Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/03/2016

Libre de le dire à l'Église, cinquième opus du CNEF

visual.jpgAprès les opus intitulés Libre de le dire... à l'université, à l'école, au travail et dans l'espace public, le CNEF (Conseil National des Évangéliques de France) a sorti le mois dernier une cinquième étude en s'adressant cette fois aux prédicateurs pour leur montrer sur quels textes de lois ils peuvent s'appuyer pour prêcher. Le livret s'intitule Libre de le dire à l'Église, avec en arrière-plan la question: "Dans une République laïque, de quelle liberté de parole dispose réellement l’Église?"

Un texte qui confirme, du point de vue de l'histoire du protestantisme le plus contemporain, la crédibilisation du CNEF en matière de mutualisation d'outils juridiques vérifiables sur les libertés du chrétien dans une société laïque. Un livre qui alimente aussi la réflexion sur les enjeux de liberté d'expression aujourd'hui, dans une société très accueillante au pluralisme des options, mais où pointent des tentations de censure soft et d'aseptisation du débat, qui n'ont peut-être jamais été aussi fortes depuis le temps des décolonisations. Lien.

20/07/2015

Libre de le dire dans l'espace public, 3e opus du CNEF

protestantisme, convictions, libre de le dire, france, cnef, liberté, liberté dexpression, laïcité, travail, blf europe, espace public, évangéliquesLa liberté religieuse ne se cantonne pas à la vie privée. Bien au contraire, la liberté d’expression implique par définition la possibilité de s’exprimer dans l’espace public et de diffuser ses convictions. Dans quel cadre se vit cette liberté sur la voie publique, dans les lieux publics ? Ce manuel pratique guide tous ceux (Églises, associations, individus) qui veulent exprimer leurs convictions dans l’espace public : leurs droits, leurs devoirs, mais aussi les restrictions et les opportunités.

 C'est par cette accroche que le CNEF (Conseil National des Evangéliques de France) présente le 3e volet de sa série "Libre de le dire", dernièrement publiée par les éditions BLF.

Poursuivant sans tapage un travail de fond sur les conditions de la liberté et du témoignage chrétien dans la France laïque du XXIe siècle, le CNEF nourrit ainsi débat, réflexion et dynamiques convictionnelles. 

20/03/2015

"Libre de le dire au travail", volet 2 de la campagne du CNEF

Libre de le dire au travail.jpgSelon la Constitution française du 27 octobre 1946 Préambule (alinéa 5) "Chacun a le devoir de travailler et le droit d’obtenir un emploi. Nul ne peut être lésé, dans son travail ou son emploi, en raison de ses origines, de ses opinions ou de ses croyances." Mais quelle est ma liberté de manifester mes convictions, notamment religieuses, au travail", s'interrogent les protestants évangéliques représentés par le CNEF?

Pour apporter des repères présentés comme utiles pour concilier la réalité collective et économique du travail avec les libertés individuelles de conscience et d'expression, le CNEF vient de publier un second livret, Libre de le dire au travail (BLF éditions 2015), qui fait suite à Libre de le dire à l'école, dans le cadre de la campagne "Libre de le dire" (lien).

23/02/2015

Partager ses convictions: l'enjeu du portail "Libre de le dire" (CNEF)

images.jpegPour compléter la note postée sur l'ouvrage Libre de le dire (CNEF, 2015), signalons que le Conseil National des Evangéliques de France a également lancé un site internet éponyme. Ce portail, http://libredeledire.fr/ part de cette perception formulée par Pierre Jeuch sur le site du CNEF:

"Notre société insiste beaucoup sur la liberté individuelle tout en stigmatisant ceux qui ne s’alignent pas sur la pensée dominante" (lien). Souhaitant faire entendre la différence chrétienne, le CNEF distingue sur son site dédié cinq espaces (école, travail, public, université, église) où se pose à chaque fois, en termes différenciés, la question du partage des convictions.

Toutes les rubriques ne sont pas encore complétées, mais le cap est clair.

Lire la suite

24/01/2015

De retour de la seconde convention nationale du CNEF (France)

Prisca-ROBITZER-1-222x222.jpgDe retour de la seconde Convention nationale du CNEF à Pontoise, marquée par une forte participation (700 présents, dont une très grande majorité de pasteurs et responsables protestants évangéliques), j'ai été impressionné par le soin donné à la qualité de l'organisation, mais aussi par la densité des exposés présentés.

Je n'ai malheureusement pas pu écouter directement nombre d'entre-eux, dont celui de Prisca Robitzer (ci-contre), titulaire d'un doctorat à l'EPHE, mais leur contenu m'a été résumé et vanté. Bon signe pour les intervenant(e)s!

Venus d'horizons diversifiés (France et outre-mer), les oratrices et orateurs ont nourri un débat fondamental, celui de la laïcité et de la place des religions, notamment des évangéliques, dans une société française crispée par les peurs.

Outre le site dédié (lien), on consultera aussi le blog de l'historien du protestantisme Jean-Yves Carluer, qui a participé au volume "Libre de le dire", édité pour l'occasion (lien).