Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/01/2020

Merci Jean Delumeau (1923-2020)

Delumeau-Jean.jpgTrois générations d'historiens du christianisme, dont la mienne, doivent une fière chandelle à Jean Delumeau, qui a tiré sa révérence cette semaine à l'aube d'une nouvelle décennie.

Historien des mentalités religieuses et du christianisme entre Renaissance et époque moderne, doté d'une immense culture, d'un sens hors pair du temps et d'une fibre anthropologique prononcée, jamais pédant, toujours bienveillant, il nous a laissé une oeuvre immense, scandée par des honneurs ô combien mérités (académicien en 1989).

Historien de la peur et du pardon, du paradis et de l'enfer, particulièrement attentif aux imaginaires millénaristes et aux utopies prophétiques, il aimait placer ses lunettes d'observation du côté des fidèles, dans leur empirie, leurs turpitudes, leurs pratiques et leurs espoirs, plutôt que du côté des institutions et des textes normatifs (dont il n'ignorait cependant pas l'importance).

Lire la suite

25/05/2015

La peur de l'Enfer dans les Etats-Unis du XIXe siècle

Damned nation.jpgOn connaît, pour l'Europe, les beaux travaux de l'historien français Robert Muchembled, en particulier son Histoire du diable, aujourd'hui disponible en format Poche.

Pour les Etats-Unis, on lira désormais avec intérêt Damned Nation, de Kathryn Gin Lum (Oxford University Press, 2014), qui retrace plus d'un siècle de rhétorique funeste maniée par des chrétiens persuadés que leur pays (les Etats-Unis) vend son âme au diable...

Un rappel historiographique utile qui contrebalance l'optimisme millénariste américain par une relecture, pour le XIXe siècle, de anxiété chrétienne persistante qui marque AUSSI l'histoire culturelle des Etats-Unis.