Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/10/2018

Brésil: l'élection de Bolsonaro et le facteur religieux

jair-bolsonaro-presidente-2018.pngL'élection du candidat populiste d'extrême droite Jair Bolsonaro à la tête du Brésil fait les titres des journaux ce matin. Il y a de quoi. Le Brésil est un géant qui souffre. Quel avenir se profile avec un tel président, nostalgique de la dictature militaire, tout juste rescapé d'une tentative d'assassinat?

Du point de vue religieux, trois rappels sont nécessaires pour éclairer son profil. D'abord, Jair Bolsonaro est catholique. Il a été porté au pouvoir par une grande part du catholicisme populaire brésilien, qui reste majoritaire. Ensuite, Bolsonaro, en catholique born-again (baptisé en 2016), a profité d'un large soutien des protestants évangéliques, force montante au Brésil (cf. le livre de Lamia Oualalou).

Enfin, il a bénéficié de l'effondrement de crédibilité du messianisme socialiste animé par Lula (mis en prison pour corruption) et Rousseff (destituée).

Au-delà des effets de manche et des mantras, ce dernier élément constitue la raison principale du soutien d'une majorité d'évangéliques à Bolsonaro: sociologiquement, les Evangelicos brésiliens viennent très majoritairement des milieux populaires. Ceux-là même qui ont ressenti le plus durement un sentiment d'abandon vis-à-dis des socialistes du Parti Populaire, censés les défendre.

Quand la gauche de gouvernement trahit ses valeurs, l'électorat populaire se tourne vers d'autres recours.

06/02/2018

Eglises évangéliques et politique au Brésil (Slate)

Capture d’écran 2018-02-06 à 00.12.31.jpgAu Brésil, l’essor des Églises évangéliques bouleverse tant la vie sociale que le paysage politique. Une «déferlante» qui pourrait bien toucher d’autres pays du sous-continent latino-américain, voire au-delà.

Le système politique brésilien apparaît souvent compliqué, tant sur le plan institutionnel que sur le plan de l’organisation de sa vie partisane. Il faut également ajouter à cette complexité de «nouveaux» venus dans la vie sociale et politique: les Églises évangéliques.

Lire la suite de ce reportage sur Slate (lien).

17/01/2018

Le pape au Chili: entre scandale pédophile et concurrence évangélique

Capture d’écran 2018-01-17 à 09.05.17.pngAu Chili, les scandales pédophiles dans l'église catholique ont une ampleur particulière, pour deux raisons. Ils ont été nombreux, et fortement couverts par la hiérarchie, y compris depuis le début du pontificat François et sa rhétorique de "tolérance zéro", non appliquée (pour l'intant?) sur le terrain chilien.

D'où des manifestations de rue quotidiennes depuis 2015 de la part de catholiques chiliens très en colère. Une de leurs cibles est l'évêque Barros, longtemps ami très proche d'un pédophile récidiviste (Karadima). Cet évêque controversé a été promu par le pape François en 2015, et a même participé à la messe, hier, de demande de pardon, suscitant une indignation massive sur les réseaux sociaux (peu ou pas relayée par des médias français très déférents à l'égard du pape catholique).

On lira avec profit l'excellente expertise (en espagnol) d'Anne Barrett-Doyle, principale spécialiste nord-américaine de ces questions. Elle souligne que la situation changera dans l'Eglise chilienne quand un évêque passera un jour en prison (lien).

Lire aussi Martin Lindhardt, Power in Powerlessness: A Study of Pentecostal Life Worlds in Urban Chile, Brill, 2014. Ce livre documente la progression rapide des évangéliques/pentecôtistes au Chili.

Des évangéliques non dénués de scandales, mais confrontés à des enjeux de pédophilie moins fréquents.

La raison principale pourrait être le mariage des pasteurs: la légitimation de l'activité sexuelle du clergé protestant limiterait les risques de frustration, tandis que l'obligation du célibat augmenterait la prévalence des pathologies de la braguette au sein du clergé catholique, au risque, parfois, du pire.

