avec Lui et, pour les convertis, qu'ils aient a se repentir et commencer a prier pour les hommes de Dieu, leurs Concitoyens et Co-Ouvriers dans le Seigneur, plutôt que d'aider le Camp adverse. Dieu vous bénisse tous!
Soyez fermes et forts, Dorothée et toute l’Assemblée ; l’épreuve aura son terme, et l’Esprit de Christ est bien là !
Alfred Alexis, Gabon

Écrit par : Alfred M. Moussotsi | 22/08/2012

Je demande à certaines personnes qui se disent chrétiennes, soit disant de s'asbtenir de juger, surtout de porter des critiques concernant Paris centre chrétien, s'il vous plait.
Qui êtes vous pour juger? vous êtes sans nul doute des religieux, car on n'est pas là pour affaiblir les autres dans la foi, mais plutôt d'être une source de bénédiction. Vous vous comportez comme les parisiens, vous nettoyez l'extérieur de la coupe et du plat , mais à l'intérieur vous êtes pleins du désir de méchanceté. Dieu qui à fait l'extérieur, n'a t- il pas fait l'intérieur? vous êtes des maitres de loi, vous mettez sur le dos des gens voire du pasteur des fardeaux difficiles à porter. Au lieu de vouloir retirer la paille que vous voyez chez Paris Centre Chrétien, enlevez plutôt la poutre qui est dans votre vie, qui vous empèche d'avancer de gloire en gloire, de victoire en victoire. Pour ma part, cette église m'a vraiment bénie et me bénie encore, je rends grâce à Dieu.j'étais perdue dans ce monde impur, j'ai retrouvé mon chemin j'ai connu l'église depuis 2005, hônnetement, je suis passée du lait à la viande, je ne veux plus reculer.On ne marche pas la vue mais par la puissance. Il est vrai que le pasteur ne parlait pas français, mais Dieu lui a fait grâce, il parlait la langue des cieux. tampi pour les ignorants qui n'ont pas compris son appel. soyez béni

Écrit par : Derina | 04/12/2012

Chacun(e) devant Dieu est libre et responsable de ses choix de vie personnels, donc confessionnels.

Nous n'avons bien sûr pas d'un point de vue authentiquement chrétien le droit d'émettre des jugements de valeur tendant à dénigrer (ou à encenser d'ailleurs) purement et simplement les personnes en tant que telles.

Certes.

Mais nous avons en revanche et du même point de vue le devoir d'examiner en notre âme et conscience si ce qu'on nous expose ici ou là est bibliquement fondé.

Il est de toute manière primordial de choisir en toute connaissance de cause (en l’occurrence sur le plan de la théologie biblique purement scripturaire et sans parti pris de dénomination) :

http://www.lecnef.org/images/acymailing/cnef_dossier_evangileprosperite_120614.pdf

"Chaque jour, ils étudient les Livres Saints pour voir si les paroles de Paul sont exactes." (Ac 17. 11)

"Examinez tout avec soin et retenez ce qui est bon." (1 Th 5. 21)

Pas d'autre commentaire pour ma part.

Cordialement à tous.

Écrit par : Eric Lisbonne | 05/12/2012

Bonjour mr Fath, je vous trouve personnellement très consensuel vis à vis de ce charlatan. Bien sur, une approche sociologique respectueuse implique un langage neutre et un exposé impartial. Cependant, lorsque l'on associe ce pencoco à Cerullo ou à Osbourn, ll serait bon de préciser que ceux-cis sont des escrocs. Des escrocs qui se nourrissent de la crédulité des chrétiens. Des escrocs très riches et enseignant stupidités, mondanités et mensonges!
Je vous rappelle, en toute modestie, que si ces parasites pullulent aujourd'hui, c'est bien parce que les honnêtes chrétiens se sont montré trop consensuels à leur égard. Pourquoi ne se trouve-t-il pas une seule église néo-évangélique qui veuille diffuser le documentaire Marjoe, voire seulement discuter? Quoiqu'en disent la FPF et la FEF, précisons que le mouvement 3ème vague est plus proche du chamanisme que du protestantisme de Luther et Calvin.
N'ayons pas peur des diverses intimidations des soit-disant chrétiens, qui s'opposent bec et ongle à ce que justice soit faite et que soient confondus les imposteurs et faux prophètes!
Amicalement.

