Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/12/2018

Etudes postcolonales et décoloniales: repères

études postcoloniales,études décoloniales,colonisation,décolonisation,sciences sociales,jean-françois bayart,pascal blanchard,la découverte,livre,capucine boidin,houria bouteldjaPour aller plus loin sur les enjeux posés par les études postcoloniales et décoloniales, rappelons d'abord l'écart entre la militance associative (avec ses points forts mais aussi ses dérives, cf. discours sectaires et racialistes de Houria Bouteldja) et la recherche. Cette dernière a vocation à produire de l'analyse, du recul, en s'affranchissant des discours préconstruits et des idées reçues. En sciences sociales, l'angle postcolonial et décolonial, lorsqu'il évite le dérapage militant et ouvre au débat, peut permettre aujourd'hui de mieux penser nos objets d'étude.

Voici quatre références (parmi bien d'autres) pour s'y retrouver. Capucine Boidin, en 2009, avait signé un bel article intitulé "Etudes décoloniales et postcoloniales dans les débats français" (lien). Un an plus tard, un article de Sciences Humaines "Faut-il brûler les études postcoloniales" (lien) mettait en dialogue Jean-François Bayart, auteur d'un livre très critique (lien), et l'ouvrage collectif Ruptures postcoloniales (ed. La Découverte), qui invite à la nuance et à l'enquête de terrain (lien).

07/08/2015

DAECH, et la résurgence de l'esclavage à motif religieux

Zeinab Bangura.jpgL'info, tombée cette semaine, vient nous rappeler que l'histoire tortueuse des relations entre esclavage et religion n'est pas terminée.

Une liste détaillée de prix d'esclaves femmes (& filles et jeunes garçons) édictée par DAECH (Etat Islamique) a en effet été authentifiée (lien) et dénoncée par Zeinab Bangura, ONU (ci-contre), tandis qu'en Afrique de l'Ouest, on sait déjà que les collégiennes et lycéennes enlevées l'an dernier par Boko Haram se vendaient aux environ de 10 dollars sur de discrets marchés aux esclaves locaux (lien).

Pour contextualiser cette sinistre pratique déshumanisante, lire Catherine Coquery-Vidrovitch et Eric Mesnard, Etre esclave, Paris, La Découverte, 2013 (lien).

07/04/2015

"La double impasse".... et une troisième: la généralisation hâtive

sophie bessis,la découverte,livre,fondamentalisme,islamisme,évangéliques,prophétisme,marché,occidentIl y a quelques temps, ce blog avait souligné l'intérêt du livre de Sophie Bessis, "La double impasse" (La Découverte, 2014). Hélas, la simplification qu'elle en donne dans le numéro courant de l'hebdomadaire Réforme (n°3603 p.15) déçoit. Dire que "les fondamentalismes économiques et religieux s'alimentent mutuellement" sans faire de nuance, en oblitérant la dimension prophétique et contre-culturelle de la protestation religieuse, refaire une énième équivalence factice entre islamisme politique et "homologues évangélistes" sans réaliser qu'on se situe dans des univers profondément différenciés, oublier que le "religieux mou" et conformiste constitue souvent le premier allié du marché, tout cela sent la généralisation hâtive. Reste une critique roborative qui refuse de pointer du doigt les seules dérives religieuses, pour inviter "l'Occident" à réinvestir concrètement les idéaux qu'il prétend servir.

Parmi lesquels le souci d'une connaissance empirique respectueuse, l'attention à la diversité, servies par une pensée en alerte qui n'enferme pas trop vite dans des étiquettes globales et des oppositions binaires....

12/12/2013

La France arabo-orientale, treize siècles de présences

France, diversité, diversité culturelle, monde arabe, Pascal BLANCHARD, Naïma YAHI, Yvan GASTAUT, Nicolas BANCEL, la découverte, livre"L'histoire de la France arabo-orientale commence dès le VIIe siècle, au moment des conquêtes arabes, et traverse treize siècles d'histoire de France, avec les présences de populations maghrébines, proche-orientales et ottomanes dans l'Hexagone. Ces présences ont contribué à bâtir l'histoire politique, culturelle, militaire, religieuse, artistique et économique de ce pays, de l'empire carolingien de Charlemagne à la République actuelle".