08/01/2017

Guzmán Carriquiry Lecour sur les relations pape/évangéliques

pape françoisAmi du pape François depuis plus de quarante ans, Guzmán Carriquiry Lecour, 72 ans, est un homme influent au Vatican. Cet Uruguayen qui vit et travaille à Rome depuis 1971 est aujourd’hui vice-président de la Commission pontificale pour l’Amérique latine, un continent où la diplomatie vaticane est très active depuis l’élection du jésuite argentin. Carriquiry est un fin connaisseur du terrain latino- américain et un soutien indéfectible du pape François.

Grâce à Bernadette Sauvaget, il partage ici un certain regard sur l'enjeu des relations de l'Eglise catholique avec les évangéliques en Amérique latine.

Lien.

15/08/2016

Brésil, l'emprise des évangéliques (Marianne)

brésil, amérique latine, évangéliques, pentecôtistes, pentecôtisme, marianne, lamia oualalou, jeux olympiquesCommencée par une enquête sur le jaïnisme, une intéressante série de l'été sur les religions méconnues nous est proposée par l'hebdomadaire Marianne.

Après un volet 2 consacré à l'Eglise hussite, le volet de cette semaine se penche sur la croissance spectaculaire des protestants évangéliques au Brésil, terre d'accueil des Jeux Olympiques. Et c'est plutôt une bonne surprise: l'enquête de Lamia Oualalou est sérieuse et fouillée, bravo.

Une nuance à ajouter au tableau politique proposé dans l'article? Tous les évangéliques brésiliens ne sont pas politiquement conservateurs, comme l'illustre Marina Silva, écologiste, socialiste et pentecôtiste, double candidate aux deux dernières élections présidentielles (lien).

Lien.

04/08/2015

Religions et dictatures (ASSR)

religion,dictature,religions et dictatures,catholicisme,amérique latine,argentine,brésil,chili,pape,pape françois,gérard cholvy,tziganes,assr,archives de sciences sociales des religions,ehess,sciences sociales des religionsL’élection de Jorge Maria Bergoglio au pontificat, en mars 2013, a contribué à révéler dans sa très grande complexité l’implication de l’Église catholique dans le régime militaire argentin entre 1976 et 1983: coopération ouverte, cohabitation à double face – le tout au sein d’une Église fracturée de l’intérieur entre la plus grande partie de sa hiérarchie et de nombreux prêtres, religieux et chrétiens engagés jusqu’à la mort dans la résistance à la dictature.
La Revue des Archives de Sciences Sociales des Religions (ASSR) ouvre le dossier, dans une perspective élargie au Brésil et au Chili.

Un volet passionnant complété par de beaux "varias", dont une belle synthèse de Gérard Cholvy sur la vie religieuse des Italiens, Espagnols et Tziganes dans le midi de la France.

Lien.

24/07/2013

Argentine, born again? Les évangéliques au pays du pape François

624_341_ca67e14f63406d2220f2ecff1150037c-1364927619.pngActuellement au Brésil (JMJ), terre où l'explosion évangélique a bouleversé les équilibres confessionnels (+16 millions de protestants évangéliques entre 2000 et 2010 selon le recensement), n'oublions pas que le pape François est... argentin. 

Or, l'Argentine a longtemps été peu, très peu marquée par l'évangélisme, au contraire de son grand voisin brésilien. Mais est-ce toujours vrai?

Histoire de varier un peu les angles, et de sortir du énième reportage sur le Brésil, voici rien que pour vous un petit survol de l'évangélisme... en Argentine, terre du pape François.

Lire la suite

23/07/2013

Conduit par le pape françois, vers un renouveau catholique latino ?