Écrit par : Otoko | 12/12/2012

je suis choquée par la haine des dits 'chrétiens" envers ce pasteur... j'ai visitée plusieurs fois cette église, je suis française blanche, puisqu'apparemment c'est important de dire qu'on n'est pas des "étrangers"... j'ai été touchée par l'enseignement biblique non-religieux que cet homme enseignait. Je ne le voyais pas prêcher la prospérité... aucun de ses enseignements mon choquée ! Il n'inventait rien !! Je n'ai pas connu la Parole de Dieu dans cette église. En Octobre 2011 je suis allée sur Paris, et comme d'hab un dimanche après-midi, je suis allée visiter PCC. Il a parlé qu'il sentait que son départ était proche, et qu'il avait déjà dit à son épouse qu'il fallait qu'elle se prépare pour diriger cette église sans lui. Il avait dit qu'il était fatigué, et qu'il travaillait pour Jésus depuis l'âge de 7 ans... ces propos mon attristée, car je me disais que ça serait dommage s'il partait, à ce moment là, je croyais qu'il avait dans les 70 ans, il rajouta qu'il était temps pour lui d'entrer dans le repos. A son décès, j'ai appris qu'il était de 1952, comme ma mère..., en fait, pas encore vieux. Il est parti comme il sentait que c'était bien : sans souffrance, sans cancer, dans l'église pour laquelle il s'est tant investi, en un clin d’œil, dans la PAIX !!! Cordialement

Écrit par : amelia | 08/04/2013

La Bible dit : Galates 6 v15. Car ce n'est rien que d'être circoncis ou incirconcis; ce qui est quelque chose, c'est d'être une nouvelle créature. v16. Paix et miséricorde sur tous ceux qui suivront cette règle, et sur l'Israël de Dieu!

2 Corinthiens 5v17 : Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées;voici, toutes choses sont devenues nouvelles.

Alors pourquoi M. Rajiah prêchait le contraire de ce que la Bible déclare ?

Pour avoir eu l'occasion de "faire du terrain" en assistant à deux cultes de Paris Centre Chrétien à La Courneuve, je garde le souvenir d'une assemblée très fournie, enthousiaste et attentive et d'une prédication fort nourrie (on est loin des 15 minutes des sermons réformés d'aujourd'hui), focalisée sur "la conversion comme victoire" (cf. S.Fath, Dieu change en ville, 2010, p.126-127).

2 corinthiens 4 v 2 : Nous rejetons les choses honteuses qui se font en secret, nous n'avons point une conduite astucieuse, et nous n'altérons point la parole de Dieu. Mais, en publiant la vérité, nous nous
recommandons à toute conscience d'homme devant Dieu.

Nous n'avons pas à altérer la parole de Jésus.

L'année 1992 marqua pour le pasteur Selvaraj Rajiah un tournant difficile, avec son divorce d'avec son épouse Danièle, prononcé en avril 1992. Cette affaire n'est pas seulement privée (auquel cas nous ne l'évoquerions pas).

Il est écrit dans la Bible :

1 Corinthiens 6v9 Ne savez-vous pas que les injustes n'hériteront point le royaume de Dieu? Ne vous y trompez pas: ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères,

Romains 13 v 9 : En effet, les commandements: Tu ne commettras point d'adultère, tu ne tueras point, tu ne déroberas point, tu ne convoiteras point, et ceux qu'il peut encore y avoir, se résument dans cette parole: Tu aimeras ton prochain comme toi-même.

Donc, cet imposteur était adultère ayant divorcé et s'étant remarié.



Je conserve aussi l'image d'un couple singulier et complémentaire, entre un élégant pasteur indien aux costumes ajustés et à la voix de crooner en mode diesel (démarrage lent, puis rythme puissant), prêchant en anglais, et une pasteure francophone blonde, expressive et énergique, capable non seulement de traduire, mais aussi de prêcher durant plus d'une heure, sans notes et en hauts talons, bien loin de se contenter du rôle de faire-valoir.

