Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/04/2019

Découvrir l'Institut Convergences Migrations

CNRS, EPHE, EHESS, INED, INSERM, IRD, COllège de France, campus Condorcet, Institut Convergences Migrations, François HeranConnaissez-vous l'Institut Convergences Migrations ?

L'Institut Convergences Migrations (ICM) fédère depuis l'an dernier les forces de recherche dans le domaine des migrations. Il réunit des disciplines, thématiques et institutions jusqu’ici séparées. Financé pour une durée de 8 ans (jusqu’en décembre 2025), coordonné par le CNRS et rattaché à l’UMR 7192 PROCLAC, l’Institut Convergences migrations (IC Migrations) réunit 8 partenaires institutionnels, dont 5 établissements membres du Campus Condorcet:

Le CNRS, l’EHESS, l’EPHE, l’Ined, l’université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne, ainsi que l’Inserm, l’Institut de Recherche et Déceloppement (IRD), et le Collège de France.

En attendant l’installation très prochaine sur le Campus Condorcet en cette année 2019, le siège de l’IC Migrations est situé au Collège de France, auprès de la chaire «Migrations et sociétés».

Lien.

26/12/2017

Colloque AFSR 2018, le programme

gg.jpgCi-joint en PDF le programme du colloque AFSR 2018 "Religions et classes sociales", organisé par Anthony Favier (LARHRA), Yannick Fer (CMH, PSL), Juliette Galonnier (INED) et Ana Perrin-Heredia (CURAPP-ESS). Il aura lieu les 5 et 6 février prochains.

ATTENTION Cette année, le colloque se tiendra exceptionnellement à l'amphithéâtre de l'Ecole normale supérieure, site Jourdan, 48 bd Jourdan dans le 14e arrondissement de Paris (le plan est inséré dans le programme).

PDF du programme

29/03/2010

Grande enquête sur le ressenti des discriminations en France

Echelle sociale.jpgA signaler (et à archiver) cette enquête sans précédent sur les mécanismes de discrimination: elle s'intitule "Trajectoires et origines".



Réalisée par l'INSEE et l'INED en 2008, sur la base d'un énorme panel 22.000 personnes (énorme!), elle montre que 40% des personnes ayant déclaré une discrimination sont immigrées ou enfants d'immigrés, alors qu'ils ne représentent que 22% de la population adulte de France métropolitaine.

Lire la suite