Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/08/2016

Prohibition discriminatoire du 'Burkini': une République apeurée

république,laïcité,france,discriminations,islamophobie,démagogie,burkini,femmes et religion,islam,islamisme,islam et laïcité,arabie saoudite,wahhabisme,halalEn France, il y a quelques années, Mickael Jackson a pu louer, pour lui tout seul, Eurodisney. Un prince saoudien a fait de même plus récemment, pour 15 millions d'Euros (lien).

L'an dernier, le préfet (donc l'Etat) a fait murer l'accès d'une plage publique des Alpes Maritimes pour satisfaire au bon plaisir du roi saoudien en vacances sur la côte d'Azur (lien). Pas question que la République permette qu'il croise une femme en bikini! Royalement gâtée par les gourmands acheteurs d'armes de la monarchie wahhabite, la République, dans ce cas, a le doigt sur la couture du pantalon. 

Mais en France, quand une association privée veut donner la possibilité à des femmes très préoccupées par leur pudeur, habituellement confinées chez-elles, de profiter d'un espace aquatique privé en leur permettant de porter la tenue que leurs règles religieuses leur permettent ('burkini'), c'est la curée médiatique. Jusqu'à l'annulation de la journée prévue (lien).

C'est le même type de débat surréaliste que pour le Quick hallal: on mélange tout, on confond espace public et espace privé, et on piétine les principes républicains en obligeant des partenaires privés à renoncer à un événement qui permettait à des femmes ultra-religieuses de faire (parfois pour la première fois), du sport aquatique, selon un deal privé qui ne dérangeait absolument personne.

Lire la suite

21/07/2016

La France en terre d'islam (Pierre Vermeren)

france, colonisation, colonialisme, islam, islam et laïcité, pierre vermeren, livre, religionsPour prendre le recul de l'historien sur le sujet, ô combien complexe, de l'expérience coloniale française en terre d'islam, il faut lire Pierre Vermeren, La France en terre d'islam, Empire colonial et religions, 19e-20e siècle (Paris, Belin, 2016, 431p).

Excellent spécialiste du sujet, par ailleurs professeur d'histoire contemporaine à l'Université Paris I Panthéon Sorbonne, Pierre Vermeren nous propose une synthèse approfondie et pédagogique, qui nous permet de sortir de l'illusion rétrospective d'un Etat laïque et neutre en matière de religion dans l'espace colonial.

 

Lien.

22/09/2012

Tareq Oubrou: Résister à l'esprit complotiste et victimaire

tareqOubrou.jpg"Quant à la contestation et à la critique, elles sont légitimes. Elles doivent être civilisées. La critique d'art se fait par l'art, la philosophie par la philosophie, les idées par les idées. Répondre à ces provocations gratuites constitue une vraie publicité pour des oeuvres qui seraient sinon ignorées. Le problème de l'islam c'est d'abord ses musulmans. Et comme dit le proverbe arabe, l'ignorant est plus dangereux envers lui-même que son pire ennemi".

Cette conclusion nous vient de l'imam Tareq Oubrou, recteur de la mosquée de Bordeaux, intellectuel et théologien, et auteur d'un magnifique plaidoyer pour la liberté d'expression dans une tribune du quotidien Le Monde publiée le 20 septembre 2012 (lien ici).

Tareq Oubrou est par ailleurs l'auteur de Profession imâm (Albin Michel, 2009).


04/03/2012

Ce que Rached Ghannouchi pense de la laïcité

Rached-Ghannouchi-With-Daughter.jpg

Rached Ghannouchi, nouvelle figure de la Révolution tunisienne, originaire du Sud du pays (il a fait sa scolarité secondaire à Gabès où j'ai vécu deux ans) est un islamiste.

Ce qui ne devrait nullement autoriser à le disqualifier au plan intellectuel, d'autant que cet homme courageux, longtemps sous la menace des sbires du kleptocrate Ben Ali, est un brillant esprit.

Raison de plus pour lire ce qu'il pense de la laïcité. Cela vient d'être publié sur Alterinfo.

26/01/2012

Quand les sénateurs socialistes piétinent la laïcité

images_25.jpgLes choses sont dites en termes très veloutés (ironiques?) sur le site du Monde des religions, où l'on titre sur le fait que "les assistantes maternelles sont priées de se plier au principe de laïcité" (sic).

Mais on devrait le dire bien plus crûment: ce sont les sénateurs socialistes français qui seraient bien inspirés de se plier au principe de laïcité, qu'ils viennent de piétiner en cherchant à contraindre par la loi (article 3 de la proposition de loi de 17 janvier 2012) les assistantes maternelles à... bafouer l'esprit de la laïcité républicaine.

Lire la suite