Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/03/2017

Etude décapante sur l'extension du marché HALAL

livre,halal,réforme,islam,marché halal,europe,florence bergeaud-blacklerFlorence Bergeaud-Blackler, anthropologue, décrit, dans un ouvrage récent et très médiatisé, la particularité du marché halal, comme un système de représentation venu du Proche et du Moyen-Orient.

Cette étude riche et argumentée nourrit le débat, y compris sur la méthodologie (enjeu de la part de l'histoire et de la connaissance de la théologie), et interpelle les sociétés européennes aujourd'hui en soulignant les logiques de formatage actuelles qui travaillent ce marché HALAL de plus plus lucratif et étendu.

On lira notamment son entretien dans l'hebdo Réforme (lien).

10/08/2016

Prohibition discriminatoire du 'Burkini': une République apeurée

république,laïcité,france,discriminations,islamophobie,démagogie,burkini,femmes et religion,islam,islamisme,islam et laïcité,arabie saoudite,wahhabisme,halalEn France, il y a quelques années, Mickael Jackson a pu louer, pour lui tout seul, Eurodisney. Un prince saoudien a fait de même plus récemment, pour 15 millions d'Euros (lien).

L'an dernier, le préfet (donc l'Etat) a fait murer l'accès d'une plage publique des Alpes Maritimes pour satisfaire au bon plaisir du roi saoudien en vacances sur la côte d'Azur (lien). Pas question que la République permette qu'il croise une femme en bikini! Royalement gâtée par les gourmands acheteurs d'armes de la monarchie wahhabite, la République, dans ce cas, a le doigt sur la couture du pantalon. 

Mais en France, quand une association privée veut donner la possibilité à des femmes très préoccupées par leur pudeur, habituellement confinées chez-elles, de profiter d'un espace aquatique privé en leur permettant de porter la tenue que leurs règles religieuses leur permettent ('burkini'), c'est la curée médiatique. Jusqu'à l'annulation de la journée prévue (lien).

C'est le même type de débat surréaliste que pour le Quick hallal: on mélange tout, on confond espace public et espace privé, et on piétine les principes républicains en obligeant des partenaires privés à renoncer à un événement qui permettait à des femmes ultra-religieuses de faire (parfois pour la première fois), du sport aquatique, selon un deal privé qui ne dérangeait absolument personne.

Lire la suite

13/08/2015

Quand les religions s'invitent à table

laicite.jpgLa décision du maire de Chalons-sur-Saône, supprimant la diversité des menus dans les cantines scolaires (lien), ramène cette question dans l'espace médiatique et politique français.

Loin des passions, la Ligue de l'Enseignement apporte des analyses utiles, disponibles depuis hier sur Médiapart.

Lien.