Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/07/2017

Retour sur l'Olympia et les Angels Music Awards 2017

Chorale de la Frat', énergie et bonne humeur.jpgLa seconde édition des Angels Music Awards, cérémonie consacrée à la musique chrétienne, s’est déroulée mardi 4 juillet à l’Olympia 2017 devant 2 000 personnes. Sept trophées ont été remis aux différents lauréats pour des œuvres de reggae comme de variété française.

Pour lire la suite du compte-rendu publié par La Croix sous la plume de Juliette Démas, cliquer ici (lien).

Pour un aperçu en photo de ce grand événement chrétien oecuménique et musical au coeur de la capitale (fort engagement catholique et protestant évangélique), cliquer ici (album Flickr).

04/07/2017

Louange chrétienne à l'Olympia: les Angels Music Awards 2017

34_ama_4.jpgPour documenter les évolutions des relations interconfessionnelles entre églises chrétiennes, il faut suivre avec attention l'itinéraire des Angels Music Awards, fondés en 2015 pour récompenser la 'musique inspirée' qui se réfère à Jésus-Christ.

Cette manifestation ambitieuse, qui vise une qualité comparable aux cérémonies de musique commerciale du même type, se tient ce soir à l'Olympia, deux ans après un premier opus organisé Salle Wagram (2015).

Elle fédère principalement catholiques et protestants évangéliques, autour d'un référentiel partagé: la louange chrétienne, un genre polymorphe (chant choral, Gospel, rap etc.) qui attire aujourd'hui beaucoup de jeunes, et qui témoigne d'une aspiration spirituelle qui dépasse les étiquettes et les institutions.

Lien (interview de Jean-Baptiste Fourtané dans La Croix)

06/06/2017

Angels Music Awards, 2e édition le 4 juillet 2017 (Olympia)

Dorsey, Ondjani.jpgIl y a deux ans, les Angels Music Awards ont ouvert une nouvelle page des croisements contemporains entre musique et christianisme en France. Oecuméniques, ouverts à tous les styles de musique, ils ont notamment primé les talentueuses artistes Gospel francophones Mélina Ondjani et Jessica Dorsey (ci-contre).

Rebelote en cette année 2017, avec une quinzaine d'artistes nominés, et la liste définitive de celles et ceux qui se produiront en "live" à l'Olympia, ce 4 juillet 2017 (lien): on compte le Collectif Believe, la chanteuse pop Victoria Picone, le groupe de pop louange Uni’T, Sœur Agathe, le groupe de Folk Yatal, le pasteur de louange Dan Luiten, le groupe de rock Le Fraternel, celui de hip-hop Leader Vocal, ou encore de gospel urbain New Gospel family. Le concert se veut « représentatif de différents styles et milieux ».

A suivre...

24/05/2016

Protestants francophones au Québec: un creuset de créativité musicale

Groupe-IMPACT-aux-Angels-Music-Awards-768x524.jpgAprès la grande époque des années 1960-80 où explose une chanson québécoise et franco-canadienne très populaire outre-Atlantique (avec Gilles Vigneault, Félix Leclerc, Robert Charlebois, Daniel Lavoie…), le Québec est devenu, depuis les années 1990, un grand creuset international de pop-music entraînante grâce à des figures comme Céline Dion, Lara Fabian, Natasha St Pier.

Dans le tourbillon de créativité musicale qui agite la Belle Province, le protestantisme n’est pas resté à l’écart. A la surprise de beaucoup, il est même devenu depuis la fin du XXe siècle un des grands creusets de création d’expression chrétienne.

Pour lire la suite, cliquer sur Regardsprotestants.com (lien).

05/05/2016

Musique, religion, foi: "Au cabaret du Bon Dieu"

CM Capture 1.jpgDans un pays où, dit-on, tout ou presque, finit en chansons, d’innombrables voix montent du chœur des humains jusqu’à Dieu. Au gré de voies parfois étonnantes. La chanson n’a pas seulement vocation au divertissement et aux standards formatés. Elle ouvre à bien plus grand qu’elle, évoquant les musiques du Paradis ou le besoin de vie intérieure.

Cet argumentaire présente le délicieux blog "Au cabaret du Bon Dieu" tenu par Robert Migliorini, religieux assomptionniste, journaliste, spécialiste des croisements entre musique et religion, membre du jury des premiers Angels Music Awards 2015. J'ai eu l'honneur d'y être interviewé, parmi beaucoup d'autres. 

Lien.

22/10/2015

Angels Music Award: impact francophone

wagram-400x260.jpgEn ouvrant sa première édition par l’interprétation d’un groupe non hexagonal, venu du Québec (Canada), le premier opus des Angels Music Awards a lancé un signal fort: point de repli hexagonal, cap sur l’ouverture francophone. Mais pourquoi, et au service de quelle vision?

Le concept des Angels Music Awards vient d’une idée d’Antoine Clamagirand, laïc catholique mélomane, ancien manager du groupe de pop-louange Glorious et très investi dans la « nouvelle évangélisation » lancée par le pape Jean-Paul II.

Lire la suite sur Regardsprotestants.com

20/10/2015

Vidéo complète des Angels Music Awards 2015

Ci-dessous, pour celles et ceux qui ont raté l'événement, la vidéo complète des Angels Music Awards (17 octobre 2015), soirée qui entrera dans l'histoire du christianisme français comme la première cérémonie de récompense de la "musique inspirée" d'expression chrétienne.  

17/10/2015

France: Angels Music Awards, première!

angel-music-award.jpg

"Ils chantent dans les églises, mais aussi dans les salles de concert, et même à l’Olympia : ils prendront désormais rendez-vous, chaque année, avec les Angels Music Awards.

Ces baladins de Dieu font de la pop, du rock, du reggae ou du chant vocal. Avec des textes inspirés et des mélodies travaillées, ils veulent partager leur foi".

C'est ainsi que le magazine Pèlerin, partenaire de l'événement, présente cette  tentative d'équivalent des "Victoires de la musique", pour les musiciens francophones qui expriment leur foi chrétienne.

A caractère oecuménique, cette initiative pionnière, avec la part de risque et d'ajustements qu'elle comporte, a plus qu'entr'ouvert la porte aux protestants évangéliques, via la participation de Marc Brunet, co-fondateur de Séphora Musique. L'événement a lieu ce soir (17 octobre 2015) à la Salle Wagram, à Paris.

Une initiative à suivre, révélatrice des recompositions de l'offre culturelle chrétienne et du développement du marché francophone des musiques dites chrétiennes (incluant le Gospel).