Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/04/2016

"Protestants de France" (France 5), à voir et revoir

W1siZiIsImltYWdlcy9wbHVyaW1lZGlhL0VNSS82Ni9FTUlfNjY2ODE2LmpwZyJdLFsicCIsInRodW1iIiwiNzAweDM5NCJdLFsiZSIsImpwZyJdXQ.jpgComme beaucoup de téléspectateurs, j'ai découvert avec grand plaisir hier soir le premier volet de "Protestants de France", le documentaire le plus ambitieux jamais réalisé sur le protestantisme français.

Valérie Manns (chef d'orchestre de ce docu) faisait face à un pari très difficile. La critique est évidemment facile. Mais au vu des défis rencontrés, des contraintes imposées et du devoir de clarté rencontrés par la réalisatrice, le pari est amplement réussi. Je précise que si j'ai été très honoré de participer au documentaire (volet 2 plus que volet 1), je n'ai pas été associé à la mise en récit, au montage final. Tout le mérite revient à Valérie Manns et son équipe.

A voir et revoir. Lien.

02/12/2012

L'exil des protestants: "la France s'est blessée" (Cabanel)

963166-1140292.jpg"on peut estimer que la France n'a pas fait tout le travail qu'elle aurait pu mener sur son passé. Non point un geste de repentance, que personne n'a songé à lui demander. Mais un vrai travail de mesure historique de ce qui s'est passé, des blessures que le pays a infligées à sa minorité (10 % des Français vers 1560, 2 % depuis le XVIIIe siècle), mais qu'il s'est également, peut-être, infligé à lui-même. Car il est des fautes qui font autant de mal à ceux qui les commettent qu'à ceux qui les subissent."

Cette observation est signée de l'historien Patrick Cabanel au sujet de la Révocation de l'Edit de Nantes (1685) qui avait pour but d'éradiquer le protestantisme du Royaume de France.

Lire la suite