Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/07/2011

Bienvenue au Sud-Soudan

south sudan.jpgDans l'histoire politique contemporaine, ce 9 juillet 2011 restera marqué d'une pierre blanche.

L'ancien plus grand pays d'Afrique, le Soudan, vient en effet de se scinder, donnant naissance à deux Etats, le Soudan du Nord (capitale Khartoum), à grande majorité musulmane, et la République du Soudan du Sud (capitale Juba) à grande majorité chrétienne.

Ce 9 juillet 2011 est la date d'indépendance des Sud Soudanais.

On leur souhaite chaleureusement la bienvenue dans le concert officiel des nations !

Lire la suite

03/11/2010

"La chasse aux chrétiens" (Jacques Julliard)

Unknown.jpegPour prolonger la réflexion sur les enjeux de la liberté religieuse aujourd'hui, après le carnage de la cathédrale syriaque catholique à Bagdad le 31 octobre 2010, un récent édito de Jacques Julliard mérite d'être versé au dossier.

Il s'intitule "La Chasse aux chrétiens".

Il a été écrit AVANT le massacre antichrétien perpétré dernièrement en Irak... Il n'en est que plus troublant.

 

Lire la suite

02/11/2010

Une messe mitraillée à Bagdad: 46 morts et tant de questions

mere_enfant_chaldeen_irak.jpgLe carnage perpétré avant-hier (46 morts dont deux prêtres et de nombreux enfants) par des islamistes à l'encontre des fidèles d'une église catholique syriaque à Bagdad n'est pas seulement la pire manifestation d'intolérance religieuse depuis des années en raison de sa sauvagerie et de son cadre (une messe, une église).

 C'est aussi un révélateur spectaculaire d'une réalité "à bas bruit" beaucoup plus étendue: la lente destruction du christianisme irakien, qui suscite la légitime colère des fidèles.

Lire la suite

27/12/2007

Le testament de Benazir Bhutto

a9ad1ed156ce7762ff5b756e65ca9de3.jpgToutes proportions gardées, l’assassinat de Benazir Bhutto en ce 27 décembre est le Tsunami de cette fin d'année 2007.

D’accord, elle n’était pas une oie blanche. Lorsqu’elle était au pouvoir, elle avait participé, avec son mari, à des détournements de fonds (comme tant d’autres…).

Mais son récent retour au Pakistan, alors qu’elle risquait sa vie, montrait où étaient ses priorités: pas dans ses comptes en banque, pas dans sa vie, mais dans le combat pour la démocratisation de la société pakistanaise.

Lire la suite