Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/12/2017

Colloque "Les religions des parisiens" (19 et 20 décembre 2017)

Capture d’écran 2017-12-01 à 21.06.52.jpgDessiner le Paris des religions du Moyen Âge à nos jours est un programme ambitieux auquel le comité scientifique de ce colloque s’est attelé depuis 2015. Pour aborder la force de l’inscription des religions dans l’espace parisien, leurs relations avec une capitale politique et intellectuelle, l’évolution des pratiques, les liens entre les différents cultes et avec la laïcité, est apparu pertinent de s’intéresser aux Parisiens et à la manière dont s’articulent, à Paris, la politique des cultes définie par l’État et la religion telle qu’elle est vécue par les communautés et par les citadins.

Lien vers le programme du colloque (PDF)

 

01/10/2017

"Succès du colloque à Paris pour les 500 ans de la Réforme"

François Clavairoly, FPF, protestantisme, 500 ans de la Réforme"Le colloque qui s’est tenu à la Mairie de Paris les 22 et 23 septembre derniers a été l’occasion de revisiter le passé mais aussi de recharger les batteries pour l’avenir.

 

Petit tour d’horizon" proposé et mis à disposition gratuitement par l'hebdomadaire Réforme, une des lectures... du président Emmanuel Macron.

 

Lien.

26/09/2017

Colloque FPF, Protestantisme 2017, le discours d'Emmanuel Macron

france,protestantisme,cnef,fpf,emmanuel macron,protestantisme et politique,protestantisme et pouvoir,paul ricoeur

Lien

23/08/2017

Xénophobie et antisémitisme: bourses de recherche

CM Capture 1.jpgLes candidatures sont ouvertes pour les Bourses de recherche Mairie de Paris sur la xénophobie et l'antisémitisme, édition 2017. Ces bourses récompensent et soutiennent deux candidat(e)s s’étant distingué(e)s par la qualité de leurs travaux sur ces problématiques, travaux dont l’importance est essentielle pour éclairer l’action de la Ville de Paris contre toutes les formes de discrimination.

Les bourses sont dotées d’un montant de 10 000€ pour chacun(e)s des deux lauréat(e)s. Elles visent à soutenir les recherches des lauréats et la publication de tout ou partie de leurs travaux, afin de les rendre accessibles au plus large public. Toutes les disciplines sont éligibles. La date limite des candidatures court jusqu'à début octobre 2017.

Candidature en ligne ici (lien).

08/05/2016

Découverte de la plaque commémorative de la Saint-Barthélémy (Paris)

DSC01607.jpgAi découvert ce jeudi in situ, au square du Vert Galant, la fameuse plaque commémorative du carnage de la Saint Barthélémy finalement mise en place à Paris, 444 ans (!!) après les faits.

Deux questions à l'enfant Candide.

-Mais pourquoi diantre avoir disposé cette plaque discrète à 3m50 de haut, ce qui en rend la lecture difficile pour le commun des mortels (excepté peut-être les stars de la NBA du haut de leur 2m)?

-Candide répond: Serait-ce parce que les protestants sont de drôles de géants, qui peuvent lire à hauteur de géant?

-Mais pourquoi la Mairie a-t-elle maintenu la présence d'une fort disgracieuse poubelle juste en contrebas?

-Candide: Mais c'est peut-être parce les géants aiment un espace public sans trop d'ordure étalée?

Peut-être?

11/07/2013

40.000 repas servis à Paris par l'Armée du salut (été 2013)

armee_du_salut_association-humanitaire-lutte-exclusion_2_fs-1.jpegAlors que l'été invite aux vacances, la précarité ne disparaît pas pour autant. Pire, elle s'accroit, car beaucoup d'associations caritatives et de structures publiques cessent ou ralentissent leur activité en juillet-août.

L'occasion de pointer l'action de l'Armée du Salut, fondation protestante vouée à l'action sociale, très présente dans la capitale (voir l'album Flickr sur le Palais de la femme), qui vient d'ouvrir il y a quelques jours dans le 10e arrondissement, avec le soutien de la Mairie de Paris, un local pour distribuer des repas. Avec des files d'attente plus longues qu'en hiver, 40.00 repas seront servis cet été 2013, dans la tradition des soupes de nuit, en place dans la rue parisienne depuis les années 1920 (un peu d'histoire ici).