Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/02/2015

"Libre de le dire": un livre du CNEF pour nourrir le débat sur les libertés

liberté,liberté de conscience,liberté dexpression,liberté religieuse,laïcité,france,caroline fourest,taslima nasreen,louis schweitzer,hacques buchhold,jean-yves carluer,charles-eric de saint germain,prisca robitzer,nancy lefevreDans le respect des lois, la liberté d'expression est indivisible. Elle vaut pour l'incroyance, l'athéisme militant (cf. Libres de le dire, livre fort publié en 2010 par Taslima Nasreen et Caroline Fourest).

Elle vaut de la même manière pour la croyance, notamment la foi chrétienne, comme le rappelle le Conseil National des Evangéliques de France (CNEF) dans un livre collectif dense et pluridisciplinaire qui se donne pour but d'explorer les "fondements et enjeux de la liberté de conscience et d'expression en France".

Le livre s'intitule Libre de le dire (Marpent, BLF éditions, 2015).

 Une réflexion qui s'inscrit dans le cadre d'une laïcité qui ne confond pas Etat (appelé à une neutralité régulatrice) et individu (libre de ses convictions).

 

Lien.

02/07/2012

Rumeur islamophobe sur le Net

41Z765MJ8JL._SS500_.jpgPublié aux éditions Philippe Rey en 2005, Rumeurs de haine est un grand livre de Taslima Nasreen, intellectuelle du Bengladesh qui raconte comment le poids d'une vision religieuse rétrograde, ancrée dans l'islam de son pays, l'a mise en danger de mort et contrainte à l'exil.

Un "document" et un jalon dans la longue marche pour la pluralisation et l'affirmation des femmes dans les sociétés civiles musulmanes.

Mais soyons justes : si le terreau musulman produit parfois des rumeurs de haine, il en est aussi parfois victime, comme l'illustre un fake qu'on m'a récemment envoyé par courriel.

Lire la suite