Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/05/2017

L'influence de Paul Ricoeur sur Emmanuel Macron

CM Capture 1.jpgAlors que vient d'être nommé le Premier Ministre, Edouard Philippe, par ailleurs maire du Havre, ville qui ouvre les bras cet été au grand événement Bouge Ta France (on en reparlera), à noter cet entretien particulièrement intéressant. 

Il permet de sourcer l'influence intellectuelle jouée par le philosophe Paul Ricoeur, par ailleurs protestant, sur la pensée du nouveau président de la République Française, Emmanuel Macron.

Lien (Le 1Hebdo).

13/05/2017

Le christianisme 'haine-angélique' off-shore

info-chrétienne,enseignemoi.com,haine,christianisme,évangéliques,francophonie,francophonie évangélique,guillaume anjou,nicolas ciarapica,david houstin,emmanuel macron,élections présidentielles,france,vivre ensemble,intolérance,haine-angélique,internet,chine,ile maurice,sexualité,sexe,intoxLa société française a connu un million de pauvres de plus en dix ans; plus de 230.000 foyers sont en situation de surendettement, avec des conséquences dramatiques pour les enfants; condamnée régulièrement par l'Europe pour le traitement infligé aux mineurs étrangers isolés, la République française se distingue aussi par la multiplication, depuis quelques mois, des expulsions dans la rue des migrants de moins de 18 ans auxquels on refuse, parfois sans la moindre raison valable, la protection accordée aux mineurs (lien).

Avec des conséquences humaines épouvantables (perte d'identité, exploitation dans les réseaux mafieux, etc). Le travail forcé, voire l'esclavage moderne, n'a pas disparu dans les villes, et même parfois les campagnes. Et une femme battue meurt tous les trois jours sous les coups de son conjoint.... La moralisation de la politique française tarde pendant ce temps toujours à s'accomplir, avec un exemple récent de triple mis en examen, qui s'est parjuré devant les Français en maintenant sa candidature (parti LR) alors qu'il avait annoncé se retirer au cas où il soit mis en cause par la justice...

Lire la suite

08/05/2017

Il s'appelle Emmanuel...

 liberté,égalité,fraternité,france,république,emmanuel macron,messianisme,présidentielles 2017,démocratie,religion,politique,politique et religion

... Mais il ne se prend pas pour le messie.

L'élection hier soir à la Présidence de la République d'Emmanuel Macron tourne la page d'un long chapitre marqué par la tentation française des "politiques du salut séculier".

La France s'est longtemps distinguée par un messianisme politique qui fait de l'Etat une quasi Eglise de substitution. François Hollande, avant son élection en 2012, avait une nouvelle fois réactivé cette "politique enchantée" dans son fameux discours du Bourget (le "rêve français" etc). Mais les flots de promesses intenables se sont heurtés à une réalité massivement constatée par les citoyennes et citoyens; au lieu de "changer la vie", les politiques ont navigué à vue, et se sont parfois servis dans la caisse. Ils ont fait la démonstration, mandat après mandat, de l'imposture du messianisme politique.

En se réclamant souvent de la "bienveillance", de l'"humilité", du refus du sectarisme (il est le seul à toujours avoir refusé de faire siffler ses adversaires), Emmanuel Macron désenchante la politique. Moins de grandes promesses, plus de pragmatisme. Moins de prêchi-prêcha, plus d'écoute des compétences de la société civile.

A l'hebdomadaire protestant Réforme qui l'interrogeait, il y a quelques semaines, Emmanuel Macron affirmait: «Je ne promets ni le bonheur, ni la transcendance. Je laisse cela aux religions. Autrement, ce seraient des projets totalitaires.» (lien)

Face à une Marine Le Pen qui s'inscrivait dans la continuité du messianisme politique français (avec une inflexion frontiste orientée vers une quasi religion nationaliste), Emmanuel Macron marque une rupture choisie par presque deux électeurs sur trois. En marche.

29/04/2017

Analyse du vote protestant au Premier Tour des Présidentielles 2017

sondage-macron-devance-le-pen-melenchon-devant-fillon-au-second-tour.jpgComment ont voté les protestants au premier tour des élections Présidentielles 2017?

Un sondage IFOP exclusif pour Pèlerin Magazine permet d'en avoir une idée (lien).

 Décryptage.

Lire la suite

01/12/2016

L'anticatholicisme primaire n'est pas mort en France

france,tolérance,laïcité,catholicisme,anticatholicisme,anticléricalisme,rené rémond,libéraiton,laurent joffrin,démagogie,intolérance,république,françois hollande,françois fillon,emmanuel macron,gerhard schröder,état obèse,chômage,crise du système éducatif,fraternitéEn France, face au conservatisme d'un gouvernement Hollande/Valls à la dérive, qui a échoué à relancer l'activité, reserré le garot des prélèvements obligatoires, restreint les libertés, banalisé le mensonge politique, accentué la casse de l'école républicaine, générant plus d'un million de chômeurs supplémentaires depuis 2012, deux options principales se présentent.

 D'une part, des offres démagogiques, soit nobles et généreuses (Mélenchon), soit haineuses et dangereuses (Le Pen)... qui n'offrent pas de solutions.

 

D'autre part, un réformisme drastique mais salvateur, qui désenfle l'Etat-obèse (vice record mondial OCDE des prélèvements obligatoires) sans tomber dans le néo-libéralisme débridé. Ce réformisme républicain est le seul à même de donner un bel avenir au kaléidoscope des enfants de France, au lieu de continuer à sacrifier ces derniers à la préservation des avantages acquis.

Lire la suite