Cet argumentaire fourni par l'éditeur donne un aperçu de l'immense intérêt de la synthèse proposée dans ce nouveau volume de référence proposé par La Découverte.

Intitulé La France arabo-orientale, dirigé par Pascal BLANCHARD, Naïma YAHI, Yvan GASTAUT, Nicolas BANCEL, ce livre récemment publié est un "must" à lire absolument, soit en bibliothèque (si l'on n'a pas le budget pour l'acheter), soit chez-soi (voilà un investissement "culture" qui ne se périmera pas de sitôt).

Lien vers l'éditeur.

09/12/2013

La France noire, une synthèse magistrale

france,république,diversité culturelle,afrique,immigrationMieux vaut tard que jamais: il est plus que temps de signaler, dans ce blog, l'immense intérêt du volume La France noire publié il y a 2 ans par les éditions La Découverte, appuyé sur une iconographie exceptionnelle.

Sous la direction de Pascal Blanchard, historien spécialiste des immigrations d’outre-mer et du fait colonial, les auteurs qui ont contribué à cette somme préfacée par le romancier Alain Mabanckou, brossent une synthèse vivante et nuancée des présences antillaises et africaines qui nourrissent la société française depuis plus de trois siècles. Nul besoin de partager à 100% toutes les options des auteurs pour confesser ceci: ce somptueux volume suscite chez-moi, je le dis tout net, une franche admiration!

Total respect pour Pascal Blanchard et son équipe.

Avec pour seul petit bémol l'intérêt bien trop limité porté à la religion, qui occupe pourtant une fonction sociale considérable.

13/09/2013

Radiographie des évangéliques dans "L'état du monde 2014"

Image0001.JPGClassique incontournable de la littérature géopolitique, la parution de "L'état du monde", aux éditions La découverte, est toujours un événement. Cette année, le volume est intitulé Puissances d'hier et de demain.

Dirigé par Bertrand Badie et Dominique Vidal, ce bel ouvrage synthétique de 275 pages comporte un chapitre sur les évangéliques, rédigé par votre serviteur, aux pages 182 à 188, sous le titre "Les nouveaux réseaux évangéliques: de l'Oncle Sam à l'Oncle Tom?".

06/08/2013

Rubaduka, webaventurier d'Afrique (2): pour les droits des femmes

droit des femmes, rubaduka, sébastien fath"L'homme a beau être à la tête de la famille, c'est l'épouse qui en est le coeur" (proverbe kenyan).

Faites une recherche "Google": des proverbes africains sympas sur les femmes, il n'y en a pas beaucoup. La faute à un héritage patriarcal?

C'est plus compliqué, mais le fait est que le statut de la femme, dans de nombreux pays d'Afrique, reste marqué par une infériorisation souvent réduite à ce cliché (certes réducteur): les hommes sirotent une bière, les femmes travaillent la terre à la houe. 

Lire la suite

16/05/2011

N'oublions pas la femme de ménage africaine

90558-Royalty-Free-RF-Clipart-Illustration-Of-An-Indian-Or-African-Maid-Carrying-Pillows.jpgOutre l'analyse du désastre politique (avant tout pour le FMI lui-même) que représente l'arrestation de Dominique Strauss-Kahn, suite à une agression sexuelle présumée sur une femme de ménage, il n'est pas inutile de se pencher sur les réactions que suscite l'affaire, particulièrement en France.

Je ne citerai pas de nom ici.

Chacun les reconnaîtra.

Lire la suite

07/09/2010

L'état du monde 2011

41gESgWyfyL._SL500_AA300_.jpgD'un monde unipolaire vers un monde multipolaire?

Cette évolution n'est plus une hypothèse, mais une certitude, la seule question restant de savoir si l'on a réellement connu, à un moment donné, un monde unipolaire (ce dont je doute).

Pour y voir plus clair dans ces mutations géopolitiques, un outil très commode vient de sortir des presses: L'état du monde 2011, publié par les éditions La Découverte.

Lire la suite