Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/11/2016

Droits de l'Homme, ONU: Arabie Saoudite aux premières loges

arabie saoudite,islamisme,wahhabisme,djihadisme,françois hollande,jean-yves le drian,ali mohammed al-nimr,leila bassem,conseil des droits de l'homme de l'onu,onu,droits de l'hommeLe lundi 12 janvier 2015, Leila Bassem était décapitée en pleine rue, au sabre, à La Mecque (Arabie Saoudite), non sans avoir crié jusqu'au bout son innocence.

Le samedi 24 janvier 2015, moins de deux semaines après l'exécution de cette femme, François Hollande s'empressait de transmettre ses condoléances, sa "confiance" et son "amitié" aux autorités saoudiennes après la mort de l'autocrate Abdallah, remplacé par un autre autocrate, le roi Salmane.

Sans un mot pour la malheureuse exécutée, dont le sang séché s'était à peine incrusté dans le bitume.

Le président français était accompagné pour l'occasion de Jean-Yves Le Drian, ministre de la défense et signataire de juteux contrats avec l'Arabie Saoudite, amatrice d'armes françaises. Actuellement, ce même pays, allié de la France, entend décapiter puis crucifier Ali Mohammed Al-Nimr, un opposant chiite de 21 ans, son corps étant ensuite exposé publiquement jusqu'au pourrissement de ses chairs (lien).

Lire la suite

29/09/2016

Shimon Peres (1923-2016)

israel, proche orient, shimon peres, prix nobel de la paix, paix, conflit, onu, onu des religions, dialogue interreligieux, onu, pape françoisSaluons la mémoire de Shimon Peres, grand homme d'Etat, prix Nobel de la paix, patriote éperdument amoureux de la terre d'Israël, homme de culture, francophone, guerrier et pacificateur, ancien président et 18 fois ministre ou premier ministre.

Acteur de la géopolitique des Etats et des religions au Proche-Orient, c'était aussi un homme qui avait souvent échoué, mais qui se relevait à chaque fois. Il s'en est allé avant-hier, non sans avoir, deux ans auparavant, adressé un pied de nez humoristique (?) à l'ONU: devant les impasses du Politique onusien, d'après-lui, il valait mieux créer une ONU des Religions, moyen bien plus efficace d'assurer la paix.

C'est en tout cas la proposition qu'il avait faite, de retour d'une visite auprès du Pape François en 2014... (lien). 

07/08/2015

DAECH, et la résurgence de l'esclavage à motif religieux

Zeinab Bangura.jpgL'info, tombée cette semaine, vient nous rappeler que l'histoire tortueuse des relations entre esclavage et religion n'est pas terminée.

Une liste détaillée de prix d'esclaves femmes (& filles et jeunes garçons) édictée par DAECH (Etat Islamique) a en effet été authentifiée (lien) et dénoncée par Zeinab Bangura, ONU (ci-contre), tandis qu'en Afrique de l'Ouest, on sait déjà que les collégiennes et lycéennes enlevées l'an dernier par Boko Haram se vendaient aux environ de 10 dollars sur de discrets marchés aux esclaves locaux (lien).

Pour contextualiser cette sinistre pratique déshumanisante, lire Catherine Coquery-Vidrovitch et Eric Mesnard, Etre esclave, Paris, La Découverte, 2013 (lien).