Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/04/2018

Manifeste contre le nouvel antisémitisme

aWaoxtbRaRwrAKg-800x450-noPad.jpgComme toutes les formes d'intolérance qui ciblent des catégories de population en raison de leur origine, de leur religion, de leur situation minoritaire (cela inclut notamment l'islamophobie et l'antiprotestantisme), l'antisémitisme est une plaie sociale.

Cette blessure est d'autant plus douloureuse qu'elle s'alimente, depuis quelques années, d'un nouvel antisémitisme alimenté par certains courants islamistes (qui relayent d'ailleurs volontiers les pires thèses -nazies et autres- des vagues antisémites précédentes). L'observation à froid des crimes de haine en France, ces dernières années, valide l'hypothèse du nouvel antisémitisme, nourri aussi par une pseudo gauche radicale qui fait des juifs et d'Israël le bouc émissaire de sa médiocrité.

L'examen à froid, sans idéologie, des faits (agressions, dégradations, insultes, profanations etc.), nous montre que le niveau de haine antijuive dépasse en France ce que l'on peut observer en matière d'islamophobie ou d'antiprotestantisme, par exemple. C'est la raison pour laquelle j'ai décidé de signer l'appel lancé sur Change.org.

L'appel est clair, fort, salutaire, courageux. Lisez le. Tout en ne me reconnaissant pas complètement dans certaines formulations maladroites du texte proposé, je suis 100% solidaire de l'objectif, et apporte à mes concitoyennes et concitoyens français juifs tout mon soutien.

Lien.

27/03/2015

Pétition contre l'interdiction du foulard à l'université

images.jpegAlors que les propositions de Nicolas Sarkozy sur les cantines scolaires ont provoqué un tollé, y compris au sein de l'UMP (lien), à noter aussi cette pétition d'universitaires CONTRE la perspective (ubuesque) d'une interdiction liberticide du foulard à l'université. Sur la forme, on peut se distancier d'une rhétorique idéologique maladroite, manichéenne et contre-productive.

Sur le fond, on ne peut qu'approuver l'idée simple selon laquelle la liberté vestimentaire d'étudiants majeurs, conjuguée à une vraie diversité de convictions, est une richesse précieuse qu'il n'est pas question de restreindre au nom des peurs et des surenchères démagogiques qui empoisonnent actuellement le pays. La laïcité n'éradique pas les différences, mais permet aux différences de vivre ensemble dans le respect des libertés, l'un des buts de l'espace universitaire!

1000 universitaires auraient signé la pétition, accessible ici (lien).

17/02/2014

"Les études de genre, la recherche et l'éducation : la bonne rencontre"

Unknown.jpeg

Oui, il peut exister une approche idéologique du genre, et des dérives délirantes qui aboutissent à nier l'effet de la différence sexuée du vivant.

Mais pour les sciences sociales bien comprises (ce qui n'est pas toujours le cas), les discours idéologiques sont un objet d'étude, pas un moteur de la réflexion.

Evitons la peur et les manipulations sur ces questions. Ouvrons le débat, oui! On a le droit de ne pas être d'accord, oui!

Mais c'est mieux si l'on peut éviter d'empêcher l'école et la recherche de faire leur boulot, au prix d'amalgames et de menaces.

Lire la suite