Suscitant la controverse par son ton décalé, ses thématiques hors de tout "politiquement correct", ses régulations autoritaires peu transparentes et sa théologie de la prospérité,


En plus, il enseigne ce que l'on ne doit pas enseigner, la théologie de la prospérité. C'est une abomination devant Dieu.

Il est écrit dans 1 Timothée 2v12 Je ne permets pas à la femme d'enseigner, ni de prendre de l'autorité sur l'homme; mais elle doit demeurer dans le silence.

Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point. Matt 24v 25
Jésus a dit dans Jean 12v 47

Si quelqu'un entend mes paroles et ne les garde point, ce n'est pas moi qui le juge; car je suis venu non pour juger le monde, mais pour sauver le monde.
12.48
Celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles a son juge; la parole que j'ai annoncée, c'est elle qui le jugera au dernier jour.

Pourquoi cette femme se dit pasteur ?

Écrit par : Nef | 12/07/2013

Que faisons nous des versets suivants :
Joël 3:1
« Après cela, moi, je répandrai mon Esprit sur tout le monde : vos fils, vos filles prophétiseront. Vos vieillards, par des songes, vos jeunes gens, par des visions, recevront des révélations.
Actes 2. 16-20
Mais maintenant se réalise ce qu'avait annoncé le prophète Joël : 17 Voici ce qui arrivera, dit Dieu, dans les jours de la fin des temps : Je répandrai de mon Esprit sur tous les hommes. Vos fils, vos filles prophétiseront, vos jeunes gens, par des visions, vos vieillards, par des songes, recevront des révélations. 18 Oui, sur mes serviteurs, comme sur mes servantes, en ces jours-là, je répandrai de mon Esprit : ils prophétiseront. 19 Je ferai des miracles et là-haut, dans le ciel, et ici-bas sur terre, des signes prodigieux : sang, feu, colonne de fumée. 20 Et le soleil s'obscurcira, la lune deviendra de sang, avant la venue du jour du Seigneur, ce jour grand et glorieux. 21 Alors seront sauvés tous ceux qui feront appel au Seigneur.
Le verset ds Timothee 2.12 se réfère a la relation de couple. D'où l'intérêt de lire et méditer soigneusement sa bible avec une concordance. Martin
Car je ne permets point à la femme d'enseigner, ni d'user d'autorité sur le mari; mais elle doit demeurer dans le silence. version Martin.
Demeurons dans la paix du Christ. Et apportons sa paix au monde qui souffre déjà des querelles et autres persécutions.

Écrit par : Mymy972 | 31/05/2014

Bonjour Merci beaucoup pour ce rappel historique, quelqu'un devait le faire, il faut sortir de l'ombre des personnages tels que lui

Écrit par : pierre | 28/10/2014

N'Guessan Aka yves
Eglise evangelique des
Assemblées de Dieu
temple des vainqueurs
BP 212 ville grand - Bassam
republique de côte d'ivoire
cel 0022506136595
cel 0022541733328
------------------
salut MOnsieur le Directeur au nom de Jésus - christ notre seigneur
toutes ce que nous faisons nous ferons pour la gloire de Dieu l'evangelisation des peuples en afrique est de voir toutes l'afrique sauvé par l'evangile du christ la côte d'ivoire à beaucoup connus des guerres et nous sommes derminez à annoncé l'evangiles nous comités nationale d'evangelisation pour toutes la côte d'ivoire pour Jésus roi des nations notre amour notre devoir est ce les ivoiriens et ivoiriennes etrangers parviens à la connaissance de la verité c'est pourquoi pendant notre parcourt Dieu à faire de grande chose des imans des gendarmes des representants des maires et des prefets sont convertirs par la puissance de L'evangiles voici les 6 photos differences des nouvelles ames Dieu est glorifié Matthieu 10:32
C'est pourquoi, quiconque me confessera devant les hommes, je le confesserai aussi devant mon Père qui est dans les cieux; aidez nous à avoir 10 boites de bibles pour la gloire de Dieu en Jésus - christ notre seigneur merci ce Dieu vous benisse









5 pièces jointesTélécharger tout
PLAN 1.jpgTélécharger
PLAN 3.jpgTélécharger
PLAN 4.jpgTélécharger
PLAN 8.jpgTélécharger
PLAN8.jpgTélécharger

Écrit par : N'Guessan Aka yves | 24/11/2014

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.