960029_10152858375410455_564824387_n.jpgPour la toute première fois depuis l'explosion protestante et évangélique en Amérique latine (qui remonte aux années 1950), un pape catholique paraît en mesure de faire contrepoids. Ni Pie XII (trop tradi), ni Jean XXIII (trop européen), ni Paul VI (trop haute Eglise), ni Jean-Paul Ier (trop éphémère) ou même Jean-Paul II (charismatique mais trop marial et finalement peu visionnaire) n'ont su vraiment quoi faire face au lent basculement de dizaines de millions de latinos vers l'évangélisme (environ 107 millions aujourd'hui).

Quant à Benoît XVI, disons sobrement que sa stratégie face aux évangéliques s'est avérée totalement dépassée, entre prétention désuète et naïveté presque pathétique.

Lire la suite

01/07/2013

Plus d'un demi million de personnes ont "marché pour Jésus" à Rio

Pres-d-un-million-d-evangeliques-a-Sao-Paulo-pour-la-Marche-pour-Jesus_article_popin.jpgLoin de n'être qu'un phénomène français, les "Marches pour Jésus" fonctionnent dans de nombreux pays, en particulier au Brésil, où près d'un quart de la population est rattachée au protestantisme évangélique (dans toutes ses variantes).

Aussi lira-t-on avec intérêt, sur Fait-religieux.com, cet article consacré à la toute récente Marche pour Jésus de Rio, qui aurait rassemblé au moins un demi million de personnes (le quotidien La Croix parle de "près d'un million").... dans un contexte social par ailleurs très revendicatif.

Pour une approche plus sociologique de ce "réinvestissement symbolique de l'espace urbain", on consultera aussi avec profit mon collègue Yannick Fer, dans un article de Social Compass publié en juin 2007 (lien).

15/03/2013

Le nouveau pape catholique face au défi évangélique mondial

images.jpeg"Vamos!" Alors qu'un milliard et deux-cent millions de catholiques s'exhortent à aller de l'avant sous la houlette de leur nouveau pape François, beaucoup s'interrogent face au défi évangélique.

Depuis trois siècles, les protestants de tendance "évangélique" ne cessent d'élargir leur assise. Axés sur sur la conversion, des communautés locales autogérées et une piété biblique prosélyte, ils représentent désormais environ 565 millions de chrétiens et rallient à eux chaque année des centaines de milliers d'anciens catholiques.

Lire la suite

29/09/2012

"Et Dieu sous-traita le salut au marché"

9782200280420-V.jpgPhénomène encore difficile à délimiter précisément, le néopentecôtisme, ou "charismatisme Troisième Vague" est l'objet, réjouissons-nous, d'une étude proposée Jésus Garcia-Ruiz et Patrick Michel, à partir d'une synthèse sur l'Amérique latine. Au-delà d'un titre un peu trompeur (qui laisse à penser qu'on parle de l'ensemble des évangéliques, réalité ô combien plus vaste que le charismatisme Troisième Vague), on lira avec grand intérêt ce livre récemment publié (2012), signé par deux spécialistes reconnus.

On peut prendre ce livre à la fois comme un apport analytique stimulant qui articule niveaux individuel, communautaire, global, et comme une source à étudier sur la manière dont une strate générationnelle de l'intelligentsia française théorise sur un terrain religieux qui échappe à ses catégories habituelles.

Pour une courte présentation par mon collègue Frédéric Dejean, cliquer ici. Pour le site de l'éditeur, cliquer là.

26/03/2012

Benoît XVI dans un Mexique qui se protestantise

bibou.jpgCe n'est pas la première fois, ni la dernière, qu'une importante dépêche Reuters en anglais n'est que peu ou pas diffusée (traduite) dans la presse française.

Celle-ci porte sur la visite 2012 du pape Benoît XVI au Mexique (le 2e plus grand pays catholique du monde). Cette visite papale s'est terminée aujourd'hui.

La dépêche en question décrit un pays confronté, depuis 30 ans, à un déclin rapide du catholicisme au profit du protestantisme.

Lire la suite